AFP

Contador l'a secoué, mais Thomas est bien le nouveau patron de Paris-Nice

Contador l'a secoué, mais Thomas est bien le nouveau patron de Paris-Nice

Mis à jourLe 12/03/2016 à 18:06

Publiéle 12/03/2016 à 17:02

Mis à jourLe 12/03/2016 à 18:06

Publiéle 12/03/2016 à 17:02

Article de Julien Chesnais

PARIS - NICE - Le Russe Ilnur Zakarin (Katusha) a remporté la 6e étape samedi au sommet de la Madone d'Utelle. Il a devancé au sprint Geraint Thomas (Sky) et Alberto Contador (Tinkoff). Thomas s'empare du maillot jaune de leader à la veille de l'arrivée, avec 15 secondes d'avance sur Contador.

On y voit enfin clair sur ce Paris-Nice. A l'issue de la première explication entre favoris, Geraint Thomas (Sky) a fait la bonne affaire ce samedi en prenant le maillot jaune à la Madonne d'Utelle, seule arrivée au sommet de cette 74e édition. Résistant aux attaques d'Alberto Contador (Tinkoff) dans l'ascension finale, le Gallois a pris la deuxième place de la 6e étape remportée par Ilnur Zakarin (Katusha). A la veille de l'arrivée, il compte 15'' d'avance sur l'Espagnol et 20'' sur le Russe. Une belle marge qui pourrait lui permettre de remporter pour la première fois la Course au soleil. Leader depuis le premier jour, Michael Matthews (Orica-Green Edge) a craqué à plus de 20 kilomètres de l'arrivée.

Contador a pourtant été tout proche de faire céder l'habituel lieutenant de Chris Froome, actuellement en stage. Après avoir fait rouler son équipe tout au long de la journée derrière une échappée de neuf coureurs, dont Antoine Duchesne a été, comme la veille, le dernier rescapé, "El Pistolero" a planté la première banderille à six kilomètres de la ligne. On était alors au plus fort de la pente de la Madonne d'Utelle (15,3km à 5,7%), dernière des sept ascensions du jour qui jalonnaient les 177 kilomètres de l'étape tracée dans l'arrière-pays niçois.

Une attaque incisive, violente. Comme il aime si bien les faire. Mais le double vainqueur du Tour (2007 et 2009) n'a pu tenir bien longtemps la cadence infernale. Bien aidé par son équipier Sergio Henao, Geraint Thomas a rapidement bouché le trou d'une dizaine de mètres qui s'était formé. Ce qui a, semble-t-il, calmé les ardeurs d'Alberto Contador, conscient qu'il lui serait trop difficile de décrocher l'ancien pistard sur ces pourcentages trop modérés.

Bardet et Gallopin dans le top 10

Dans un baroud d'honneur, le double vainqueur de Paris Nice (2007 et 2010) a ensuite lancé le sprint aux 400 mètres. Mais il s'est fait contrer par Thomas… et Zakarin, pour concéder 1'' aux deux hommes sur la ligne. Le Russe, vainqueur surprise du Tour de Romandie l'an passé, avait entre-temps recollé en compagnie de Richie Porte (BMC), tenant du titre et 4e du général à 21''. A 26 ans, il s'offre un nouveau succés de prestige, dans la lignée de sa victoire sur la 11e étape du dernier Tour d'Italie.

02:05
Finish Paris-Nice pour FR - Eurosport
0 commentaire
Vous lisez :