Eurosport

Calgary accueille le gratin mondial du saut d’obstacles cette semaine

Calgary accueille le gratin mondial du saut d’obstacles cette semaine

Le 06/09/2017 à 15:20Mis à jour Le 06/09/2017 à 15:21

Jusqu’au 10 septembre, les meilleurs cavaliers du monde se donnent rendez-vous sur la piste de Spruce Meadows. Au programme, deux très grands rendez-vous, à commencer par la prestigieuse Coupe des nations de samedi. Le point d’orgue sera incontestablement le Grand Prix dominical dans lequel le Belge Grégory Wathelet tentera d’accrocher une deuxième étape du Grand Chelem de saut d’obstacles.

Les Spruce Meadows Masters ont donné leur coup d’envoi aujourd’hui même ! À n’en pas douter, le Grand Prix donnera lieu à du très grand sport dimanche. En effet, le CSIO 5* de Calgary fait partie des quatre étapes du Grand Chelem de saut d’obstacles, qui compte également les concours de Génève (Suisse), Aix-la-Chapelle (Allemagne) et plus récemment Bois-le-Duc (Pays-Bas). Créé en 2015, ce circuit offre des bonus aux cavaliers parvenant à s’imposer dans plusieurs étapes. Dès la première année, le Britannique Scott Brash avait marqué l’histoire en réalisant le Grand Chelem ! Une performance qui lui avait permis d’empocher un sacré bonus d’un million d’un million d’euros. 

Cette année, les projecteurs sont sur Gregory Wathelet, un cavalier belge de trente-sept ans qui pourrait bien s’offrir un joli bonus en remportant le Grand Prix de Calgary. En effet, le numéro douze mondial s’est imposé à Aix-la-Chapelle en juillet dernier aux rênes de sa jument grise Corée. Aussitôt la remise des prix terminée, un nouveau cycle du Grand Chelem s’est ouvert puisque, depuis, un potentiel bonus en cas de victoire à Calgary lui tend les bras. Grégory Wathelet a fait le choix de faire le voyage au Canada avec Eldorado van het Vijverhof, un étalon bai de treize ans. Vainqueur à Genève, le Brésilien Pedro Veniss a lui aussi sa carte à jouer dimanche, d’autant plus qu’il comptera sur son meilleur cheval, le Selle Français Quabri de l’Isle. 
Côté français, cinq cravaches ont fait le déplacement. Meilleur tricolore, Kevin Staut s’élancera sur la piste en herbe canadienne, tout comme Alexandra Paillot, Aldrick Cheronnet, Olivier Robert et Julien Gonin qui tenteront de porter haut les couleurs de la France.

0
0