Getty Images

Chris Froome remporte la Vuelta, Matteo Trentin s'offre la dernière étape

Froome tient enfin sa Vuelta et réussit un formidable doublé

Le 10/09/2017 à 20:24Mis à jour Le 11/09/2017 à 01:35

TOUR D'ESPAGNE - Cette fois, c'est officiel : Chris Froome a réussi son pari. Dimanche, le coureur de la Sky a remporté la Vuelta pour la première fois de sa carrière au terme d'une 21e étape glanée par Matteo Trentin (Quick Step) au sprint. Le Britannique est le premier à réussir le doublé Tour de France - Tour d'Espagne depuis 1978 et Bernard Hinault.

Eurosport Player : Regardez toutes les étapes du tour d'Espagne en LIVE

Voir sur Eurosport

On s’y attendait : Chris Froome a remporté la première Vuelta de sa carrière, dimanche à Madrid. Le Britannique de la Sky devient le premier à réussir le doublé Tour-Vuelta depuis 1978 et un certain Bernard Hinault. On s'y attendait aussi : déjà vainqueur de trois étapes sur ce Tour d’Espagne, Matteo Trentin (Quick Step Floors) s’est une nouvelle fois montré le plus rapide à Madrid pour s’offrir un quatrième succès à l’occasion de la 21e et dernière étape de cette 72e édition. Parfaitement lancé, l’Italien a devancé Lorenzo Manzin (FDJ) et Soren Kragh Andersen (Sunweb) mais doit laisser le maillot vert à Christopher Froome, 11e de l’étape. Pour sa dernière course, Alberto Contador est entré seul dans Madrid. Et a fini tranquillement, perdant au passage une place au général (5e).

Le Pistolero a pu profiter au maximum de ses dernières minutes en tant que cycliste professionnel, défilant devant un public espagnol qui n’avait d’yeux que pour lui. Du moins lors du premier passage sur la ligne. Ensuite, la course a repris ses droits et la Sky a rappelé très vite qu’elle était l’équipe la plus forte et la plus impitoyable du peloton de cette Vuelta. Sans aucune pitié pour les Quick Step Floors et Matteo Trentin, la formation britannique a tout fait dans les deux premiers tours pour faire exploser l’Italien avant le sprint intermédiaire et le priver du maillot vert. Mais Froome n’était pas assez fort pour aller glaner des points. Pas encore.

Vidéo - Contador est entré seul dans Madrid : les adieux d'un géant

00:53

La passe de quatre pour Trentin

Comme souvent sur le circuit de Madrid, le peloton a longtemps chassé derrière l’échappée du jour, constituée de De Marchi (BMC), Schultz (Caja Rural) et Rui Costa (UAE Team Emirates). Mais, avec 20’’ d’avance maximum, ils n’ont jamais pu y croire. Et, lorsque les Quick Step Floors ont accéléré dans le final, les trois hommes n’ont pas pu résister. Sous la flamme rouge, parfaitement calé dans la roue de son équipier Julian Alaphilippe, Matteo Trentin a pu déclencher son effort le plus tard possible et ni Lorenzo Manzin (FDJ), ni Sören Kragh Andersen (Sunweb), pourtant placés dans la roue de l’Italien, n’ont pu remonter le quadruple vainqueur d’étape de cette Vuelta.

Vidéo - L'arrivée de la 21e étape : Trentin s'offre la der et Froome le maillot... vert !

01:25

En levant les bras, Trentin pensait bien avoir fait le plus dur dans la course au maillot vert. Mais c’était sans compter sur Christopher Froome. Déjà assuré du maillot rouge, du maillot blanc, le Britannique n’avait pas la moindre intention de laisser filer la tête du classement par points. Obligé de terminer dans le top 14 de l’étape à la suite du succès de Trentin, le quadruple vainqueur du Tour a fait l’effort dans le dernier kilomètre pour prendre la 11e place de l’étape et conserver 5 unités d’avance sur l’Italien. Il ne lui aura manqué que le maillot blanc à pois bleus de la montagne remporté par Davide Villella (Cannondale-Drapac) pour faire la totale. Qu’importe, la Vuelta du Britannique est plus que réussie.

Chris Froome
0
0