Etape 10
Course en ligne - Messieurs
260 km
Départ 10:00 
Arrivée estimée  
 
 
0 km
? km
 
 
  
   
 
 
 
 
 
 
 
Mondiaux sur route • Finale Course en ligne - Messieurs
dimanche 25 septembre 2011 • 10:00

Mondiaux Copenhague, en direct

commentaires

Équipes

Stats

Players Comparison

Classements

Tableau

Classements -

Classements

Pas de commentaire pour cet événement
    
30
Commentaires par Martin MOSNIERMartin MOSNIER
16:00 

Correction, Andre Greipel est finalement annoncé médaille de bronze, devant Cancellara. Impossible sur la photo finish de départager les deux hommes !

15:56 

La victoire s'est jouée entre Cavendish et Goss, le seul à pouvoir menacer un tant soit peu le Britannique. Premier titre mondial pour la Grande-Bretagne depuis le regretté Tom Simpson en 1965.

15:54 

LE PODIUM : 1. Mark Cavendish (GB) - 2. Matthew Goss (Australie) - 3. Fabian Cancelara (Sui). Andre Greipel rate le podium d'un cheveu. Belle 6e place de Romain Feillu.

15:51

CAVENDISH CHAMPION DU MONDE ! Le sprinter de l'ile de Man parachève le travail toute son équipe aujourd'hui. Malgré le dernier faux plat montant, Cavendish a résisté à tous ses adversaires. Le meilleur sprinter du monde s'offre le maillot arc-en-ciel.

0,4km 

Gilbert lance le sprint dans le faux plat.

0,6km 

Haman devant Oscar Freire. Sagan bien placé.

0,8km 

Derneir virage, c'est passé, pas de chute.

1km 

Stannard remonte Cavendish. Il va être difficile de sortir pour un Gilbert ou un Cancellara. Dernier kilomètre.

1,5km 

Aucune attaque dans le peloton. Les Australiens toujours aux commandes.

2km 

Tyler Farrar vient se replacer lui aussi. On joue des coudes. Danilo Hondo va jouer le poisson pilote pour Degenkolb, Greipel et Kittel.

2,5km 

On essaie de replacer Romain Feillu du côté tricolore.

3km 

Les Australiens prennent les choses en main en tête du peloton. Ils ont Goss et Haussler capables de s'imposer aujourd'hui. Les Espagnols sont là aussi avec Rojas et Freire.

3,5km 

Bradley Wiggins s'écarte.

4km 

Romain Feillu a choisi la roue de Peter Sagan. A part Hushovd, tous les prétendants sont là !

4,5km 

Attention aux chutes, ça frotte beaucoup.

5km 

Bradley Wiggins mène toujours. Les sprinters commencent à frotter pour essayer de se placer.

6km 

Qui va pouvoir attaquer dans le final?

6km 

La meilleure chance française s'appelle maintenant Romain Feillu. Mais a-t-il encore assez de fraicheur?

7km 

Voeckler se relève. Le Français ne sera aps champion du monde.

7km

Regroupement. Peloton groupé à environ 7 kilomètres de l'arrivée. Voeckler tente un baroud d'honneur en solitaire.

8km 

Les quatre échappés ont compris. Impossible de résister à ce peloton.

8km 

4-5 secondes d'écart, à peine.

8km 

Attaque de Hoogerland. Voeckler y va.

8km 

Sorensen essaie de relancer mais toujours Wiggins qui roule en tête du peloton.

9km 

Attaque de Johnny Hoggerland! Le Néerlandais va rentrer sur Voeckler, Sorensen et Lodewyck. Mais le peloton est justre derrière.

10km

Plus que 11 secondes d'avance pour les trois hommes de tête...

10km 

Quel boulot de Bradley Wiggins, qui roule comme un fou en tête du peloton. Perosnne ne parvient à sortir pour le moment vu le tempo imposé par le rouleur britannique.

11km 

Anthony Roux distancé. Les Britanniques ne laissent à personne ne soin de rouler en tête du peloton. Gros travail des équipiers de Mark Cavendish.

12km 

113 coureurs dans le peloton, plus trois devant. Ils sont encore 116 à pouvoir rêver du titre mondial à l'aube de ce dernier tour de course.

13km 

Nous aurons bien du mal à éviter un sprint amssif aujourd'hui.

14km 

DEBUT DU DERNIER TOUR ! Voeckler, Lodewyck et Sorensen en tête. Mais le peloton n'est qu'à 17 secondes de ce trio.

15km 

Le peloton, cadenassé par les Britanniques, ne laisse pas partir ce trio, malheureusement pour Voeckler.

16km 

Thomas Voeckler est avec deux autres coureurs, Klaas Lodewyck (Belgique) et un Danois, Nicki Sorensen.

17km 

Attaque de Thomas Voeckler ! Il revient sur Anthony Roux.

17km 

Il y a moins de 10 secondes entre Roux et le peloton, toujours tenu par les Britanniques.

19km 

Un coureur italien sort à son tour. Tjallingii n'a pas creusé l'écart.

20km 

Attaque de Maarten Tjallingii. Le baroudeur néerlandais n'a entrainé personne dans son sillage.

21km 

Le peloton sur le point d'avaler Anthony Roux.

23km 

Très belle course d'Anthony Roux. Malheureusement pour lui, le coureur de la FDJ n'a plus que 20 secondes d'avance et aucune chance d'aller au bout.

24km 

C'est fait. Jonction entre le peloton et les poursuivants.

25km 

Le groupe Offredo est en train de se relever. Le peloton va revenir. Anthony Roux va bientôt se retrouver seul en tête de la course avec le paquet à ses trousses.

27km 

Philippe Gilbert toujours bien calé au chaud dans le peloton. Le numéro un mondial attendra le dernier tour pour tenter quelque chose. Peut-être même le derneir kilomètre.

28km

Anthony Roux seul en tête sur la ligne à l'entame des deux derniers tours. Les poursuivants sont à 15 secondes à peine. Lars Bak à 28 secondes. Le peloton à 51 secondes.

29km 

Lars Bak est revenu sur l'Estonien Tanel Kangert, qui n'en peut plus.

29km 

Iglinskiy par en contre, Yoann Offredo réagit.

29km 

Roux ne possède que quelques encablures d'avance sur le reste de l'échappée, mais son offensive a désorganisé ce groupe.

30km 

Anthony Roux sort seul. Le Français, échappé depuis ce matin, abat ses dernières cartes.

31km 

Sortie de Lars Bak, le Danois, salué comme il se doit par le public de Copenhague.

32km 

Le groupe Albasini est repris par le peloton. Mais de nouvelles attaques fusent.

34km 

Sept coureurs en contre. Mais le peloton est juste derrière eux. Il y a là Albasini, Lovkvist et deux coureurs belges.

35km 

Composition du groupe de tête: Pablo Lastras (Espagne), Maxim Iglinskiy (Kazakhstan), Oleg Chuzhda (Ukraine), Robert Kiserlovski (Croatie), Anthon Roux et Yoann Offredo (France), Tanel Kangert (Estonie), Johan Van Summeren et Olivier Kaisen (Belgique), Simon Clarke (Australie) et Luca Paolini (Italie).

37km

Dernier écart: 48 secondes. Le peloton a repris près de 15 secondes.

38km 

Michael Albasini (Suisse) attaque à son tour en tête du peloton.

39km 

Le groupe Hushovd arrive avec près de trois minutes de retard. C'est terminé. Course frustrante pour le tenant du titre, écarté de la course à la victoire sans vraiment avoir pu lutter.

TDF itw Thor Hushovd
40km 

Les Italiens durcissent la course.

42km

Plus que trois tours ! Le groupe de tête possède pile une minute d'avance. sur le peloton.

44km 

Yoann Offredo abat beaucoup de travail dans l'échappée. Un peu trop, peut-être. Van Summeren et Kaisen ne ménagent pas leurs relais eux non plus.

45km 

Le peloton revient à 57 secondes du groupe de tête.

46km

Le peloton commence à grignoter son retard. Il n'est plus qu'à 57 secondes de la tête de course.

48km 

Le peloton va revenir sur ce petit groupe. Nous sommes à trois tours et demi de l'arrivée. La pression monte.

49km 

Un nouveau groupe d'une dizaine de coureurs a pris une petite avance sur le peloton. Mais le peloton ne laisse pas partir ce groupe, où l'on retrouve Dan Martin (Irlande), Nick Nuyens (Belgique), Simon Gerrans (Australie) ou Baden Cooke (Australie).

50km 

On entre dans les 50 derniers kilomètres de ce Mondial 2011. Le moment choisi par les Danois pour se montrer. Anders Lund accélère et essaie de sortir du peloton.

51km 

Et encore et toujours les Britanniques qui roulent. Mark Cavendish va avoir une sacére pression dans le sprint final !

53km 

Le peloton Hushovd est pointé à 1 minute du peloton principal.

54km 

Nouveau contre de Giovanni Visconti (Italie), avec Simon Gerrans (Australie) dans la roue.

55km

Le peloton passe à son tour sur la ligne d'arrivée avec un retard de 1'35".

56km 

Nouveau passage sur la ligne d'arrivée. Les coureurs vont entamer les quatre derniers tours de circuit.

57km 

Le groupe Hushovd est à 1'20" du premier peloton. C'est sans doute fini pour tous ces coureurs. Il n'y aura pas de doublé pour le Norvégien...

58km

Dernier écart: 1'10". Les Britanniques demandent du renfort. On voit David Millar, le capitaine de route de la formation britannique, se retourner.

59km 

Tous les Britanniques sont là pour rouler ! Et ils vont sans doute devoir rouler seuls désormais.

61km

Le point sur les Français: Yoann Offredo et Anthony Roux sont dans l'échappée. Thomas Voeckler, Romain Feillu, Sylvain Chavanel, Anthony Ravard, Tony Gallopin sont dans le peloton principal. Samuel Dumoulin est dans le second peloton, avec Hushovd. Blel Kadri a abandonné.

62km 

Sylvain Chavanel change de chaussure. Le Français est à l'arrière du peloton.

63km

Une minute d'avance pour le groupe de tête.

64km 

Qui va rouler maintenant chez les Allemands? Bert Grabsch n'est plus là et Tony Martin figure dans le deuxième peloton. Les Britanniques, eux, sont presque au complet et ils roulent.

66km 

Thor Hushovd est piégé. Même s'il parvient à revenir le Norvégien aura laissé beaucoup d'énergie dans sa poursuite. Samuel Dumoulin figure également dans ce deuxième peloton, qui se trouve à une minute du peloton principal, soit à deux minutes de la tête de course.

68km

A 5 tours de l'arrivée, le peloton principal est à 1'05" de la tête de course. Le groupe Hushovd est à 1'55".

69km 

Composition du groupe de tête: Pablo Lastras (Espagne), Maxim Iglinskiy (Kazakhstan), Oleg Chuzhda (Ukraine), Robert Kiserlovski (Croatie), Anthon Roux et Yoann Offredo (France), Tanel Kangert (Estonie), Johan Van Summeren et Olivier Kaisen (Belgique), Simon Clarke (Australie) et Luca Paolini (Italie).

70km 

REGROUPEMENT EN TETE DE LA COURSE. Nous avons donc désormais 11 hommes en tête, dont deux Français, Anthony Roux et Yoann Offredo.

72km

Gros tournant dans ce Championnat du monde. Après la chute, le peloton s'est cassé en deux. Parmi les piégés, il y a... Thor Hushovd ! Le tenant du titre se retrouve désormais à une minute du peloton principal.

74km 

Gros coup dur pour l'équipe de France, qui perd deux de ses hommes sur cette chute. Il y a eu des cassures suite à la chute et il n'y a plus que 130 coureurs dans le peloton principal.

75km

Abandon de Bel Kadri. Il s'est relevé mais sa course va s'arrêter là.

76km

Chute dans le peloton ! Beaucoup de coureurs à terre. Deux Français, Blel Kadri et Samuel Dumoulin. Dumoulin se relève mais Kadri semble plus touché. Frank Schleck a chuté lui aussi et il va visiblement abandonner même s'il n'est pas sévèrement touché. Greg Van Avermaet a été piégé également.

78km 

LES FRANCAIS - SYLVAIN CHAVANEL: Un des piliers de l'équipe de France depuis de nombreuses années. Le seul à ne pas avoir manqué une seule édition depuis 2006. Un peu le même profil que Voeckler, tant par son expérience que par sa faculté à apporter son punch. Il a la caisse pour être efficace après plus de 250 kilomètres de course, comme il l'a montré au Tour des Flandres. Très actif lors du Tour d'Espagne où il a porté le maillot rouge de leader, il semble avoir retrouvé la condition.

79km 

Les sept hommes de tête comptent désormais 1'45" d'avance sur le groupe Offredo.

80km 

Après cette secousse initiée par les Italiens, les Britanniques cherchent à reprendre le contrôle du peloton.

81km 

Giovanni Visconti sort du peloton. Plusieurs coureurs embraient dans la roue du champion d'Italie.

82km 

Il reste six tours à couvrir. 2 minutes de retard pour les poursuivants. Le peloton est une minute plus loin.

84km

Derniers écarts : le groupe de tête n'a plus que 3'22" d'avance sur les poursuivants et 2'23" sur le peloton.

86km 

Poos est repris par un peloton mené par les Etats-Unis.

90km

Poos (Luxembourg) a été distancé par le groupe de tête et compte désormais une minute de retard.

92km 

David Millar sort de l'ombre et prend en charge la pousuite pour la Grande-Bretagne.

94km

Dernier écart : 3'25" de retard pour le groupe de poursuivants sur l'échappée matinale, le peloton pointe à 4'10".

97km 

Représenté à l'avant de la course avec Anthony Roux, Yoann Offredo ne passe pas de relais au sein du groupe de poursuivants.

98km 

Encore sept tours à couvrir et le peloton a clairement accéléré les choses désormais. Les principaux favoris sont tous remontés aux avant-postes du paquet.

100km

Point course à 100 kilomètres de l'arrivée : l'échappée matinale composée de 7 coureurs (Roux, Lastras, Poos, Iglinskiy, Chuzhda, Kiserlovski, Kangert) comptent 3'56" d'avance sur un contre qui vient de se former (Offredo, Van Summeren, Kaisen, Paolini et Clarke) et 4'37" sur un peloton emmené par trois équipes, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et les Etats-Unis.

101km

Le groupe de cinq a creusé l'écart par rapport au peloton. Ils sont à 4'10" de la tête de course, et possèdent 45 secondes de marge sur le peloton désormais.

102km 

Tout le monde roule dans ce groupe de poursuivants. Y compris Yoann Offredo, qui a Anthony Roux devant.

103km 

Le peloton n'a pas vraiment réagi derrière cette attaque. Cinq coureurs sont sortis. Deux Belges (Van Summeren et Kaisen), un Italie (Paolini), un Français (Offredo) et un Australien (Clarke). Ils sont à 4'30" de la tête de course, le peloton étant une quinzaine de secondes derrière.

105km 

Ça commence à bouger en tête du peloton. Ça attaque. Johan Van Summeren (Belgique) dynamise la course, avec Luca Paolini (Italie) et Yoann Offredo (France).

107km

Dernier écart: 5'15".

109km 

Les Américains pointent le bout du nez en tête du peloton. Une troisième équipe va peut-être rouler avec les Britanniques et les Allemands.

112km 

LES FRANCAIS - ANTHONY RAVARD: Compte tenu des spécificités du parcours, Romain Feillu devait être l'homme de base de Laurent Jalabert pour le Mondial danois. Le coureur de Vacansoleil est de loin le meilleur sprinter tricolore. Et comme il passe bien les bosses, la nature du dernier kilomètre n'est vraiment pas pour lui déplaire. Problème, il s'était fracturé la clavicule au mois d'août, remettant en cause sa participation. Sa 7e place au GP de Fourmies a visiblement suffi à rassurer Jalabert.

Anthony Ravard (AG2R - La mondiale)
115km 

Nouvelle chute dans la zone de ravitaillement. C'est la deuxième fois depuis le départ. Pas de gros bobos, tout le monde repart.

116km 

Certaines équipes doivent apprécier le travail accompli depuis près de deux heures par les Allemands et les Britanniques. On pense notamment aux italiens, qui attendent tranquillement leure heure.

118km 

Thor Hushovd sait qu'il devra composer avec l'ambition, bien légitime, de son cadet Edvald Boasson Hagen. Il ne s'en émeut pas. Au contraire. Il voit son émergence avec un œil bienveillant. "Je n'ai pas peur de dire qu'il a plus de talent que moi, confie le coureur de Grimstad. Il doit juste saisir sa chance, bien faire son boulot, et il gagnera les courses qu'il rêve de gagner. Et il en gagnera plus que moi." Peut-être même dès dimanche. Boasson Hagen va lui aussi trouver un terrain favorable.

Tour of Oman Edvald Boasson Hagen
120km 

Rappel composition du groupe de tête: Pablo Lastras (Espagne), Christian Poos (Luxembourg), Maxim Iglinskiy (Kazakhstan), Oleg Chuzhda (Ukraine), Robert Kiserlovski (Croatie), Anthon Roux (France), et Tanel Kangert (Estonie).

124km 

A défaut de s'articuler autour un sprinter incontournable, l'équipe de France compte néanmoins sur ses trois coureurs les plus rapides pour tirer leur épingle du jeu en cas d'arrivée au sprint dimanche: Romain Feillu, Samuel Dumoulin et Anthony Ravard. Ce sera à eux de jouer à Copenhague. "On fera en sorte qu'ils collaborent ensemble pour que l'un d'entre eux soit mis dans les bonnes dispositions. Tout dépendra des circonstances", juge Laurent Jalabert.

127km 

Nouveau passage sur la ligne pour le peloton, toujours mené par les Allemands Andreas Klier et Bert Grabsch. Le peloton reprend encore du temps: 5'45".

130km 

L'échappée roule à son rythme, le peloton aussi. Mais si loin de l'arrivée, l'écart est quand même très faible pour les sept hommes de tête.

133km

Dernier écart: 6'25".

136km

La moyenne reste élevée même si elle a baissé depuis une bonne heure. Elle est désormais de 45,94 km/h depuis le départ.

138km 

A 21 ans, Peter Sagan a déjà l'étoffe d'un grand. Au point que nombre de ses adversaires le désignent comme le danger numéro un avant la course en ligne des Mondiaux de Copenhague, dimanche. Flatté, le Slovaque refuse pourtant de se mettre la pression et se veut prudent. "C'est sympa que les gens parlent de moi comme d'un favori, mais je sais que ce sera très dur pour moi dimanche. Tout le monde parle d'un sprint mais je n'en suis pas si sûr. Il y aura beaucoup d'attaques.", juge-t-il.

2011 Tour de Pologne Peter Sagan
141km 

LES FRANCAIS - SAMUEL DUMOULIN: Seuls Voeckler et Feillu ont gagné plus que lui cette année, même si la plupart de ses victoires datent de la fin de l'hiver ou du printemps. Depuis, il a été un peu moins en réussite. Mais sur un parcours comme celui de Copenhague, Samuel Dumoulin offre un profil intéressant, à la fois baroudeur audacieux et sprinter très correct. Souvent malin en course. Il fait son grand retour en sélection puisqu'il n'avait plus disputé les Mondiaux depuis l'édition 2006.

0714 - itw Samuel Dumoulin
143km 

Toujours les équipes britannique et allemande qui roulent en tête du peloton. A l'arrière de celui-ci, on voit Philippe Gilbert et Thomas Voeckler.

145km 

Aucun abandon pour l'instant depuis le départ de ce Championnat du monde.

147km 

Thor Hushovd ne pourra probablement compter que sur lui. Il ne dispose pas, comme certains de ses adversaires, d'une équipe à son service, capable, d'abord de le protéger, puis de le placer sur orbite dans le sprint. "On est un petit pays, donc on ne pourra pas contrôler la course, rappelle-t-il. On devra compter sur le travail des autres équipes. Bennati a une très forte équipe autour de lui, les Allemands sont solides aussi. Moi, c'est différent."

150km 

Pronostic de Pat McQuaid, le président de l'UCI: Peter Sagan. "Ce sera une course assez imprévisible. je vois un groupe de 10-15 coureurs se jouer la victoire."

151km 

Rappel composition du groupe de tête: Pablo Lastras (Espagne), Christian Poos (Luxembourg), Maxim Iglinskiy (Kazakhstan), Oleg Chuzhda (Ukraine), Robert Kiserlovski (Croatie), Anthon Roux (France), et Tanel Kangert (Estonie).

153km 

A noter qu'aucun des vainqueurs des trois grands tours n'est présent au départ de ce Championnat du monde. Alberto Contador (Giro), Cadel Evans (Tour) et Juan Jose Cobo (Vuelta) n'ont pas effectué le déplacement au Danemark. Il est vrai que le circuit ne leur laissait guère d'espoirs.

155km 

Les Britanniques reprennent la main en tête du peloton et le rythme s'accélère en tête du paquet.

157km 

Stop ou encore? Thor Hushovd a passé une année complète avec le maillot arc-en-ciel, le plus beau d'entre tous, sur les épaules. Mais l'heure est venue pour le Scandinave de rendre sa belle tunique. Dimanche, il portera les couleurs de l'équipe de Norvège. Avec l'espoir, le soir venu, de récupérer ce maillot irisé qu'il n'a pas franchement envie de quitter. Le défi est de taille. Sur les 40 dernières années, seules Gianni Bugno (1991-92) et Paolo Bettini (2006-2007) ont réussi le doublé.

2011 Tour de France Etape 13 Thor Hushovd
159km

L'écart continue de baisser, doucement mais sûrement: 7'37".

161km 

Pronostic d'Eddy Merckx: Philippe Gilbert. "Bien sûr, il y a beaucoup de candidats, comme Hushovd, Cavendish et d'autres, mais au final, je suis sûr que Gilbert va couronner sa grande saison en gagnant ici."

162km 

Le peloton a repris deux des quatre poursuivants, et pour Otavio Bulgarelli (Brésil) et Ivan Mauricio Casas Buitrago (Colombie), ce sera bientôt fini aussi.

164km 

LES FRANCAIS - YOANN OFFREDO: C'est sa deuxième sélection consécutive. Son formidable Milan-Sanremo l'a fait changer de dimension au mois de mars. On le savait fougueux et offensif, mais de là à jouer la gagne sur la Primavera, il y avait un pas. Dans la foulée, il avait confirmé sur Gand-Wevelgem (11e) mais une chute l'a malheureusement coupé en plein élan. 10e à Plouay trois semaines avant les Mondiaux, il revient bien, et au bon moment. Peut s'avérer précieux s'il est utilisé intelligemment.

2011 Yoann Offredo (FDJ)
166km 

LES FRANCAIS - BLEL KADRI: Un des trois débutants de cette équipe, avec Roux et Gallopin. Auteur d'un printemps très intéressant (2e du Circuit de la Sarthe, 4e du Tour de Bavière, 11e du Tour de Catalogne, 15e de Paris-Nice), il a eu du mal à obtenir des résultats significatifs depuis, mais on l'a vu très actif lors du Tour de France en juillet puis au Tour du Limousin le mois dernier. Suffisamment en tout cas pour que le coureur AG2R se fasse une place au soleil, dans un rôle d'équipier.

0616 - ITW Blel Kadri
169km 

LES FRANCAIS - TONY GALLOPIN: Le benjamin de la troupe, du haut de ses 23 ans. C'est sa première sélection lui aussi. Le leader de la Coupe de France a franchi un cap cette année, signant quelques belles victoires et multipliant les places, comme à Montréal récemment. Il aura sans doute les mêmes prérogatives que Roux ou Kadri, mais sa pointe de vitesse pourrait inciter Jalabert à le garder en réserve pour la fin en fonction des évènements.

0712 itw Gallopin
173km 

Toujours l'équipe d'Allemagne qui roule en tête du peloton, avec notamment un gros travail de Bert Grabsch.

175km

Le peloton a légèrement haussé le ton. Il a repris quelques secondes et passe sur la ligne avec 8'02" de retard.

178km 

Rappel composition du groupe de tête: Pablo Lastras (Epsagne), Christian Poos (Luxembourg), Maxim Iglinskiy (Kazakhstan), Oleg Chuzhda (Ukraine), Robert Kiserlovski (Croatie), Anthon Roux (France), et Tanel Kangert (Estonie).

181km

L'écart se stabilise autour des 8 minutes. 8'10" exactement.

182km

47 km/h de moyenne depuis le départ. Cette édition 2011 est partie pour être une des plus rapides de l'histoire.

184km 

En débarquant à Copenhague jeudi, Philippe Gilbert a refusé d'être considéré comme la plaque tournante de la course. "Non, je ne suis pas le grand favori, a-t-il assuré. Je suis un des favoris, mais il y en a d’autres, Sagan, Cavendish, Bennati, Greipel, Kittel. Et j’en oublie beaucoup." En 2010, à Melbourne, il était déjà particulièrement surveillé. Ce sera pire dimanche, et les occasions de sortir seront moindres. Dans ces conditions, il sera difficile pour lui de réussir à s'imposer.

2011 Philippe Gilbert (Omega)
186km 

C'est la rançon du succès. La rançon des 18 succès. Ceux acquis tout au long de cette incroyable année 2011, qui a fait de Philippe Gilbert l'incontestable numéro un mondial. Gilbert gagne si souvent, et de façon si impressionnante, qu'il semble contraint d'endosser le statut de favori à chaque course. Quitte à ne pas tenir pleinement compte du contexte. A Copenhague, son nom revient souvent à l'heure d'évoquer les principaux prétendants. Pourtant, le parcours est loin de lui convenir.

188km 

Leader naturel de l'équipe de France, Thomas Voeckler la joue pourtant profil bas. Le tracé danois est trop peu sélectif pour lui convenir. Le discours se veut volontairement réaliste. Mais il n'exclut pas une part de rêve. "Je ne veux pas raconter de bêtises, prévient l'Alsacien. Les sprinters passent les bosses de mieux en mieux. Pour décrocher Bennati dans la bosse de dimanche, ça va être franchement compliqué."

2011 Thomas Voeckler (Europcar)
190km

8 minutes d'écart entre le groupe de tête et le peloton.

192km 

ESPOIRS: Auteurs d'un doublé mémorable lors des Mondiaux vendredi à Copenhague, Arnaud Démare et Adrien Petit ont déroulé à la perfection un plan savamment établi, où chacun connaissait son rôle. Sans hésiter, Petit a préparé le terrain à son camarade, lequel lui doit beaucoup.

195km 

Quatre coureurs sont intercalés entre les sept hommes de tête et le peloton. On trouve d'abord Otavio Bulgarelli (Brésil) et Ivan Mauricio Casas Buitrago (Colombie), pointés environ à 4 minutes, puis Hossein Askari (Iran) et Said El Ammoury (Maroc), qui se trouvent à 6 minutes.

197km 

ANTHONY ROUX: Première sélection pour le coureur de la FDJ. Un sacré tempérament d'attaquant, ce qui n'est pas pour déplaire à Laurent Jalabert. Il aime les courses de circuit, comme en témoigne sa belle deuxième place lors des Championnats de France, précisément entre Chavanel et Voeckler.

Cycling Anthony Roux
198km 

Rappel composition du groupe de tête: Pablo Lastras (Epsagne), Christian Poos (Luxembourg), Maxim Iglinskiy (Kazakhstan), Oleg Chuzhda (Ukraine), Robert Kiserlovski (Croatie), Anthon Roux (France), et Tanel Kangert (Estonie).

200km

Le peloton roule vraiment très tranquillement. Il passe sur la ligne d'arrivée avec un retard de 7'43". Les Allemands et les Britanniques se relaient tranquillement.

202km

Est-ce une bonne chose pour l'équipe de France d'avoir placé Anthony Roux dans cette première échappée? Certes, les Tricolores n'auront ainsi pas à rouler, comme les Espagnols, mais Roux aurait pu être précieux plus tard. A voir...

204km 

Mark Cavendish sait qu'il a une occasion en or de devenir champion du monde aujourd'hui. mais il devra maîtriser ses émotions et ses nerfs tout au long de la course et ce ne sera pas le plus simple. "Je me suis vraiment senti très nerveux avant de m’envoler pour Copenhague et cela ne m’arrive pas très souvent", a confié le meilleur sprinter de la planète à son arrivée au Danemark.

205km 

Véritable festival bleu-blanc-rouge à Copenhague. Au lendemain de la démonstration tricolore, qui a vu Arnaud Démare devenir champion du monde chez les Espoirs, devant son compatriote Adrien Petit, un autre Français s'est illustré sur les routes danoises, samedi. Au terme des 126 km de course, Pierre-Henri Lecuisinier s'est adjugé le titre mondial chez les juniors.

207km

L'écart continue de monter: 5'20" en faveur des sept hommes de tête, qui s'entendent bien pour l'instant.

209km 

Qui dit sprint, dit Mark Cavendish. Le Britannique fait figure de favori aujourd'hui. Beaucoup de ses supporters ont fait le déplacement, on voit beaucoup de drapeaux de l'ile de Man sur le parcours. Mais attention, le roi du sprint se retrouve sans son train habituel et il a la pression.

Mark Cavendish, London, August 20
211km 

Otavio Bulgarelli (Brésil) et Ivan Mauricio Casas Buitrago (Colombie) sont à 2'10". Le peloton pointe à 4 minutes.

213km 

Composition du groupe de tête: Pablo Lastras (Epsagne), Christian Poos (Luxembourg), Maxim Iglinskiy (Kazakhstan), Oleg Chuzhda (Ukraine), Robert Kiserlovski (Croatie), Anthon Roux (France), et Tanel Kangert (Estonie).

215km 

Près de deux minutes d'avance pour les échappés. Le peloton est mené par l'équipe de Grande-Bretagne, mais à un rythme assez modéré.

217km

La course est partie sur des bases très élevées: 49,3 km/h de moyenne depuis le départ !

220km 

Parmi les sept coureurs qui sont sortis du peloton, on retrouve un Français, Anthony Roux.

223km 

Voilà peut-être la première échappée de ce Mondial. Un groupe de sept coureurs est sorti du peloton, qui compte désormais près d'une minute de retard.

225km 

Hormis le faux-plat montant de la ligne d'arrivée, légèrement plus relevé que l'année passée à Geelong (Australie), le circuit danois ne présente aucune difficulté sur ses 14 kilomètres. Mais les sprinteurs présents en nombre se méfient d'une course à part, la seule de l'année courue par équipes nationales, et donc avec des effectifs recomposés.

228km 

Hier, la Néerlandaise Marianne Vos, devancée comme l'année passée par l'Italienne Giorgia Bronzini, a échoué une nouvelle fois pour le titre de championne du monde. Titrée en 2006, Vos a décroché la médaille d'argent pour la... cinquième fois d'affilée.

230km 

Un peu moins de 40 kilomètres ont été couverts. Peloton toujours groupé même s'il est secoué par de très nombreuses attaques.

 

Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue pour suivre EN DIRECT la course en ligne messieurs des Championnats du monde 2011.

1
Mark Cavendish
Grande-Bretagne5h 40' 27''
2
Matthew Goss
Australie+0''
3
André Greipel
Allemagne+0''
4
Fabian Cancellara
Suisse+0''
5
Jürgen Roelandts
Belgique+0''
6
Romain Feillu
France+0''
7
Borut Božic
Slovénie+0''
8
Edvald Boasson Hagen
Norvège+0''
9
Óscar Freire
Espagne+0''
10
Tyler Farrar
Etats-Unis+0''
11
Denis Galimzyanov
Russie+0''
12
Peter Sagan
Slovaquie+0''
13
Anthony Ravard
France+0''
14
Daniele Bennati
Italie+0''
15
Rui Costa
Portugal+0''
16
Manuel Cardoso
Portugal+0''
17
Philippe Gilbert
Belgique+0''
18
Michael Mørkøv
Danemark+0''
19
David Veilleux
Canada+0''
20
Grega Bole
Slovénie+0''
21
Pim Ligthart
Pays-Bas+0''
22
Aleksejs Saramotins
Lettonie+0''
23
Denys Kostyuk
Ukraine+0''
24
Taylor Phinney
Etats-Unis+0''
25
Gediminas Bagdonas
Lituanie+0''
26
Jakob Fuglsang
Danemark+0''
27
Yauheni Hutarovich
Biélorussie+0''
28
Marek Rutkiewicz
Pologne+0''
29
Lars Boom
Pays-Bas+0''
30
Takashi Miyazawa
Japon+0''
31
Michal Kwiatkowski
Pologne+0''
32
Lars Bak
Danemark+0''
33
Aliaksandr Kuchynski
Biélorussie+0''
34
Matija Kvasina
Croatie+0''
35
Johnny Hoogerland
Pays-Bas+0''
36
Matt Brammeier
Irlande+0''
37
Yoann Offredo
France+0''
38
Maciej Paterski
Pologne+0''
39
Thomas Löfkvist
Suède+0''
40
Sacha Modolo
Italie+0''
41
André Cardoso
Portugal+0''
42
Heinrich Haussler
Australie+0''
43
Nicki Sørensen
Danemark+0''
44
Maarten Tjallingii
Pays-Bas+0''
45
Gorazd Štangelj
Slovénie+0''
46
Thomas Rohregger
Autriche+0''
47
Gabriel Rasch
Norvège+0''
48
Nick Nuyens
Belgique+0''
49
Juan José Haedo
Argentine+0''
50
Janez Brajkovic
Slovénie+0''
51
Nicolas Roche
Irlande+0''
52
Björn Leukemans
Belgique+0''
53
Tony Gallopin
France+0''
54
Fredrik Kessiakoff
Suède+0''
55
René Mandri
Estonie+0''
56
Oleg Chuzhda
Ukraine+0''
57
Anders Lund
Danemark+0''
58
Filipe Cardoso
Portugal+0''
59
Ricardo Mestre
Portugal+0''
60
Pieter Weening
Pays-Bas+0''
61
José Joaquín Rojas
Espagne+0''
62
Bauke Mollema
Pays-Bas+0''
63
Klaas Lodewyck
Belgique+0''
64
Pavel Brutt
Russie+0''
65
Brent Bookwalter
Etats-Unis+0''
66
Jure Kocjan
Slovénie+0''
67
Ignatas Konovalovas
Lituanie+0''
68
Peter Velits
Slovaquie+0''
69
Martin Velits
Slovaquie+0''
70
Sylvain Chavanel
France+0''
71
Aidis Kruopis
Lituanie+0''
72
Chris Sutton
Australie+0''
73
Grégory Rast
Suisse+0''
74
Baden Cooke
Australie+0''
75
Danilo Hondo
Allemagne+0''
76
Robert Kišerlovski
Croatie+0''
77
Francesco Gavazzi
Italie+0''
78
Carlos Barredo
Espagne+0''
79
Simon Gerrans
Australie+0''
80
Elia Viviani
Italie+0''
81
Geraint Thomas
Grande-Bretagne+0''
82
Daniel Oss
Italie+0''
83
Juan Manuel Gárate
Espagne+16''
84
Kurt-Asle Arvesen
Norvège+16''
85
Vladimir Isaichev
Russie+16''
86
Michael Albasini
Suisse+19''
87
Martin Kohler
Suisse+19''
88
Wout Poels
Pays-Bas+19''
89
Steven Kruijswijk
Pays-Bas+19''
90
Daniel Martin
Irlande+19''
91
Stuart O'Grady
Australie+19''
92
Imanol Erviti
Espagne+19''
93
Kevin De Weert
Belgique+19''
94
Benjamin King
Etats-Unis+19''
95
Juan Antonio Flecha
Espagne+19''
96
Marcel Sieberg
Allemagne+26''
97
Pablo Lastras
Espagne+29''
98
Thomas Voeckler
France+31''
99
Ian Stannard
Grande-Bretagne+34''
100
Mathew Hayman
Australie+34''
101
Michael Rogers
Australie+38''
102
Simon Clarke
Australie+38''
103
Manuel Quinziato
Italie+42''
104
Matteo Tosatto
Italie+49''
105
Kristjan Koren
Slovénie+49''
106
Luca Paolini
Italie+52''
107
Giovanni Visconti
Italie+1' 02''
108
Bradley Wiggins
Grande-Bretagne+3' 14''
109
Olivier Kaisen
Belgique+4' 00''
110
Mart Ojavee
Estonie+4' 00''
111
John Degenkolb
Allemagne+4' 00''
112
Maxim Iglinskiy
Kazakhstan+4' 00''
113
Anthony Roux
France+6' 34''
114
David Millar
Grande-Bretagne+8' 22''
115
Jeremy Hunt
Grande-Bretagne+8' 22''
116
Miguel Ubeto
Venezuela+8' 54''
117
Jonas Ljungblad
Suède+8' 54''
118
Greg Henderson
Nouvelle-Zélande+8' 54''
119
Rafael Andriato
Brésil+8' 54''
120
Fumiyuki Beppu
Japon+8' 54''
121
Jack Bauer
Nouvelle-Zélande+8' 54''
122
Nélson Oliveira
Portugal+8' 54''
123
Mehdi Sohrabi
Iran+8' 54''
124
José Serpa
Colombie+8' 54''
125
Ioannis Tamouridis
Grèce+8' 54''
126
Hossein Askari
Iran+8' 54''
127
Carlos Ochoa
Venezuela+8' 54''
128
Miguel Ángel Rubiano
Colombie+8' 54''
129
Chris Sørensen
Danemark+8' 54''
130
Tomás Gil
Venezuela+8' 54''
131
Christian Knees
Allemagne+8' 54''
132
Sebastián Haedo
Argentine+8' 54''
133
Yukiya Arashiro
Japon+8' 54''
134
Andrei Nechita
Roumanie+8' 54''
135
Rigoberto Urán
Colombie+8' 54''
136
Maximiliano Richeze
Argentine+8' 54''
137
Hrvoje Miholjevic
Croatie+8' 54''
138
Winner Anacona
Colombie+8' 54''
139
Svein Tuft
Canada+8' 54''
140
Radoslav Rogina
Croatie+8' 54''
141
Iván Mauricio Casas
Colombie+8' 54''
142
Kristijan Ðurasek
Croatie+8' 54''
143
Daniel Teklehaymanot
Eritrea+8' 54''
144
Yuri Metlushenko
Ukraine+8' 54''
145
Oleksandr Sheidyk
Ukraine+8' 54''
146
Carlos Oyarzún
Chili+8' 54''
147
Anatoliy Pakhtusov
Ukraine+8' 54''
148
Gonzalo Garrido
Chili+8' 54''
149
Gregory Panizo
Brésil+8' 54''
150
Laurent Didier
Luxembourg+8' 54''
151
Michal Golas
Pologne+8' 54''
152
Julian Dean
Nouvelle-Zélande+8' 54''
153
Oleksandr Kvachuk
Ukraine+8' 54''
154
Ben Gastauer
Luxembourg+8' 54''
155
Maciej Bodnar
Pologne+8' 54''
156
Bartosz Huzarski
Pologne+8' 54''
157
Matthew Busche
Etats-Unis+8' 54''
158
Bernhard Eisel
Autriche+8' 54''
159
Mikhail Ignatiev
Russie+8' 54''
160
Alexander Porsev
Russie+8' 54''
161
Timofey Kritskiy
Russie+8' 54''
162
Yevgeniy Nepomnyachshiy
Kazakhstan+8' 54''
163
Sergey Renev
Kazakhstan+8' 54''
164
Luis León Sánchez
Espagne+8' 54''
165
Niki Terpstra
Pays-Bas+8' 54''
166
Tony Martin
Allemagne+8' 54''
167
John Murphy
Etats-Unis+8' 54''
168
Kanstantsin Sivtsov
Biélorussie+8' 54''
169
Dimitri Fofonov
Kazakhstan+8' 54''
170
Thor Hushovd
Norvège+8' 54''
171
Andreas Klier
Allemagne+8' 54''
172
Samuel Dumoulin
France+8' 54''
173
Jeff Louder
Etats-Unis+8' 54''
174
Tim Duggan
Etats-Unis+8' 54''
175
Greg Van Avermaet
Belgique+9' 10''
176
Marcel Kittel
Allemagne+9' 16''
177
Johan Vansummeren
Belgique+9' 16''
178
Steven Cummings
Grande-BretagneDNF
179
Tanel Kangert
EstonieDNF
180
Chris Froome
Grande-BretagneDNF
181
Abdelati Saâdoune
MarocDNF
182
Honorio Machado
VenezuelaDNF
183
Amir Zargari
IranDNF
184
Ferekalsi Debesay
EritreaDNF
185
Jan Bárta
République tchèqueDNF
186
Krisztián Lovassy
HongrieDNF
187
Semere Mengs
EritreaDNF
188
Adil Jelloul
MarocDNF
189
Bert Grabsch
AllemagneDNF
190
Jempy Drücker
LuxembourgDNF
191
Fränk Schleck
LuxembourgDNF
192
Ivan Stevic
SerbieDNF
193
Michael Barry
CanadaDNF
194
Stefan Denifl
AutricheDNF
195
Tomislav Danculovic
CroatieDNF
196
Mert Mutlu
TurquieDNF
197
Leonardo Duque
ColombieDNF
198
Blel Kadri
FranceDNF
199
Petr Bencík
République tchèqueDNF
200
Artur García
VenezuelaDNF
201
Andrew Talansky
Etats-UnisDNF
202
Vicente Reynés
EspagneDNF
203
Christian Poos
LuxembourgDNF
204
Adnane Aarbia
MarocDNF
205
Mouhssine Lahsaïni
MarocDNF
206
Ismail Ayoune
MarocDNF
207
Saïd El Ammoury
MarocDNF
208
Otavio Bulgarelli
BrésilDNF
209
Andrei Sartassov
ChiliDSQ