AFP

Vuelta : Pierre Latour remporte la 20e étape, Nairo Quintana toujours en rouge

Quintana n'a même pas tremblé, Latour a régalé

Le 10/09/2016 à 17:43Mis à jour Le 10/09/2016 à 18:39

TOUR D'ESPAGNE 2016 - Cette fois, c'est plié. Nairo Quintana a tranquillement géré son avantage sur Chris Froome lors de la dernière étape de montagne, samedi. A la veille de l'arrivée, le Colombien devance le Britannique de 1'23". Alberto Contador, lui, a perdu sa place sur le podium au profit d'Esteban Chaves. Cette 20e étape ets revenue au Français Pierre Latour.

Quelle journée ! Quelle étape ! Décidément, la Vuelta sourit aux Français puisque le clan tricolore s’est offert un troisième succès sur les routes espagnoles grâce à Pierre Latour, vainqueur en échappée à l’Alto de Aitana. Le jeune grimpeur d’AG2R La Mondiale a devancé au sprint Darwin Atapuma (BMC). Si Nairo Quintana (Movistar) n’a jamais été mis en difficulté par Christopher Froome (Sky) et devrait remporter cette Vuelta sauf catastrophe, le bon coup du jour est à mettre à l’actif de Chaves (Orica-BikeExchnage), qui récupère sa 3e place laissée à Contador après le chrono.

Quel premier Grand Tour pour Pierre Latour ! A seulement 22 ans, le Français ne cesse d’impressionner. Dans le top 20 au soir de la 14e étape, l’Isérois a depuis perdu pied au général, au point de terminer parmi les coureurs repêchés lors de l’étape de Formigal. Mais le grimpeur a su se remobiliser pour partir dans l’échappée ce samedi. Resté tranquillement dans les roues de coureurs plus expérimentés comme Robert Gesink, Mathias Frank ou Darwin Atapuma, le Français a produit son effort dans la dernière partie de la montée finale.

Il lui a d'abord fallu recoller à la roue d’Atapuma. Puis distancer ses adversaires. C’est Mathias Frank qui a été le premier à lâcher prise. Et quand Fabio Felline a semblé sur le point de recoller, c’est encore le Français qui a accéléré, pour s'offrir un duel avec Atapuma. Un mano a mano que le grimpeur de l'équipe AG2R La Mondiale a fini par remporter en deux temps, pour s’offrir sa première victoire sur un Grand Tour.

Contador a lâché prise, Quintana n’a pas souffert

Loin, très loin de cette course à la victoire d’étape (près de 15 minutes de retard à 55km de l’arrivée), les grands d’Espagne nous ont encore offert une superbe lutte. Comme il l’avait promis, Christopher Froome (Sky) a tout tenté pour renverser cette Vuelta. Le Britannique a d’abord lancé une attaque dans la descente du Coll de Rates (2e cat), à 150km de l’arrivée, sans réussir à surprendre ni Quintana, ni la Movistar. Le triple vainqueur du Tour de France (2013, 2015 et 2016) a bien essayé à nouveau de distancer son adversaire, en vain. Ce samedi, les Colombiens étaient trop fort. Comme Froome, Alberto Contador peut en témoigner.

Alors qu’il était parvenu à monter sur le podium à l’issue du contre-la-montre de Calp, l’Espagnol a encore vu la 3e place lui échapper. La faute à un nouveau superbe coup tactique des Orica-BikeExchange. La formation australienne a énormément travaillé ce samedi pour mettre sur orbite Esteban Chaves, qui a choisi d’attaquer très tôt, à 44km de l’arrivée. Trop tôt, pensait-on. Sauf que l’équipier du Colombien, Howson, s’est relevé et a creusé l’écart avec le groupe des favoris. Un travail qui a permis à Chaves de reprendre 1’24’’ à Contador. Soit 13’’ de plus que l’avance de l’Espagnol au départ de l’étape. Voilà le coureur de Tinkoff bouté hors du podium d’un Grand Tour pour la 3e fois de suite. Une première dans sa carrière. Qu’importe pour Chaves, qui complètera demain le podium de cette Vuelta 2016. Et c’est finalement assez logique.

0
0