18/07/17 - 13:40
Terminé
Le Puy-en-Velay - Romans-sur-Isère
0km
?km
CARTE DE L'ETAPE
Tour de France • Etape16
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Le Puy-en-Velay - Romans-sur-Isère
Tour de France - 18 juillet 2017

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 18 juillet 2017 et débute à 13:40. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:55 

Merci d'avoir suivi cette 16e étape en notre compagnie ! On se retrouve demain pour suivre en direct la 17e étape où une grosse explication entre leaders est attendue sur les pentes du mythique Galibier ! Bonne soirée sur notre site !

17:54

LE PROFIL DE LA 17E ETAPE. Mercredi, le Tour de France arrive enfin dans les Alpes. Au programme, du très lourd entre La Mure et Serre-Chevalier. Quatre cols sont au programme. Après une mise en jambes dans le col d'Ornon (2e catégorie, 5,1km à 6,7%), il faudra se farcir la Croix de Fer (hors catégorie, 24km à 5,2%), le Télégraphe (1re catégorie, 11,9km à 7,1%) et le Galibier (hors catégorie, 17,7km à 6,9%), point culminant de cette Grande Boucle à 2642m. Au sommet du Galibier, il restera 28 kilomètres de descente pour rallier l'arrivée dans la station de Serre-Chevalier.

Vidéo - Le profil de la 17e étape : Croix de Fer et Galibier, l'imposant menu du jour

00:36
17:46

VIDÉO. Michael Matthews (Sunweb) a parfaitement conclu le travail de son équipe pour remporter sa 2e victoire d'étape sur le Tour à Romans-sur-Isère. Revivez l'arrivée de cette 16e étape.

Vidéo - Matthews n'a pas laissé passer une occasion de rêve : l'arrivée de la 16e étape

02:03
17:42

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES :

1. Simon Yates (Orica-Scott), en 68h20'38''

2. Louis Meintjes (UAE Emirates), + 3'58''

3. Pierre Latour (AG2R La Mondiale), + 12'30''

4. Emmanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), + 18'26''

5. Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert), +26'17''

 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

1. Warren Barguil (Sunweb), 117pts

2. Primoz Roglic (Lotto NL-Jumbo), 38pts

3. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), 38pts

4. Mikel Landa (Sky), 33pts

5. Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), 28pts

17:40

CLASSEMENT GÉNÉRAL.

1. Christopher Froome (Sky), en 68h18'36''

2. Fabio Aru (Astana), + 18''

3. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), + 23''

4. Rigoberto Uran (Cannondale-Drapac), + 29''

5. Mikel Landa (Sky), +1'17''

6. Simon Yates (Orica-Scott), +2'02''

7. Daniel Martin (Quick Step Floors), +2'03''

8. Louis Meintjes (UAE Emirates), + 6'00''

9. Damiano Caruso (BMC), + 6'05''

10. Nairo Quintana (Movistar), + 6'16''

11. Alberto Contador (Trek-Segafredo), + 5'37''

12. Warren Barguil (Sunweb), + 8'48''

13. Pierre Latour (AG2R La Mondiale), +14'32''

14. Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), +15'45''

15. Mikel Nieve (Sky), +16'25''

17:35

CLASSEMENT PAR POINTS . Sale journée pour Marcel Kittel. Distancé en début d'étape, le porteur du maillot vert a passé une journée blanche tandis que son premier poursuivant, a fait carton plein en remportant l'étape et le sprint intermédiaire. L'Allemand n'a plus que 29 points d'avance sur l'Australien. Le suspense est relancé à cinq jours de l'arrivée à Paris.

1. Marcel Kittel (Quick Step Floors), 373pts

2. Michael Matthews (Sunweb), 344pts

3. André Greipel (Lotto-Soudal), 204pts

4. Alexander Kristoff (Katusha-Alpecin), 158pts

5. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), 143pts

17:30 

CLASSEMENT DE LA 16E ÉTAPE :

1. Michael Matthews (Sunweb), les 165km en 3h38'15''

2. Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), m.t.

3. John Degenkolb (Trek-Segafredo), m.t.

4. Greg Van Avermaet (BMC), m.t.

5. Christophe Laporte (Cofidis), m.t.

6. Jens Keukelire (Orica-Scott), m.t.

7. Tony Gallopin (Lotto-Soudal), m.t.

8. Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), m.t.

9. Maciej Bodnar (Bora-Hansgrohe), m.t.

10. Romain Hardy (Fortunéo-Oscaro), m.t.

17:26 

Visiblement, Mikel Landa (Sky) figurait bien dans le premier groupe également. L'Espagnol conserve donc sa 5e place au général, à 1'17'' de son leader Chris Froome.

17:24

Au général, Chris Froome (Sky) conserve le maillot jaune devant Fabio Aru (Astana), Romain Bardet (AG2R La Mondiale) et Rigoberto Uran (Cannondale-Drapac). Les écarts au sein du top 4 sont inchangés. Derrière, il faut s'attendre à du changement.

17:23

Greg Van Avermaet (BMC) a lui pris la 4e place devant Christophe Laporte (Cofidis), premier Français.

17:22

VICTOIRE DE MICHAEL MATTHEWS ! C'est confirmé, le leader de la formation Sunweb s'impose d'un souffle devant Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), revenu très fort, et John Degenkolb (Trek-Segafredo). La formation de ce dernier va peut-être porter réclamation vu l'écart fait par l'Australien.

17:21

Dan Martin franchit la ligne avec une cinquantaine de secondes de retard ! L'Irlandais sera à plus de deux minutes de Chris Froome ce soir. Alberto Contador en termine lui à plus de 1'30''.

17:20

PHOTO-FINISH !! Michael Matthews semble s'être imposé devant John Degenkolb, qui a été serré par l'Australien dans les derniers mètres ! On attend confirmation du résultat.

500m 

C'est fini pour Bennati ! Ça va se régler au sprint !

1km

LA FLAMME ROUGE ! Bennati ne compte qu'une poignée de mètres d'avance sur le peloton mené par les Dimension Data !

2km

ATTAQUE DE BENNATI ! L'Italien de la Movistar est pris en chasse par Warren Barguil (Sunweb) qui tente de ramener le peloton pour favoriser un sprint massif !

-- 

VIDEO - Le coup de bordure de la Sky ? C'est par ici.

Vidéo - Le coup de bordure de la Sky a failli piéger Aru et Bardet

01:34
3km 

Alberto Contador est encore plus loin ! L'Espagnol figure à un 3e échelon, à plus d'une minute du groupe maillot jaune. Le leader de la Trek-Segafredo était ce matin 9e à 5'37''.

5km 

John Degenkolb (Sunweb) est également du côté des sprinteurs. Attention à l'Allemand, qui n'a encore jamais levé les bras sur le Tour.

John Degenkolb, Team Trek-Segafredo / Tour de France 2017
7km

L'écart grimpe à 30'' ! Dan Martin va sans doute hypothéquer ses rêves de podium aujourd'hui ! Quel paradoxe pour l'équipe Quick-Step Floors, si forte habituellement dans les coups de bordure. Mais à vouloir entourer Marcel Kittel, elle a isolé son leader au général.

10km 

On roule à fond dans le premier groupe ! Tout le monde prend les relais, y compris les cadors. Car ne pas le faire serait le meilleur moyen d'être décroché. Dans ce groupe, on trouve donc Froome, Aru, Bardet, Uran, Yates, Quintana et Barguil. En vue de la victoire d'étape, attention à Van Avermaet, Laporte, Boasson Hagen et Matthews. Bouhanni n'est pas là.

11,5km 

LANDA LACHÉ ! Le 6e du général, premier lieutenant de Froome, a perdu le contact du premier groupe. Meintjes n'est pas là non plus, tout comme Martin. Leur groupe pointe à 16'' !

11km 

Attention à ne pas être trop loin dans la file pour Bardet ! Car ça pourrait bien casser à nouveau dans le premier groupe, fort d'à peine trente unités !

12,5km

DAN MARTIN EST PIÉGÉ ! Le 5e du général, à 1'12'' de Froome, est le seul membre du top 5 à ne pas faire partie du premier peloton ! Froome, Aru, Bardet, et Uran sont bien là.

13,8km 

BARDET A EU CHAUD !! Mal placé, le leader d'AG2R La Mondiale a pu faire son retour grâce à Oliver Naesen !

14km 

ÇA BORDURE !! L'accélération des Sky fait de gros dégâts ! Ils ne sont plus qu'une trentaine de coureurs en tête !

15km 

Quand Vasil Kiryienka (Sky) serre les dents, c'est que ça doit faire très, très mal derrière. La machine biélorusse écrase les pédales en tête de peloton. On est en file indienne ! Attention aux cassures !

17km

Des coureurs se laissent décrocher. Parmi eux, Thibaut Pinot, qui n'a aucune prétention au général sur ce Tour de France. Le grimpeur franc-comtois se réserve sans doute pour les étapes alpines.

18km

À l'entrée de Châteauneuf-sur-Isère, Froome est idéalement placé. Le maillot jaune est en deuxième position, dans la roue de son équipier Kwiatkowski.

19,5km 

On le rappelle. Il n'y a pas d'échappée. Et Marcel Kittel, distancé en début d'étape, ne fait plus partie du peloton.

20km

LES VINGT DERNIERS KILOMÉTRES ! Ils s'annoncent particulièrement tendues avec ce vent toujours aussi fort ! On le sent, la pression est clairement montée d'un cran.

21km 

C'est un chassé-croisé permanent en tête de peloton. On se replace, on recule, sans cesse. La guerre du placement est très coûteuse en énergie.

22km 

Très discrète jusque-là, la formation Sky vient de se replacer en tête de peloton. Romain Bardet est bien plus loin.

Le Team Sky sur le Tour 2017
24km

Avec Romain Bardet dans sa roue, Oliver Naesen remonte toute l'équipe AG2R La Mondiale à l'avant. Le champion de Belgique, spécialiste des classiques flandriennes, est un atout de poids pour la formation savoyarde.

25km

Le vent souffle très fort de face actuellement. Ce n'est pas le moment de tenter un coup de force. Dans une petite dizaine de kilomètres, ce sera une autre histoire.

32km 

Froome, Aru et Bardet sont bien placés en tête de peloton. Les trois premiers du général redoutent de se faire piéger en cas de nouvelle accélération.

Romain Bardet (AG2R La Mondiale) avec tous les favoris - Chris Froome (Sky) et Fabio Aru (Astana) en tête - lors de la 15e étape du Tour de France 2017
34km 

TENTATIVE DE BORDURE DE TREK-SEGAFREDO ! Mais le peloton n'a pas cédé face à ce coup de l'équipe d'Alberto Contador. Le calme est revenu. La formation Sunweb reprend les commandes.

37km

Une première cassure en queue de peloton ! Une douzaine de coureurs, dont Pinot, viennent de se faire décrocher à la faveur d'un premier changement de direction. Plus de peur que de mal. Le peloton s'est calmé et ces hommes-là ont fini par revenir.

38km 

Le groupe Kittel est passé sur la ligne du sprint intermédiaire avec 5'52'' de retard. Il n'a plus qu'à rallier l'arrivée dans les délais. Ce qui ne devrait pas poser de problème.

40km

Le vent est très violent. Mais il est de dos. Personne n'a pour l'instant tenté le moindre coup de bordure. Dans une vingtaine de kilomètres, à Châteauneuf-sur-Isère, les coureurs tourneront à gauche et il sera alors de côté. C'est sans doute à ce moment-là qu'un coup de Trafalgar pourrait être tenté.

42km

Au classement du maillot vert, Matthews se replace ainsi à 59 points de Kittel. Si l'Australien s'impose à Romans-sur-Isère tout à l'heure, il reviendra à 29 unités. Car seuls 30 points sont accordés au vainqueur de cette 16e étape, classée en coefficient 2 en raison des difficultés présentes en début de journée.

45km

Facilement, Michael Matthews (Sunweb) vient de remporter le sprint intermédiaire devant Greipel et Colbrelli.

47km 

On s'approche du sprint intermédiaire de Chantemerle-les-Blès ! Si Michael Matthews (Sunweb) l'emporte, l'Australien reviendra à 59 points de Kittel, leader du classement par points. Verdict dans trois kilomètres !

50km

Le peloton est à Tournon-sur-Rhône, il serpente sur une colline, à travers les vignes. Ça grimpe mais le peloton reste compact. La Sunweb a toujours les commandes.

51km

Ils ne sont plus que 173 coureurs sur ce Tour de France. Si Georges Bennett (Lotto-NL Jumbo), 12e du général, à abandonner en cours d'étape, Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) n'a lui même pas pris le départ. Le puncheur belge souffre d'une gastro-entérite virale selon son équipe.

53km

Pendant ce temps-là, le maillot vert Marcel Kittel (Quick-Step Floors) navigue avec quatre minutes de retard sur le peloton. Son groupe ne reviendra pas.

54km 

Fin de la descente ! Le peloton se trouve désormais dans la vallée du Rhône. Gare désormais au fort vent de côté. Si une équipe le décide, elle pourrait provoquer un sacré bazar.

56km 

INCROYABLE ! RETOUR DE BOUHANNI DANS LE PELOTON ! Grâce à l'aide de ses équipiers Nicolas Edet puis Cyril Lemoine, le sprinter de la Cofidis a pu combler deux minutes de retard pour revenir sur le peloton. Il a réussi ce que Marcel Kittel à échouer. Chapeau. S'il gagne tout à l'heure, ce sera un sacré exploit !

59km 

Bouhanni prend un relais à Lemoine dans cette descente rapide ! Le trio aperçoit les voitures au loin. Mais il compte encore 34'' de retard !

62km 

Plus que 43'' de retard pour le groupe Bouhanni !! Mais Lemoine va bientôt être à bout de force. Pourra-t-il ramener à lui seul son leader dans le peloton ?

65km

Du renfort pour le groupe Bouhanni ! Son équipier Cyril Lemoine s'est laissé décrocher du peloton. Il prend le relais d'Edet qui, à bout de force, a été décroché.

67km

Intercalé entre les deux groupes, on trouve toujours un trio composé de Bouhanni, Edet (Cofidis) et Politt (Katusha-Alpecin). Les trois hommes vont peut-être réussir à rentrer ! Ils n'ont plus que 1'03'' de retard sur le peloton. Leur débours initial était de deux minutes. Seul Edet roule pour l'instant, laissant à l'abri son sprinter.

70km 

Chez Sunweb et Dimension Data, on continue à rouler comme des forcenés. La course va peut-être changer de visage d'ici peu. La longue descente va bientôt se terminer. On sera alors dans la Vallée du Rhône. Et le vent sera alors assez fort de côté.

76km

Ça ne s'arrange pas pour le groupe Kittel. Trois minutes de retard. Le maillot vert ne reviendra pas !

80km 

À la faveur d'une portion montante, à Saint-Félicien, Alberto Contador a réussi à faire son retour sur le peloton.

82km

Jarlinson Pantano s'est relevé pour attendre Contador. Le Colombien va aider son leader à rentrer dans le peloton. Ce n'est pas simple dans cette descente tortueuse.

Alberto Contador
85km

Crevaison pour Alberto Contador (Trek-Segafredo) ! L'Espagnol va devoir chasser dans les voitures pour revenir sur le peloton.

89km 

Marcel Kittel fait la descente en tête de son groupe ! Le maillot vert tente le tout pour le tout. Mais à moins d'un miracle, il ne pourra disputer la gagne aujourd'hui. Son retard sur le peloton s'élève désormais à 2'18''.

93km

Dans la descente, le peloton n'a pas changé de forme à sa tête. Les Sunweb mènent toujours, aidés par un Dimension Data.

95km

Bouhanni (Cofidis) a distancé le groupe maillot vert en compagnie de son équipier Julien Simon et de Politt (Katusha-Alpecin). Le trio compte 1'55'' de retard sur le peloton et 15'' d'avance sur le groupe Kittel.

97km

Le groupe Marcel Kittel s'est morcelé dans le col du Rouvey. Le maillot vert compte désormais plus de deux minutes de retard...

98km

ABANDON DE GEORGES BENNETT ! En détresse depuis le départ de l'étape, le Néo-Zélandais vient de quitter la route du Tour ! Un coup dur pour la formation Lotto-NL Jumbo, qui perd ainsi son leader au général. Il était 12e à 6'39'' de Froome ce matin.

99km

Il aurait eu tort de s'en priver. Warren Barguil (Sunweb) vient de passer en tête du col du Rouvey (4e catégorie). Le Breton marque un point et conforte ainsi son maillot de meilleur grimpeur. Il compte désormais 79 points de marge sur Roglic et De Gendt. Son maillot à pois est quasiment assuré.

Warren Barguil lors de la 13e étape du Tour 2017
100km

La formation AG2R La Mondiale s'est replacée aux avant-postes. Va-t-elle tenter quelque chose dans la très longue descente (environ 40 kilomètres) qui mènera dans la vallée du Rhône.

102km 

Avec 1'50'' d'avance sur le groupe Kittel, le peloton vient d'aborder le col du Rouvey (2,8km à 5,6%). Le vent est favorable.

105km

BENNETT À LA DÉRIVE ! Le Néo-Zélandais, 12e du général, ne figure même plus dans le groupe Kittel. Le leader de Lotto-NL Jumbo est pointe à cinq minutes en compagnie de Pichon et Mc Lay (Fortunéo-Oscaro) ! Il peut d'ores et déjà tirer un trait sur ses ambitions au général. Et penser à rentrer dans les délais aujourd'hui.

108km 

Signe que l'écart se creuse entre les deux pelotons, les voitures doublent le groupe Kittel. On sent un début de résignation. L'écart grimpe à 1'40''. On ne voit pas comment le bras de fer pourrait s'inverser.

110km 

Présent dans l'échappée un peu plus tôt, Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) roule désormais en tête de peloton avec les Sunweb. Andre Greipel figure sans doute dans ce groupe.

113km

L'écart augmente peu à peu. 1'23'' désormais. Ça sent mauvais pour le groupe Kittel, dont on rappelle également la présence de George Bennett (Lotto-NL Jumbo). Le Néo-Zélandais était ce matin 12e du général, à 6'39'' de Froome. Ce soir, il pourrait ainsi être dépassé par ... Warren Barguil, 13e à 8'48''.

George Bennett of New Zealand riding for Team Lotto NL-Jumbo rides during stage five of the 2017 Le Tour de France, a 160.5km stage from Vittel to La plance des belles filles on July 5, 2017 in La Planche, France.
117km

Le classement du maillot vert pourrait être totalement relancé si Kittel ne parvient pas à revenir dans le peloton et que Matthews remporte le sprint intermédiaire et l'étape. Ce scénario permettrait à l'Australien de reprendre 50 points sur l'Allemand. Il reviendrait alors à 29 unités du leader du classement par points.

119km 

Le groupe Kittel se bat pour revenir mais il perd seconde après seconde. 1'10'' de retard sur le peloton, mené majoritairement par la formation Sunweb.

120km

Chavanel se relève finalement. Il a compris que cela ne servait rien d'insister vu le scénario actuel. Le voilà repris par le peloton. Il n'y a plus d'échappée.

121km

Sylvain Chavanel (Direct Energie) fait un sacré numéro seul en tête de course. Le Français résiste au retour du peloton avec toujours une vingtaine de secondes d'avance. Derrière, le groupe Kittel pointe à 1'20''.

123km

Une minute de retard pour le groupe Kittel sur le peloton ! Vu son rictus, le maillot vert semble beaucoup souffrir. Ça s'annonce compliqué pour le sprinteur allemand. D'autant que la route s'annonce encore très vallonné pendant une vingtaine de kilomètres.

kittel
124km 

De Gendt est repris à son tour. Devant le peloton, il n'y a plus que Chavanel. Il compte 20'' d'avance.

124,5km 

Impey, Edet, et De Gand viennent d'être repris par le peloton. De Gendt est lui toujours intercalé derrière Chavanel. Mais tous se tiennent en moins de 15''.

14:40

VIDÉO - La bagarre a commencé dès le kilomètre 0 lors de cette 16e étape.

Vidéo - La bagarre a démarré dès le km 0

02:35
126km 

Chavanel tente d'y aller seul ! Le Français a distancé ses compagnons à la faveur d'un petit raidard. Mais son entreprise parait bien suicidaire face à un peloton qui ne se relévera pas tant que Kittel ne sera pas revenu en son sein.

127km 

Plus que 20'' d'avance pour l'échappée, victime collatérale de la bataille entre Matthews et Kittel pour le maillot vert. Le quintet de tête va sans doute se faire reprendre d'ici peu.

128km

À noter que Luke Rowe (Sky), équipier de Froome, figure parmi les piégés. Tout comme Bouhanni (Cofidis), Groenewegen (Lotto-NL Jumbo), Roelandts (Lotto-Soudal) et Bole (Bahrain-Merida) côté sprinteurs.

130km 

Le quintet de tête n'a plus que 30'' d'avance sur le peloton. Et 1'08'' sur le groupe Kittel !

131km 

Alors que le peloton est fort d'une centaine d'unités, le groupe maillot vert ne compte qu'une quarantaine de coureurs ! Le combat pourrait s'avérer bien inégal s'il se prolonge trop !

133km

Des coureurs de BMC et Dimension Data prêtent main forte à la formation Sunweb. Les équipes de Van Avermaet (qui possède une belle pointe de vitesse) et de Boasson Hagen ne sont pas concernés par le maillot vert. Mais elles veulent éliminer Kittel en vue de la victoire d'étape !

136km 

À l'avant, Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Thomas De Gand (Wanty-Groupe Gobert), Sylvain Chavanel (Direct Energie), Nicolas Edet (Cofidis) et Daryl Impey (Orica-Scott) poursuivent leur effort. L'échappée possède encore 45'' d'avance sur le peloton et 1'30'' sur le groupe Kittel, où les Cofidis de Bouhanni viennent prêter main forte aux Quick-Step Floors.

138km

Geschke s'est relevé. Et fort logiquement, la formation Sunweb de Michael Matthews roule en tête de peloton ! On veut à tout prix empêcher le retour de Marcel Kittel. La bataille pour le maillot vert est l'intrigue principal de ce début d'étape.

141km 

Ça y est, enfin une descente. L'échappée compte 34'' d'avance sur Geschke, 46'' sur le peloton et 1'10'' sur le groupe Kittel.

142km 

Un coureur vient de filer en contre. Il s'agit de Simon Geschke (Sunweb). Le peloton prolonge son temps mort. Ce qui permet à des coureurs distancés de revenir.

142,5km 

Le sommet de l'ascension a été franchi, mais la route grimpe encore pendant un ou deux kilomètres.

142,8km 

Le peloton temporise. Ce qui permet au quintet de tête d'augmenter son avance. L'écart est de 22''.

143km

De Gendt (Lotto-Soudal) vient de passer en tête de la côte de Boussoulet (3e catégorie) ! Derrière, le groupe Matthews vient d'être repris par le peloton. En tête, ils ne sont que cinq : De Gendt, De Gand, Chavanel, Edet et Impey.

144km 

En tête de peloton, c'est un Quick-Step Floors qui assure la poursuite ! La formation belge s'inquiète de la présence de Matthews à l'avant. Mais elle doit aussi gérer le fait que son leader, Kittel, a été lâché à l'arrière !

145km

Marcel Kittel est lâché ! Le maillot vert fait partie d'un groupe d'une trentaine de coureurs distancés, tout comme Nacer Bouhanni et George Bennet, 12e du général !

146km 

La Sunweb tente un coup de force ! Accompagné de deux équipiers, Matthews fait partie d'un joli groupe de contre derrière le quatuor composé de Chavanel, De Gand, De Gendt et Edet.

147km 

Le retour de Martin sur l'échappée a condamné cette dernière. Tout est à refaire. Et ça ressort sans tarder. Le rythme est infernal. A l'arrière, Van Keirsbulck (Wanty Groupe-Gobert) est le premier à en faire les frais. Le Belge est distancé.

148km

L'équipe Sky a pris les commandes du peloton alors que l'échappée ne s'est pas encore détachée. La raison ? Dan Martin, 5e du général, vient de rejoindre le groupe de tête !!

Dan Martin (Quick-Step) - Tour de France 2017
148,5km 

En compagnie d'une vingtaine d'hommes, Gallopin (Lotto-Soudal) est revenu sur la tête de course. Les voilà au pied de la première ascension du jour. Avec 19'' d'avance sur le peloton.

149km 

Offredo (Wanty-Groupe Gobert) ferme la marche en queue de peloton. Personne n'a lâché prise pour l'instant.

150km 

Cummings (Dimension Data) a rejoint Chavanel (Direct Energie), De Gendt (Lotto-Soudal) et De Gand (Wanty-Groupe Gobert) en tête de course. 18'' d'avance sur le peloton qui aborde dans un kilomètre la côte de Boussoulet (3e catégorie, 4,5km à 6,3%). Elle va faire mal.

152km 

Derrière ce nouveau trio, le peloton est en train d'exploser ! A la fois à la cause du vent et du relief. Froome apparait dans les premières positions. Mais ça temporise, et le peloton finit par se reformer.

153km

Le trio a été repris ! Et derrière, Chavanel sort en compagnie de De Gendt et un Wanty-Groupe Gobert.

Sylvain Chavanel lors de la 8e étape du Tour 2017.
155km 

Les coureurs sont sur les contreforts de la première ascension du jour, la côte de Boussoulet (4,5km à 6,3%). La bataille pour l'échappée n'est sans doute pas terminée. Seulement 13'' d'avance pour Burghardt (Bora-Hansgrohe), Lammertink (Katusha-Alpecin) et Tulik (Direct Energie).

156km 

Burghardt a fait la jonction. Le trio de tête compte 16'' d'avance.

159km

Lammertink (Katusha-Alpecin) profite d'un court temps mort pour s'extirper avec Angelo Tulik (Direct Energie). Moins de 10'' d'avance pour le duo sur un peloton qui se déchaîne à nouveau.

161km 

Cette échappée n'aura pas fait long feu ! La voilà déjà reprise. Chavanel tente de relancer un coup avec Boudat.

 

Dans ce groupe de 15 unités, on trouve notamment Simon, Chavanel, Burghardt, Castroviejo et Bakelants. L'entente est bonne. Mais le peloton n'abdique pas. De nombreuses attaques le secouent encore.

163km 

Une douzaine d'hommes vient de s'extirper ! Mais le peloton n'est pas loin, à moins de cinq secondes. Le vent est de face pour l'instant.

165km

Et tout de suite des attaques ! Un BMC accélère avec Thomas Boudat dans la roue. Et tout le peloton derrière. Les deux hommes ne parviennent pas à sortir. Et ça contre derrière !

13:41 

C'EST PARTI POUR CETTE 16E ÉTAPE !!! Le départ réel vient d'être donné, avec 165 kilomètres au programme entre Le Puy-en-Velay et Romans-sur-Isère !

13:39

DOMONT ET LATOUR À LA MAISON. Le Tour arrivera tout à l'heure dans la Drôme, ce qui fera tout drôle à Axel Domont et Pierre Latour. Les deux coureurs d'AG2R La Mondiale sont originaires du département et ont été formés au VSRP, le club de la ville de Romans-sur-Isère, qui accueille l'arrivée aujourd'hui. Forcément particulier.

13:31 

Le départ fictif vient d'être donné ! Sous le soleil, les coureurs s'élancent pour cinq kilomètres de défilé au Puy-en-Velay. Le départ réel est prévu pour 13h40.

13:26

Vallonné dans sa première partie, plate dans la seconde, cette 16e étape semble promise aux baroudeux ou aux sprinteurs. Mais à la veille de l'entrée dans les Alpes, les favoris au classement général vont devoir rester très vigilants. Un vent du sud souffle entrera entre 25 et 60km/h tout au long de la journée. Il sera essentiellement de côté pour les coureurs. Gare aux bordures !

 

L'HOMME A SUIVRE : Michael Matthews (Sunweb)

Oui, Marcel Kittel est le favori du jour. Oui, l'Allemand est maillot vert. Mais, malgré ses 5 victoires (et les 250pts qui en découlent), le sprinteur de la Quick Step Floors ne compte que 79 unités d'avance sur Michael Matthews. Régulièrement dominateur dans les sprints intermédiaires, notamment grâce aux échappés, l'Australien rêve encore du maillot vert. Pour cela, pas question de laisser Kittel prendre de gros points ce mardi. A lui de tenter quelque chose.

Australia's Michael Matthews (L) and Italy's Marco Marcato
 

LA STAT' : 6

Dominateur sur les sprints depuis le départ du Tour, vaincu seulement par un mauvais placement à la suite d'une chute à Vittel, Marcel Kittel est le grand favori pour la victoire d'étape en cas d'arrivée massive à Romans-sur-Isère. Si l'Allemand de la Quick Step Floors venait à lever une nouvelle fois, il égalera Mark Cavendish avec six succès sur une même édition du Tour. Un score que seuls les deux sprinteurs ont réussi au cours du 21e siècle !

 

LE PROFIL DU JOUR :

Si les sprinteurs veulent mettre au fond encore une fois avant Paris, voilà sans doute leur meilleure opportunité d'y parvenir. Malgré les deux ascensions du jour (Côte du Boussoulet en 3e cat et le Col du Rouvey en 4e cat), tout devrait se jouer dans le final tout plat de la Drôme où le vent devrait avoir un rôle primordial. S'il est de face, le sprint massif se dessinera encore plus clairement. Attention toutefois s'il devait être de dos puisqu’il serait alors favorable à l'échappée mais surtout à la formation de bordures dans les quarante derniers kilomètres.

Vidéo - Le profil de la 16e étape : Les sprinteurs à l'honneur avant les Alpes ?

00:36
 

Vous cherchez quoi faire en début d'étape. On a ce qu'il vous faut. Le sport cycliste revêt bien des formes. Il sied à des profils aussi variés que des grimpeurs, des rouleurs ou des sprinteurs. Chacun y trouve son compte, selon les terrains. Mais au-delà des spécificités, il existe un esprit, celui qui porte ses acteurs à s'isoler. A partir à l'aventure. C'est l'échappée. Sur le Tour de France, certaines ont marqué profondément, passant à la postérité. L'histoire de ces échappées belles, par Laurent Vergne, le nouveau long format d'Eurosport.fr

 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES :

1. Simon Yates (Orica-Scott), en 64h42'23''

2. Louis Meintjes (UAE Emirates), + 3'07''

3. Pierre Latour (AG2R La Mondiale), + 11'39''

4. Emmanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), + 17'35''

5. Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), + 28'08''

 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS :

1. Marcel Kittel (Quick Step Floors), avec 373pts

2. Michael Matthews (Sunweb), avec 294pts

3. André Greipel (Lotto-Soudal), avec 187pts

4. Alexander Kristoff (Katusha-Alpecin), avec 158pts

5. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), avec 128pts

 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

1. Warren Barguil (Sunweb), avec 116pts

2. Primoz Roglic (Lotto NL-Jumbo), avec 38pts

3. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), avec 36pts

4. Mikel Landa (Sky), avec 33pts

5. Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), avec 28pts

17:33

LE CLASSEMENT GENERAL :

1. Christopher Froome (Sky), en 68h18'36''

2. Fabio Aru (Astana), + 18''

3. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), + 23''

4. Rigoberto Uran (Cannondale-Drapac), + 29''

5. Daniel Martin (Quick Step Floors), + 1'12''

6. Mikel Landa (Sky), +1'17''

7. Simon Yates (Orica-Scott), + 2'02''

8. Louis Meintjes (UAE Emirates), + 5'09''

9. Alberto Contador (Trek-Segafredo), + 5'37''

10. Damiano Caruso (BMC), + 6'05''

...

11. Nairo Quintana (Movistar), + 6'16''

...

13. Warren Barguil (Sunweb), + 8'48''

 

Chris Froome est un maillot jaune sans matelas de sécurité à l’orée de la troisième et dernière semaine du Tour de France. Le Britannique de l’équipe Sky est cerné par les prétendants. Dont un qu’il n’avait pas forcément vu venir, mais dont il se méfie grandement : Rigoberto Uran.

 

A peine rentré d'une cassure, Chris Froome a dû s'arrêter pour changer de roue arrière.

Vidéo - Victime d'un incident mécanique, Froome a dû changer de roue arrière

01:37
 

Malmené par les hommes de Romain Bardet, Chris Froome a parfaitement maîtrisé l'alerte, dimanche, lors de la 15e étape. Le Britannique, victime d'un nouvel incident mécanique, a pu compter sur son équipe et notamment Michal Kwiatkowski, qui est venu au secours de son leader. La journée de repos lui a sans doute fait du bien avant une 3e semaine qui s'annonce éprouvante.

 

Pourtant le coup de vis tenté à 47km de l'arrivée par la formation de Vincent Lavenu était plus bien vu...

Vidéo - AG2R et Bardet ont vissé et Froome a lâché !

01:44
 

Dans un final difficile et méconnu, AG2R La Mondiale et Romain Bardet ont tenté de mettre à mal les principaux favoris, dont un Chris Froome un temps distancé, sur les pentes du col de Peyra Taillade. Malgré beaucoup d’efforts, la tentative est restée vaine. Pire, le Français a vu Daniel Martin glaner quelques secondes dans le final.

 

En solitaire, Bauke Mollema (Trek-Segafredo) a réalisé un sacré numéro dans le final pour résister jusqu'au bout à ses poursuivants et s'offrir son premier succès sur les routes du Tour de France.

Vidéo - Mollema a pu savourer sa première : l'arrivée de la 15e étape

01:32
 

Bauke Mollema (Trek-Segafredo) a remporté la 15e étape du Tour de France en solitaire, dimanche au Puy-en-Velay. Le Néerlandais a pris la poudre d'escampette à 31 kilomètres de l'arrivée et décroché son premier succès sur la Grande Boucle. Chris Froome (Sky) conserve le maillot jaune mais il s'est fait attaquer par l'équipe AG2R La Mondiale.

0 commentaire