AFP

4e étape : Thomas de Gendt (Lotto) s'impose, Nairo Quintana (Movistar) nouveau leader

Au tour de Quintana de prendre les rênes
Par Eurosport

Mis à jourLe 24/03/2016 à 18:25

Publiéle 24/03/2016 à 17:23

Mis à jourLe 24/03/2016 à 18:25

Publiéle 24/03/2016 à 17:23

Article de Eurosport

TOUR DE CATALOGNE - Thomas de Gendt (Lotto) a remporté la 4e étape, jeudi à Port Ainé. Deuxième du jour, Nairo Quintana (Movistar) s'empare du maillot de leader pour 8 secondes sur Alberto Contador et 17 sur Richie Porte.

Quintana devant Contador et Porte. Voilà le trio de tête à mi-parcours du Tour de Catalogne. Ce jeudi au sommet du Port Ainé, c'est Thomas de Gendt (Lotto Soudal) qui s’est imposé lors de la quatrième étape. Mais le Colombien de la Movistar, qui a suivi à 1 minute 08, a réalisé l'opération du jour en poussant Dan Martin (Etixx), leader au départ de la journée, loin de la place de choix, relégué désormais à 24 secondes (4e).

03:33
Au bout de l'effort, De Gendt s'impose sur la 4e étape : sa victoire en vidéo - Eurosport

Quintana a fait sauter le groupe des favoris avec Alberto Contador avant de déposer l’Espagnol dans le dernier kilomètre. Le coureur de Tinkoff termine quatrième de l’étape, sauté sur la ligne par Richie Porte (BMC), peu après le Colombien. Au final, Quintana devient leader pour 8 secondes sur Alberto Contador et 17 sur Richie Porte. Chris Froome n'est pas très loin : le vainqueur du Tour de France s'est classé 8e, à 1'45 de Quintana. Même place au au général, avec seulement 46 secondes de retard.

Le grand déçu du jour se nomme Pieter Weening

Nairo Quintana fait une belle opération dans la grande étape de montagne catalane. Le profil des trois prochains jours, plus plats, devrait lui permettre de contrôler la course. Le grimpeur de la Movistar a attendu les quatre derniers kilomètres et la première offensive de Van Garderen (BMC) pour suivre les favoris. Le premier écrémage réalisé, Quintana et Contador ont pu s’envoler. Le double vainqueur du Tour de France n’a pu suivre le rythme qu’un kilomètre avant de céder et de perdre les bonifications au profit de Richie Porte.

Comme mercredi, le grand déçu du jour se nomme Pieter Weening (Roompot), dernier repris à 1,5 kilomètre de l’arrivée par le futur vainqueur. Le Néerlandais termine sixième parmi les favoris, éparpillés par l’offensive des deux nouveaux leaders du général. Le précédent leader Dan Martin s’est vite retrouvé seul et n’a pas pu suivre le tempo, terminant à 37 secondes. Il est désormais quatrième du général. Romain Bardet est premier Français, sixième au général à 32 secondes.

Vendredi, les coureurs trouveront un peu de repos avec "seulement" deux cols de deuxième catégorie, dont le dernier à une dizaine de kilomètres de l’arrivée. L’occasion peut-être d’une attaque surprise alors que les écarts au classement général restent faibles.

0 commentaire
Vous lisez :