Eurosport

Malmö : Jung et l'Allemagne toujours confortablement en tête

Malmö : Jung et l'Allemagne toujours confortablement en tête
Par Eurosport

Le 01/09/2013 à 12:01Mis à jour Le 01/09/2013 à 12:03

Le cross n'a pas eu l'effet escompté samedi 31 août lors des championnats d'Europe de concours complet à Malmö. Souvent considéré comme le juge de paix dans ce triathlon équestre, les classements sont généralement chamboulés à son issu.

Cette fois, le trio de tête en individuel n'a pas bougé d'un poil. Michael Jung a maîtrisé son sujet à la perfection, alors que des trombes d'eau se sont abattues sur lui tout au long de son parcours et conserve ainsi sa 1e place. Il n'accentue pas son avance sur William Fix-Pitt qui est toujours 2e, à 8 points de la tête. Ludwig Svennestal est toujours sur la 3e marche du podium provisoire et il emmène avec lui une équipe de Suède particulièrement en forme devant son public. En effet, Sara Algotsson-Ostholt a grappillé une place grâce à un cross sans-faute et dans le temps imparti. Elle est à présent 5e, suivie par son compatriote Niklas Lindback. Avec ce joli tir groupé, la Suède tient pour le moment la médaille d'argent. L'or semble difficilement accessible puisque Jung est largement en tête, Ingrid Klimke est en embuscade à la 4e place, à 1,40 point de Svennerstal, autant dire rien du tout, et Dirk Schrade est remonté de la 13e à la 10e place. Si tout peut encore arriver avec l'hippique, ils ont toutefois le champ bien libre pour empocher une nouvelle médaille.

Le Royaume-Uni a connu un cross catastrophique, avec la vilaine chute de Lucy Wiegersma qui élimine la jeune femme de la compétition, et le refus (20 points) de Pippa Funnell. Une chose est donc sûre, les Britanniques ne remporteront pas leurs 22e championnats d'Europe ! Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, la défaillance du Royaume-Uni permet à la France de prendre la 3 place provisoire. Les Français ont rondement mené leur cross, Karim Florent Laghouag parti en premier n'a pas pris de risques démesurés et a ramené des informations précieuses sur le parcours à ses coéquipiers. Ces derniers ont tous assuré et réussi des tours sans-faute aux obstacles. Donatien Schauly et Astier Nicolas se paient même le luxe d'être dans le temps imparti, alors que Nicolas Touzaint prend 1,20 point de temps dépassé, qui ne lui coûte heureusement pas sa 7e place provisoire.

La compétition prendra fin dimanche 1er septembre avec l'épreuve d'hippique. Les écarts étant relativement faibles entre les cavaliers (sauf entre Jung et le reste du monde), chaque faute sera lourde de conséquences...

0
0