Getty Images

Majka contrôle, Talansky s'enflamme

Majka contrôle, Talansky s'enflamme
Par AFP

Le 19/05/2017 à 07:23

TOUR DE CALIFORNIE - Andrew Talansky (Cannondale) a remporté jeudi la 5e étape du Tour de Californie entre Ontario et Mont Baldy, devant le Polonais Rafal Majka (Bora) qui a conforté son statut de leader. Majka, en tête du classement général depuis sa victoire dans la 2e étape lundi, a accru son avance sur Bennett de quatre secondes pour la porter à six secondes.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

Le Polonais Rafal Majka (Bora) a conforté sa première place au classement général du Tour de Californie lors de la 5e étape jeudi, l'étape-reine de la semaine, remportée par l'Américain Andrew Talansky (Cannondale) qui peut encore viser la victoire finale. Sur la route du Mont Baldy, Majka, sacré à deux reprises (2014 et 2016) meilleur grimpeur du Tour de France, a bien failli réaliser un sans-faute.

Dans la dernière ascension, classée hors catégorie avec ses 8,4%, il a d'abord contrôlé ses rivaux qui ont essayé de le distancer. Il a ensuite placé une accélération à un kilomètre de la ligne d'arrivée à laquelle seul Talansky a pu répondre. Mais il lui a manqué un meilleur repérage ou un peu plus de précision dans la dernière courbe à 50 m de l'arrivée pour s'adjuger sa deuxième victoire d'étape en quatre jours.

Vidéo - Talansky en finesse, Majka en impose

02:32
" Je suis parti trop tôt"

L'étape est revenue à Talansky, qui ne s'était plus imposé dans une épreuve du circuit WorldTour depuis deux ans, devant Majka, tandis que le Néo-Zélandais Georges Bennett (LottoNL) a terminé à deux secondes du duo de tête. Mais le Polonais, vainqueur de la 2e étape lundi et maillot jaune depuis, ne cachait pas sa satisfaction: "Deuxième de cette étape est un bon résultat, je visais la victoire, mais je ne connaissais pas le profil de l'arrivée et je suis parti trop tôt", a regretté le coéquipier du champion du monde Peter Sagan qui a, lui, perdu plus de 17 minutes. "Je vais tout faire pour conserver mon maillot jaune (dans la 6e étape), mais cela ne sera pas facile avec Talansky", a-t-il admis.

Majka a certes accru son avance sur Bennett pour la porter à six secondes et surtout sur l'Américain Ian Boswell (Sky), désormais relégué à 25 secondes, mais le danger pourrait en effet venir de Talansky, 4e à 44 secondes. L'Américain, 5e en 2016 du Tour de Suisse et du Tour d'Espagne, pourrait faire des dégâts lors de la 6e et avant-dernière étape vendredi, un exigeant contre-la-montre de 24 km, en altitude, autour du Big Bear Lake. "J'aurais bien voulu prendre le maillot jaune dès ce jeudi, mais on va voir ce qui peut se passer dans le contre-la-montre", a prévenu Talansky.

0
0