ERC

Le point à mi-journée : Kajetanowicz désormais leader en ERC

Le point à mi-journée : Kajetanowicz désormais leader en ERC
Par ERC

Le 17/09/2017 à 12:00Mis à jour Le 17/09/2017 à 13:10

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Kajetan Kajetanowicz mène le Rally di Roma Capitale de 3”3 à l'assistance de la mi-journée, dans une lutte passionnante pour la victoire en cette avant-dernière manche du Championnat d'Europe FIA des Rallyes.

Le double champion ERC du LOTOS Rally Team a annulé un déficit de sept secondes samedi soir sur Bryan Bouffier en devançant ce dernier de 9”1 dans la première spéciale de la matinée, la plus longue du rallye avec ses 32,70 kilomètres, prenant la tête pour 2”1 – bien que rapportant des soucis de freins survenus sur sa Ford Fiesta R5 à mi-parcours.

Bouffier, de son côté, craignait que sa décision de monter les pneus tendres soit mauvaise pour ce qui était une spéciale s'asséchant largement malgré quelques portions humides et boueuses. Et Kajetanowicz étant en mesure de remédier à son souci de freins avant l'ES8, le Polonais a porté son avance à 3”1 sur le Français avec un nouveau meilleur temps en spéciale.

Kajetanowicz a encore le plus rapide dans l'ES9 mais avec un écart infime de 0”2 sur Bouffier, ce qui signifie qu'avec trois spéciales encore à disputer en Italie, la première place n'est pas décidée.

On a réparé [les freins” avant la deuxième spéciale, maintenant on a des pneus un peu trop tendres mais finalement, ça va”, a dit Kajetanowicz après l'ES9. “J'étais inquiet du côté des notes mais tout fonctionne très bien ici. Pour être honnête, je ne veux pas y penser [à Bouffier], je veux penser à faire mon travail.”

Bouffier, de son côté, a déclaré : “La matinée a été mauvaise. La voiture bougeait beaucoup et je n'étais pas en mesure de bien piloter, le feeling n'était pas très bon. Maintenant, j'essaie de le rattraper, nos temps sont similaire mais on doit être plus rapides.”

La lutte est aussi serrée en FIA ERC Junior Under 27, Filip Mareš étant passé de sa troisième place de samedi soir à la première sur sa Peugeot de l'ACCR Czech Team. Démarrant la journée avec 6”9 de retard sur la tête, il a battu Jari Huttunen de 9”8 dans l'ES7 pour devancer le Finlandais de 2”9. Un Chris Ingram plus prudent a mis 24”5 de plus pour parcourir la spéciale.

Mareš a encore été le plus rapide dans l'ES8 devant l'Opel d'Ingram à 1”9. Huttunen a réagi dans la suivante, battant Mareš de 1”6, mais l'autre pilote Opel a encore 7”8 de retard à mi-étape alors qu'Ingram est 18”3 plus loin.

Derrière le Britannique, Karel Kupec, Kristóf Klausz et une Tamara Molinaro malade complètent le top 6 provisoire. Domink Brož a abandonné en raison de soucis techniques dans l'ES7, laquelle a vu Catie Munnings perdre plusieurs minutes bloquée dans un fossé. Emma Falcón continue de mener en ERC Ladies' Trophy.

Alors que Pepe López a renoncé après une panne de direction assistée au départ de la septième spéciale, son équipier de la Peugeot Rally Academy, José Suárez, s'est montré inspiré avec trois meilleurs temps consécutifs en ERC Junior Under 28. Jan Černý mène toujours la catégorie devant Nikolay Gryazin, qui a disposé de Stéphane Consani pour la place de dauphin. Suárez est quatrième, étant reparti ce matin après son accident de l'ES2, samedi.

Tibor Érdi Jr demeure en lice pour s'imposer en ERC2, Sergey Remennik n'étant pas reparti car sa voiture était trop endommagée. Cependant, le Hongrois a signalé un souci de différentiel central en terminant l'ES9. Le leader du championnat, Zelindo Melegari, avait déclaré forfait après le décès soudain de son père, vendredi soir.

Derrière Kajetanowicz et Bouffier, Bruno Magalhães est toujours troisième du général après ce qui a été sa première expérience sur le mouillé avec sa ŠKODA. Il précède de 14”5 l'autre Fabia R5 de Grzegorz Grzyb. Simone Tempestini est cinquième devant Černý, Łukasz Habaj, Gryazin, Consani et Tonino Di Cosimo de Motorsport Italia.

La Fiat 124 Abarth de Fabrizio Andolfi Jr s'est hissée en tête de la catégorie RGT après que la Porsche de Romain Dumas, en tête samedi soir, a été ralentie par une crevaison. Une autre Fiat, celle d'Andrea Nucita, est désormais deuxième à 12”5 de celle d'Andolfi Jr.

L'action reprendra avec le second passage dans les 32,70 kilomètres de Cave-Rocca S.Stefano, à partir de 12h11.

0
0