Aperçu
Stats par saison

Aperçu

C'est un monstre de la nature ! Pierrick n'a pas forcément un gabarit impressionnant (1,72 m pour 66 kg), mais il donne l'impression d'avoir de la dynamite dans les jambes. Né en 1979, la Marmandais a débuté le cyclisme à l'âge de 15 ans tout en pratiquant le football. Il délaisse rapidement le ballon rond pour la bicyclette, dont son père lui a transmis la passion. Pour faire mieux que papa, maraîcher à Roumagne dans le Lot-et-Garonne, Pierrick cultive l'ambition de percer chez les professionnels. Il oriente ses études dans ce sens et obtient un BEP-CAP des métiers du cycle. Mais c'est bien sur le vélo qu'il montre les plus belles aptitudes. Celles-ci n'échappent pas à Roger Legeay, qui lui fait signer son premier contrat pro en 2000 sous les couleurs du Crédit Agricole.; Ses débuts sont des plus délicats. Pierrick connaît des problèmes physiques à répétitions et peine à hausser son niveau à celui de l'élite. Mais il s'accroche et finit par obtenir la récompense à ses efforts en signant la première victoire de sa carrière sur une étape du Tour du Limousin, en 2002, au nez et à la barbe d'un certain Ivan Basso. Pour Pierrick, c'est le déclic. Personnage plutôt discret, qui a toujours eu tendance à s'effacer pour mieux servir son équipe, le Marmandais se prouve ce jour-là qu'il a les qualités pour remporter des belles courses. Il confirme les deux saisons suivantes, s'imposant notamment une étape du Tour de l'Avenir et le classement du Tour du Limousin, mais il sent que le Crédit Agricole ne lui permet pas de s'épanouir pleinement. En fin de contrat en 2005, il décide de quitter l'équipe.; Conscient du talent de Pierrick, Jean-René Bernaudeau saute sur l'occasion et l'engage à l'aube de la saison 2005. C'est une bouffée d'oxygène pour le Marmandais, qui trouve au sein de la formation vendéenne l'esprit de famille qui lui manquait au Crédit Agricole. Ses performances sportives s'en ressentent. Il signe la première victoire de l'équipe à l'occasion de Cholet-Pays de Loire, enlève un joli succès sur les Quatre Jours de Dunkerque et obtient dans la foulée la première grosse consécration de sa carrière en remportant le titre de champion de France, succédant ainsi à son coéquipier Thomas Voeckler. La suite de sa saison n'est pas aussi éclatante, mais le bilan de Pierrick pour sa première année avec Bouygues Telecom reste excellent.; Ses prestations laissent cependant un goût d'inachevé à son manager et à l'ensemble de ses équipiers, convaincus que Pierrick donnerait la pleine expression de son talent s'il avait un peu plus confiance en lui, s'il fonçait au lieu de calculer comme il a trop tendance à le faire. Didier Rous, qui cultive une relation forte avec le Marmandais, le pousse sans relâche dans ce sens. Avec succès. Le 16 juillet 2006, Pierrick offre à la formation vendéenne la première victoire de son histoire sur le Tour de France en s'imposant avec brio devant Salvatore Commesso à Gap, lors de la 16e étape. Il a su attendre son heure avant de surgir pour surclasser l'Italien. Désormais conscient de possibilités que lui offre son talent, il sera de plus en plus difficile à arrêter.; <br /><b>Comment je suis devenu pro ?</b> <br />;; "J’appartiens à une famille de cyclistes. Mon père a gagné plus de 450 courses chez les amateurs…Mais au début, je suis parti dans le foot, j’ai même fait deux années de sport étude. Je faisais du vélo à côté pour m’amuser. Je ne m’y suis mis sérieusement que vers l’âge de 15/16 ans et ça a bi

 
Fiche
  • Nom complet Pierrick Fédrigo
  • Pays France
  • Age 36 ans
  • Date de naissance 30 Novembre 1978
  • Lieu de naissance Marmande
  • Taille 1.72 m
  • Poids 66 kg
 
 

Actualités