Pour Lukyanuk, tout a marché selon son plan sur l’ERC en Lettonie

Pour Lukyanuk, tout a marché selon son plan sur l’ERC en Lettonie
Par ERC

Le 23/09/2016 à 14:51

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Alexey Lukyanuk estime "que tout a marché comme sur des roulettes", après avoir hissé sa Mitsubishi de la catégorie ERC2 sur la deuxième marche du podium de la neuvième manche du Championnat d'Europe FIA des Rallyes en Lettonie.

11 Lukyanuk Alexey Kapustin Roman Mitsubishi Lancer Evolution X Action during the 2016 European Rally Championship ERC Liepaja rally,  from september 16 to 18 at Liepaja, Lettonie - Photo Jorge Cunha / DPPI

11 Lukyanuk Alexey Kapustin Roman Mitsubishi Lancer Evolution X Action during the 2016 European Rally Championship ERC Liepaja rally, from september 16 to 18 at Liepaja, Lettonie - Photo Jorge Cunha / DPPIERC

Après plusieurs rallyes difficiles, le Russe a troqué pour l'occasion son habituelle Ford Fiesta R5 au profit de la Mitsubishi Lancer Evolution X qu'il mena à la victoire en Estonie en 2015. S'il ne fut pas en mesure de reproduire cette performance au Rally Liepāja face au héro local Ralfs Sirmacis, qui évoluait pour sa part au volant d'une ŠKODA Fabia R5, il n'en a pas moins rempli son objectif de se hisser dans le tiercé de tête de l'épreuve.

Ce résultat lui permet de conserver, pour deux petits points devant Sirmacis, sa deuxième place au championnat, dont la conclusion aura lieu à l'issue du CNP ASFALISTIKI Cyprus Rally, le mois prochain.

"Tout a marché comme des roulettes, confie Lukyanuk, qui était le week-end dernier copiloté par Roman Kapustin, Alexey Arnautov étant retenu pour raisons professionnelles. "Nous visions le podium et nous terminons sur la deuxième marche. Nous concédons 9 points à Ralfs au championnat, mais nous sommes toujours installés en deuxième position. Nous n'avions aucun moyen de nous battre pour la victoire, car la ŠKODA est bien plus performante que la Lancer. Ralfs était très rapide, et même si nous avions tenté d'être plus rapides, ça n'aurait pas été suffisant."

Après avoir remercié le team EAMV qui a préparé sa Mitsubishi, ainsi que ses partenaires qui le soutiennent, il conclut : "Maintenant, direction Chypre !"

0
0