Eurosport

Alexis Goury troisième du CCIO 3* Boekelo

Alexis Goury troisième du CCIO 3* Boekelo

Le 11/10/2017 à 12:50Mis à jour Le 11/10/2017 à 12:51

Dernière étape du circuit Coupe des nations, le CCIO 3* de Boekelo (Pays-Bas) a livré son verdict dimanche. Si le Néo-Zélandais Tim Price s’est imposé sur Cekatinka, le jeune tricolore Alexis Goury a réalisé une excellente performance puisqu’à seulement vingt-deux ans, il monte sur la troisième marche du podium.

Malgré la victoire de l’Allemagne sur le circuit Coupe des nations après une régularité écrasante, la Nouvelle-Zélande s’est imposée dans la compétition par équipes du CCIO 3* de Boekelo. Dans la compétition individuelle, l’île voisine de l’Australie a également été à l’honneur puisque c’est Tim Price qui l’a emporté, non sans pression. Après un excellent parcours de cross, le pilote a en effet été obligé de réaliser un parcours parfait sur le concours hippique pour s’imposer. À ses trousses, le Néerlandais Tim Lips espérait une faute de son concurrent, mais il n’en a rien été. À l’issue d’un excellent sans faute sur Cekatinka, Tim Price s’est en effet offert la première marche du podium, devançant ainsi Tim Lips et… un jeune tricolore ! À seulement vingt-deux ans et après trois jours de compétition exemplaires, Alexis Goury, cavalier du Pôle France Jeunes de Saumur, est en effet monté sur la troisième marche du podium grâce à Trompe l’Œil d’Emery, un cheval qu’il a lui-même formé jusqu’à haut niveau.

Dimanche, la France a également pu se satisfaire de la quatrième place d’Astier Nicolas et Vinci de la Vigne. Mais par équipes, le bilan a été pour le moins décevant pour les Bleus. Le quatuor sélectionné par Thierry Touzaint a en effet été à la peine, malgré une bonne première prestation à l’issue du test de dressage. C’est sur le cross que les choses se sont compliquées avec un refus essuyé par Mathieu Vanlandeghem sur Safran du Chanois*ENE-HN et une élimination pour Nicolas Touzaint en selle sur Top Secret d’Eglefin. Malgré de bons parcours de saut d’obstacles, les Bleus n’ont pu faire mieux qu’une sixième place.

0
0