AFP

Paris - Nice : Arnaud Démare remporte au sprint la 1re étape, Nacer Bouhanni 3e

Démare règle Swift et Bouhanni et signe son retour aux affaires
Par Eurosport

Mis à jourLe 07/03/2016 à 17:02

Publiéle 07/03/2016 à 16:33

Mis à jourLe 07/03/2016 à 17:02

Publiéle 07/03/2016 à 16:33

Article de Eurosport

PARIS-NICE - Arnaud Démare a remporté lundi au sprint la 1re étape entre Condé-sur-Vesgre et Vendôme. Le Français de la FDJ a devancé Ben Swift (Sky) et un autre Français, Nacer Bouhanni (Cofidis). Cinquième de l'étape, l'Australien Michael Matthews conserve le maillot jaune de leader.

Après une saison 2015 compliquée et frustrante, Arnaud Démare est allé conquérir lundi une superbe victoire qui pourrait avoir valeur de déclic pour lui. Le jeune sprinter de la FDJ a réglé le Britannique Ben Swift (Sky) et son compatriote Nacer Bouhanni (Cofidis) à Vendôme, au terme de la première étape en ligne de ce Paris-Nice 2016. 5e du sprint final, Michael Matthews, qui a par ailleurs grappillé des bonifications en cours de route, conserve le maillot jaune de leader au lendemain de sa victoire dans le prologue.

Dans un final comme prévu animé par les chemins de pierre calcaire, c'est un peloton un peu éparpillé qui s'est présenté pour l'explication finale. "Il y aura un sprint, mais pas massif", avait prédit Arnaud Démare dans L'Equipe lundi. Bien vu. Ils étaient une cinquantaine environ à composer le gros de la troupe sous la flamme rouge. Le Belge Edward Theuns, à l'attaque en tentant de profiter de ce désordre, a été repris dans la dernière ligne droite. Swift a alors lancé le sprint mais a été débordé par Démare.

Malheureux Chavanel

Le Picard signe son deuxième succès de la saison après celui acquis le mois dernier sur une étape de la Méditerranéenne. Mais celui-ci est évidemment d'une toute autre envergure. On retrouve pas moins de trois Français dans les quatre premiers de cette étape puisque Adrien Petit (Direct Energie) est venu se glisser au 4e rang entre Bouhanni et Matthews. Il faut dire que plusieurs cadors du sprint avaient disparu du peloton de tête, comme Andre Greipel, Marcel Kittel ou Alexander Kristoff.

Parmi les candidats à la victoire finale, Alberto Contador a su éviter les pièges. L'Espagnol a fini dans le premier peloton et s'est même permis de prendre une petite bonification à 15 kilomètres de l'arrivée. Idem pour Geraint Thomas, Richie Porte, Tom Dumoulin ou Romain Bardet. D'autres, en revanche, ont été plus malheureux, à l'image de Sylvain Chavanel. Victime d'une crevaison au pire moment dans le final, le Français n'a pu se mêler à la bagarre comme il l'espérait et a concédé une vingtaine de secondes sur la ligne d'arrivée.

02:39
Dernier kilomètre Paris-Nice étape 1 - Eurosport
0 commentaire
Vous lisez :