Eurosport

Lorenzo de Luca sur son excellente dynamique au Longines Global Champions Tour de Valkenswaard

Lorenzo de Luca poursuit sur sa dynamique au Longines Global Champions Tour de Valkenswaard

Le 14/08/2017 à 16:49Mis à jour Le 14/08/2017 à 16:50

Samedi à Valkenswaard (Pays-Bas) s’est courue la treizième des quinze étapes du circuit du Longines Global Champions Tour. À l’issue d’un barrage palpitant, c’est au final l’Italien Lorenzo de Luca qui s’est imposé sur Ensor de Litrange, devançant ainsi les redoutables Christian Ahlmann sur Codex One et Maikel van der Vleuten sur VDL Groep Verdi TN.

La chasse aux points pour le classement du circuit du Longines Global Champions Tour se poursuit et l’Italien Lorenzo de Luca n’a pas manqué le rendez-vous samedi. Avec Ensor de Litrange, il s’est imposé grâce à un barrage un peu plus rapide que celui du Germanique Christian Ahlmann. Réputé redoutable, le pilote de l’étalon Codex One n’a rien pu faire face à la grande forme de son concurrent italien. La pluie diluvienne qui s’est abattue sur la piste n’a pas non plus arrêtée le cavalier des Ecuries Stephex qui remporte sa deuxième étape du circuit cette année après s’être imposé dans celle de Shanghai. À domicile, Maikel van der Vleuten monte sur le podium grâce à son très régulier étalon VDL Groep Verdi TN. Dernier à s’élancer dans le barrage, le Belge Gregory Wathelet a bien failli l’emporter. Avec Eldorado van het Vijverhof, il a réalisé le meilleur chronomètre de l’épreuve mais une faute en début de parcours les a finalement empêché de prétendre à la victoire. Il termine cinquième, juste derrière son jeune compatriote Jos Verlooy. À cause de deux fautes commises dans l’épreuve qualificative, le numéro un mondial Kent Farrington n’a pu prendre part à ce Grand Prix. Si la Suisse a brillé du côté de Dublin avec la victoire de Werner Muff dans le Grand Prix, Janika Sprunger a elle aussi réalisé un beau Grand Prix à Valkenswaard en terminant septième sur son prometteur Edesa’s Basantos. 

Côté tricolore, seuls Pénélope Leprévost et Simon Delestre avaient fait le déplacement. Avec une faute de Chadino, le Lorrain s’est vu relégué à la quatorzième place. Quant à elle, le championne olympique de Rio de Janeiro et son étalon Urano de Cartigny ont fait tomber deux barres, synonyme de dix-neuvième place finale.

0
0