AFP

Tour de Catalogne (3e étape) : Dan Martin s'impose devant Alberto Contador et Romain Bardet

Martin réussit le coup double, Contador et Bardet prennent du temps à Froome

Le 23/03/2016 à 19:20

TOUR DE CATALOGNE - Dan Martin (Etixx) a remporté mardi la 3e étape du Tour de Catalogne entre Girona et La Molina, la première qui arrivait en altitude. L'Irlandais, qui s'empare également du maillot de leader, a devancé au sommet Alberto Contador (Tinkoff) et Romain Bardet (AG2R). Chris Froome et Nairo Quintana ont, eux, lâché un peu de temps avant la grande explication attendue jeudi.

Il aura fallu attendre les 1 500 derniers mètres de l'étape pour voir un début d'explication entre les favoris mais elle a tenu toutes ses promesses. Mercredi, Dan Martin (Etixx – Quick Step), en puncheur, s’est imposé à La Molina au terme de la troisième étape du Tour de Catalogne, la première arrivée jugée au sommet. L'Irlandais a devancé de deux secondes Alberto Contador (Tinkoff) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale), deux des grands gagnants de la journée. Chritstopher Froome (Sky) est lui un peu passé à côté dans le dernier kilomètre et termine à douze secondes du vainqueur, alors que la Sky avait emmené le train et contrôlé les débats pendant toute la montée finale. Quant à Nairo Quintana, il a finalement pris la 6e place de l'étape en compagnie de Richie Porte (BMC) après une attaque avortée dans le final.

Premières escarmouches avant le plat de résistance jeudi

Les leaders ont dû rouler jusqu’au bout pour reprendre coup sur coup Pieter Weening (Roompot) qui avait repris les échappées de la matinée dans l’avant-dernier col de la journée, puis le Belge Louis Vervaeke (Lotto Soudal) qui n’a craqué qu’à quatre kilomètres de l’arrivée sous la pression du train de la Sky. Le groupe d’une trentaine de coureurs arrivé en tête à l’approche de la courte montée vers La Molina laissait espérer une grosse fin d’étape puisque tous les cadors étaient là - la Sky pratiquement au complet quand Contador était lui étonnamment esseulé - pour cette première étape de montagne.

Porte a tenté, Bardet s’est montré, Quintana a essayé mais c’est Dan Martin qui fut le plus fort avec une attaque incisive à un peu plus d’un kilomètre de l’arrivée. Seuls Contador, Bardet et Van Garderen ont pu suivre l’Irlandais, sans toutefois reprendre complètement le vainqueur du Tour de Catalogne 2013.

Finalement, on notera qu'à l’exception de Fabio Aru (Astana) et de Joaquim Rodriguez (Katusha), tous deux absents du peloton des favoris, les cadors étaient tous dans le coup ce mercredi. Pour son retour à la compétition après sa grave chute à l’entrainement en début de saison, Warren Barguil (Giant-Alpecin) n’a de son côté lâché qu’à deux kilomètres de la fin. Encourageant pour la suite et les gros pourcentages attendus demain.

0
0