Eurosport

Kent Farrington règne sur le classement mondial de saut d’obstacles

Kent Farrington règne sur le classement mondial de saut d’obstacles

Le 07/09/2017 à 12:19Mis à jour Le 07/09/2017 à 12:20

Le nouveau classement mondial de saut d’obstacles est connu ! Établie mensuellement en fonction des résultats sur les douze derniers mois, cette hiérarchie a une fois de plus fait de Kent Farrington le souverain de la discipline. Il devance l’Homme en forme du moment, Lorenzo de Luca et son compatriote McLain Ward. Seul représentant tricolore dans le Top 10, Kevin Staut est rétrogradé d’un rang.

Ce mois-ci, le classement mondial publié par la Fédération équestre internationale a vu d’assez nombreux changements, hormis pour la première place conservée par Kent Farrington. L’Américain a notamment pu conserver son brassard de meilleur cavalier du monde grâce à sa victoire dans le Grand Prix 5* de Valence. En Drôme, dans les installations du haras des Grillons, il l’a emporté aux rênes de sa bouillonnante Gazelle. Très en forme ces derniers mois, l’Italien Lorenzo de Luca grimpe encore un peu plus et se place désormais deuxième. Vainqueur dans l’étape du Longines Global Champions Tour de Valkenswaard (Pays-Bas) sur Ensor de Litrange LXII, ce dernier a donc pris la place de McLain Ward, désormais troisième. Meilleur cavalier français, Kevin Staut est quatrième ce mois-ci. Alors qu’il a déjà occupé la place de numéro un mondial de longs mois, le Britannique Scott Brash semble bien motivé à récupérer son trône. Grâce à sa victoire dans le Longines Global Champions Tour de Londres, il fait un bond de cinq rangs et occupe maintenant la cinquième place du classement. 

Les championnats d’Europe Longines de Göteborg ont manifestement joué un rôle significatif dans cette nouvelle redistribution des classements. Sacré à domicile sur H&M All In, Peder Fredricson a en effet grimpé de cinq rangs et pointe à la seizième place. Médaillé d’argent aux Européens en selle sur Don VHP Z, Harrie Smolders est désormais sixième. 

Les Bleus de Philippe Guerdat quant à eux ont connu de meilleurs mois puisque la France ne compte qu’un seul pilote dans le Top 10. Simon Delestre n’est cependant pas bien loin puisqu’il est onzième. Parmi la sélection qui a défendu le drapeau français à Göteborg, Roger-Yves Bost et Pénélope Leprévost sont désormais vingt-cinquième et trente-troisième.

0
0