Eurosport

Bassem Mohammed à domicile dans l’étape finale du Longines Global Champions Tour

Bassem Mohammed à domicile dans l’étape finale du Longines Global Champions Tour

Le 14/11/2017 à 09:47

Ce week-end, les regards de la planète équestre se sont tournés vers Doha, capitale du saut d’obstacles mondial pour un week-end. Étape finale de la douzième édition du Longines Global Champions Tour, le Grand Prix 5* a couronné Bassem Mohammed sur Gunder. À domicile, il devance la Suissesse Janika Sprunger et le Suédois Peder Fredricson, respectivement sur Bacardi VDL et H&M Christian K.

Samedi en fin d’après-midi, vingt-cinq cavaliers se sont affrontés sur la piste d’Al Shaqab, à Doha. Si d’habitude la pression est à son comble sur cette étape du Longines Global Champions Tour pour connaître le nom du vainqueur du circuit, ça n’a pas vraiment été le cas cette année. Auteur d’une saison exceptionnelle, le Néerlandais Harrie Smolders a en effet glané suffisamment de points pour remporter le circuit lors de l’avant-dernière étape, c’était à Rome. La bataille pour la victoire du Grand Prix a toutefois été belle puisque onze couples se sont affrontés dans un barrage.

Ouvreur de ce test de vitesse, le Néerlandais Maikel van der Vleuten et son expérimenté VDL Groep Verdi ont franchi la ligne d’arrivée en 37“76, sans avoir commis la moindre erreur. Champion d’Europe en titre, le Suédois Peder Fredricson n’a pas laissé filer sa chance et a pris les rênes de l’épreuve grâce à un chronomètre de 37“41 sur son bai H&M Christian K. Or, la Suissesse Janika Sprunger n’a pas mis beaucoup de temps à faire mieux puisqu’elle a arrêté le chronomètre Longines en 37“34. Devant son public –certes peu nombreux-, le Qatarien Bassem Mohammed a tout tenté, comme pour conjurer le sort d’une saison un peu moyenne. Une audace payante puisque, grâce à Gunder, le cavalier à la veste bordeaux a pris les commandes grâce au temps de 35“31. Seul représentant français dans ce barrage, Kevin Staut a été plus rapide sur Silver Deux de Virton*HDC mais a malheureusement laissé une barre à terre.

0
0