twitter

Tour de l'Ain : David Gaudu remporte la 3e étape du Tour de l'Ain devant Thibaut Pinot (FDJ)

Gaudu, grande première chez les pros (devant Pinot)

Le 11/08/2017 à 17:10Mis à jour Le 11/08/2017 à 17:54

TOUR DE L'AIN 2017 - La FDJ a signé un doublé symbolique ce vendredi sur les routes du Tour de l'Ain. Arrivant main dans la main, David Gaudu, 20 ans, a signé son premier succès chez les pros devant Thibaut Pinot. Grimpeur de grand talent, le jeune Breton semble marcher dans les pas du Franc-Comtois.

David Gaudu, 20 ans, n'aura pas attendu bien longtemps pour signer son premier succès chez les grands. Le jeune Breton, qui dispute sa première saison chez les pros, a remporté la 3e étape du Tour de l'Ain ce vendredi entre Lagnieu et Oyonnax (135,2km). L'équipe FDJ s'est même offert un doublé.

Car le vainqueur du Tour de l'Avenir 2016 est arrivé en compagnie de Thibaut Pinot, qui s'offre lui le maillot jaune de leader à la veille de la dernière étape. Pour l'anecdote, le 3e du Tour 2014 et 4e du Giro 2017 avait également ouvert son compteur l'année de ses 21 ans. Pour Pinot, c'était sur le Tour d'Alsace, en juillet 2011. Un premier succès qui avait été suivi par un autre... sur une étape du Tour de l'Ain. La deuxième dans son cas.

"Thibaut m'a gardé sur le porte-bagage"

"On a assumé notre statut de favoris avec Thibaut (Pinot), on a réussi à sortir tous les deux et ensuite on a tout donné, a expliqué Gaudu à l'arrivée. Le jeune Français n'a pas manqué, aussi, de remercier son leader, qui l'a tiré sur la fin de l'étape. J'étais un ton en-dessous de Thibaut qui passait de très gros relais et m'a gardé sur le porte bagage sur la fin, mais il m'a offert la victoire".

De son côté, Pinot s'est montré satisfait que la stratégie matinale de la FDJ ait parfaitement fonctionné. "Ça s'est passé comme on l'avait prévu ce matin. Moi et David, on voulait essayer de faire exploser dans le col du Berthiand. On voulait surtout que nos adversaires ne prennent pas de bonifications. Après pour moi c'était évident de laisser gagner David. De mon côté, l'objectif reste le général."

Déjà épatant sur le Tour de Catalogne et la Flèche Wallonne

Sous le déluge jurassien, Gaudu et Pinot se sont envolés dans l'avant-dernière difficulté du jour, le col du Berthiand, à un peu plus de 25 kilomètres de l'arrivée. Ils n'ont ensuite cessé de creuser l'écart sur un premier groupe de poursuivants composé de Steven Kruijswijk (Lotto-NL Jumbo), Brice Feillu (Fortunéo-Oscaro), et Alexandre Geniez (AG2R La Mondiale). Ce dernier, en préparation pour la Vuelta, a pris la 3e place à 55'' du duo de l'équipe de Marc Madiot.

Pour Gaudu, ce premier bouquet récompense une première année pro déjà très prometteuse. Épatant sur le Tour de Catalogne, sans complexe sur la Flèche Wallone (9e), où il avait été le premier à démarre dans le Mur de Huy, l'ancien coureur de Côtes d'Armor-Marie Morin avait connu un premier accroc en juin, où il avait abandonné sur les routes du Critérium du Dauphiné, fiévreux.

Un simple contre-temps. Le Finistérien a vite retrouvé la forme dès son retour à la compétition sur la Polynormande (31 juillet). Et le voilà donc fort d'un premier succés professionnel. Pas de quoi calmer les attentes autour du petit grimpeur de poche. On a hâte de le voir sur les Grands Tours. Sans doute pas sur la Vuelta qui se profile. Mais pourquoi pas dès 2018 ?

0
0