AFP

Bettini au bout de la route

Bettini au bout de la route
Par Eurosport

Le 27/09/2008 à 18:50Mis à jour

Paolo Bettini disputera dimanche la dernière course de sa carrière lors du Mondial de Varèse. A 34 ans, le Toscan a décidé de prendre sa retraite. Il l'a annoncé samedi soir lors d'une conférence de presse. c'est l'un des plus grands palmarès de la décenn

24 heures après Erik Zabel, c'est une autre figure imposante du cyclisme mondial qui annonce son départ à la retraite. Dimanche soir, à l'issue de la course en ligne des Mondiaux de Varèse, Paolo Bettini appartiendra au passé. L'Italien a annoncé samedi soir lors d'une conférence de presse qu'il mettait un terme à sa carrière. A 34 ans, lâché par l'équipe Quick Step, il n'a pas retrouvé un employeur susceptible de lui offrir un défi à la mesure de son ambition.

"Ces derniers mois, j'ai beaucoup réfléchi, a-t-il expliqué devant les journalistes. Et puis, l'idée a fait son chemin, simplement, et j'ai décidé d'arrêter ma carrière, avec beaucoup de sérénité. Je suis serein, ému aussi, mais c'est une décision que j'assume. Comme on dit, j'espère qu'elle sera juste. J'y ai beaucoup pensé ces derniers jours, et n'ai pas trouve de contre-indications. Je suis évidemment déçu d'arrêter ma carrière parce que je n'y étais pas préparé mais je n'ai pas trouvé une équipe qui me convienne et je ne veux pas faire n'importe quoi ".

"Je suis là pour un dernier numéro"

Mais à 24 heures de la retraite, il lui reste tout de même un immense défi à relever, celui d'un possible troisième titre consécutif de champion du monde. L''exploit serait dantesque, surtout après cette annonce inattendue. Revenu à son meilleur niveau, comme le prouvent ses deux succès d'étapes sur le Tour d'Espagne, Bettini sera forcément surmotivé à Varèse. "Je n'ai pas de regret, et je suis là pour un dernier numéro, avec le dossard numéro un dans le dos, et avec l'ambition de ne rien lâcher, avec de la détermination et l'envie de remporter le Mondial. Ce serait une belle page de l'histoire du cyclisme". Lui qui en a déjà écrit quelques unes sait de quoi il parle.

0
0