ERC

Présentation ERC : Rally di Roma Capitale

Présentation ERC : Rally di Roma Capitale
Par ERC

Le 08/09/2017 à 12:00Mis à jour Le 11/09/2017 à 14:30

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le Championnat d'Europe FIA des Rallyes se rend en territoire inconnu la semaine prochaine (14-17 septembre), le Rally di Roma Capitale intégrant pour la première fois le calendrier. Et avec deux manches restant à courir, la lutte pour les titres ERC est joliment ciselée avant cet excitant rendez-vous, nouveau pour quasiment tous les équipages ERC avec des spéciales dans la ville italienne et à l'est de celle-ci.

Après que Marijan Griebel s'est assuré de façon sensationnelle la couronne en ERC FIA Junior Under 28 – et le volant d'une World Rally Car en guise de récompense – en République tchèque le mois dernier, la concentration se déplace sur les honneurs au classement général ainsi que la chasse au titre FIA ERC Junior Under 27 et aux 100.000 euros offerts au champion.

“Tout rester à jouer, le championnat est complètement ouvert et tout le monde entame ce rallye sur un pied d'égalité car aucun pilote de l'ERC n'a jamais vu ces spéciales avant”, dit Aleks Zawada, qui mène l'ERC Junior Under 27 de trois points.“C'est positif que personne n'ait un avantage.”

Couru pour la première fois en 2013 sous l'égide d'un habitué de l'ERC, Max Rendina, le Rally di Roma Capitale verra sa cinquième édition débuter par les Essais Libres le jeudi 14 septembre à partir de 13h30, suivis de la Spéciale de Qualification trois heures plus tard. Le lendemain, vendredi 15 septembre, l'action se déplacera de Fiuggi – où est situé le parc d'assistance permanent – dans le centre de Rome pour un tour de la capitale puis une super spéciale près du Palazzio della Civiltà del Lavoro dans le quartier de l'Eur à partir de 18h30, comprenant trois tours d'un tracé de 600 mètres.

La suite de l'itinéraire est faite de cinq spéciales le samedi puis six autres le dimanche, dont deux passages dans les 32,70 kilomètres de Cave-Rocca S.Stefano – deuxième plus longue spéciale de cette saison ERC. Le parcours est une combinaison de portions étroites et rapides, de passages larges et étroits avec tout ce qu'il faut d'épingles, de montées et de descentes. Et les spéciales traversant de nombreux villes et villages dans 36 municipalités, énormément de spectateurs suivront la course résumée chaque jour sur Eurosport. Les compétiteurs du Campinato Italiano Rally (CIR) emprunteront le même parcours avec un classement séparé.

*INFOS RALLYE
*Les voitures prendont part au Tour di Roma par groupes de dix, sous escorte policière, vendredi 15 septembre à partir de 16h45. Depuis le lieu de la cérémonie de départ à Bocca della Verità, elles passeront par plusieurs endroits célèbres dont le Colisée,le Palais de Venise, l'Autel de la Patrie et beaucoup d'autres. Le tour se terminera en arrivant à la zone de pré-départ de l'ES1.
*Quarante équipages sont engagés dans la section ERC du Rally di Roma Capitale, dont 35 avec le statut prioritaire.
*La nature immensément compétitive de cette saison ERC est démontrée par le fait qu'il y a eu six vainqueurs différents en six rallyes, avec pour conséquence une lutte très ouverte en Italie où l'ERC fait son retour après trois ans d'absence.
*Bien que l'événement débute dans le centre de Rome, l'arrivée se tiendra à Lido di Ostia, au sud-ouest de la capitale sur les bords de la mer Tyrrhénienne.

INFOS CHAMPIONNAT
*En plus de compter pour l'ERC1, l'ERC2, l'ERC3, l'ERC Junior Under 28, l'ERC Junior Under 27 et l'ERC Ladies' Trophy, le Rally di Roma Capitale est une manche du championnat Teams qui a été remodelé cette année, un seul titre étant attribué afin d'augmenter la compétition. Le Castrol Ford Team Turkey précède l'Opel Rallye Junior Team après six manches.
*Le double champion d'Europe Kajetan Kajetanowicz, qui n'a jamais couru en Italie, entame le Rally di Roma Capitale en tête du classement avec 23 points d'avance sur Bruno Magalhães. Mais avec un maximum de 39 points marqués à Rome, le troisième, Alexey Lukyanuk, peut aussi se rapprocher alors que Bryan Bouffier peut intégrer le top 3 en cas de bonne performance.
*Si Kajetanowicz conserve son avantage jusqu'au terme de la saison, il deviendra le premier pilote à remporter le titre ERC trois années de suite.
*Tibor Érdi Jr a fort à faire en ERC2 s'il veut empêcher le héros local Zelindo Melegari de s'échapper encore plus au championnat. Sergey Remennik ne peut plus gagner le titre mais il a du rythme et du potentiel.
*Buǧra Banaz n'ayant pas inclus le Rally di Roma Capitale dans son programme 2017, le Turc semble devoir renoncer à son avantage en ERC3.
*Si Marijan Griebel ne peut plus être rattrapé en ERC Junior Under 28, plusieurs pilotes peuvent encore gagner l'ERC Junior Under 27 sur leurs voitures R2 chaussées de pneus Pirelli. Après quatre manches, Aleks Zavada précède Chris Ingram de trois points, Filip Mareš et Jari Huttunen suivant non loin derrière.
*La lutte est aussi très serrée pour la place du dauphin en ERC Junior U28, Jan Černý, Nikolay Gryazin, Sylvain Michel et le duo de la Peugeot Rally Academy, composé de Pepe López et José Suárez, visant tous les points à Rome.
*L'Italienne Tamara Molinaro reste en lice pour gagner l'ERC Ladies' Trophy, bien qu'ayant dû laisser la victoire à Emma Falcón en République tchèque quand son Opel ADAM aux couleurs Red Bull a rencontré un pépin de direction assistée.

INFOS RALLYE
*Le Rally Roma di Capitale comprend 12 spéciales 100% asphalte pour une distance chronométrée de 198,88 kilomètres (94,52 kilomètres pour la première étape et 106,16 kilomètres pour la seconde).
*Si la super spéciale ACI Roma Arena, qui sera disputée en ordre inversé, ne mesure que 1,80 kilomètre, Cave-Rocca S.Stefano est la plus longue spéciale du rallye avec ses 32,70 kilomètres.

INFOS PILOTES
Frères d'armes :les frangins Robert et Stéphane Consani sont liés à Rome. Si le plus âgé des deux, Robert, qui a couru en ERC par le passé, va disputer son premier rallye cette année, Stéphane a glané trois victoires et deux podiums dans le second tiers de la saison en France.
Home, sweet home :Zelindo Melegari, Tamara Molinaro et Tonino Di Cosimo, ancien vainqueur du Rally Roma di Capitale, sont parmi les pilotes italiens engagés dans la section ERC de l'épreuve.
Équipiers tchèques :l'ACCR Czech Team visera la victoire en ERC Junior Under 28 avec Dominik Brož, Filip Mareš faisant de même en ERC Junior Under 27 et en ERC3. Karel Kupec défendra lui aussi les couleurs tchèques en ERC Junior U27, mais son petit frère Radomír sera absent en raison d'un souci de moteur.
Belle chance de briller :l'espoir italien Gianandrea Pisani succédera à ses compatriotes Luca Bottarelli et Riccardo Canzian en disputant une manche de l'ERC sur la Toyota GT86 CS-R3 soutenue par l'ACI Team Italia.
Avis de tempê(s)te :Simone Tempestini a sélectionné le Rally di Roma Capitale pour être sa 15e épreuve de la saison.
Très occupés :Nikolay Gryazin se préparera pour ses débuts au Rally di Roma Capitale en disputant ce week-end le Rally Nova Gorica, qui débute à 500 mètres de la frontière italienne en Slovénie. Filip Mareš sera également présent sur ce rendez-vous de 12 spéciales. De son côté, Bryan Bouffier s'échauffera pour Rome sur le Rajd Dolnośląski, en championnat de Pologne.
Pole position :champions polonais passé et présent, Łukasz Habaj et Grzegorz Grzyb poursuivront leur campagne ERC à Rome.
Dumas remet ça :Romain Dumas, double vainqueur des 24 Heures du Mans, va disputer son second rallye consécutif en Championnat d'Europe FIA des Rallyes sur sa Porsche 997 GT3 en spécification RGT.
Nouvelle recrue :Chris Ingram aura à ses côtés son nouveau copilote Ross Whittock, qui a remplacé Elliott Edmondson au sein de l'Opel Rallye Junior Team.
À domicile :Albert von Thurn und Taxis, qui dispute sa première saison en ERC, vit à Rome.
L'expérience compte :Sébastien Bedoret et Catie Munnings font partie des pilotes prenant part aux quatre jours d'entraînement du programme ERC Junior Experience avant le début du rallye. Le Belge retrouve l'ERC Junior U27 après avoir manqué le Barum Czech Rally Zlín car sa Peugeot 208 R2 était en course de réparation.

EN BREF
1 :Le fameux Colisée de Rome, qui sera une étape du Tour di Roma, est le plus grand amphithéâtre jamais construit. Le chantier a débuté en l'an 72 du calendrier julien pour se terminer en l'an 80.
2 :Rome est une des deux capitales européennes accueillant l'ERC cette saison, après Nicosie pour deux spéciales du Rallye de Chypre.
3 :L'Italie a célébré 23 triomphes en championnat d'Europe au fil des ans. Giandomenico Basso et Luca Rossetti ont remporté chacun trois titres.
4 :La commune de Fiuggi, QG de l'épreuve, est célèbre pour son eau de source naturelle et les pouvoirs de guérison qu'elle possède.
5 :Le copilote Maurizio Barone est le seul concurrent régulier de l'ERC ayant une expérience du Rally Roma di Capitale. Il a obtenu la septième place avec Antonio Rusce en 2015.

LE RALLYE EN 100 MOTS
La progression de cet excitant rallye sur asphalte a été remarquable. Ne s'étant déroulé pour la première fois qu'en 2013, le Rally di Roma Capitale fera ses débuts en ERC cette année, l'Italie revenant au calendrier du championnat d'Europe pour la première fois depuis 2013 quand le Sanremo en faisait partie. Avec des spéciales tracées dans et autour de la capitale, ainsi que sous la conduite et avec l'expertise de Motorsport Italia derrière l'épreuve, le Rally Roma di Capitale a tout pour être un ajout populaire au calendrier du championnat d'Europe. Il comptera aussi pour le Campionato Italiano Rally (CIR).

L'ESSENTIEL À SAVOIR (horaires en heure locale et sous réserve de changement)
Départ :16h45, vendredi 15 septembre, Bocca della Verita’, Rome
Arrivée:17h00, dimanche 17 septembre, Pontile Principale, Lido di Ostia
Quartier général:Grand Hotel Palazzo della Fonte, Via dei Villini 7, 03014, Fiuggi
Parc d'assistance:Terme di Fiuggi, Via Fonte Anticolana, 03014, Fiuggi
Spéciales:12
Distance chronométrée:198,88 kilomètres (première étape 94,52 km, deuxième étape 106,16 km)
Liaison :588,62 kilomètres
Total :787,50 kilomètres
Surface :asphalte

PRÉCÉDENTS VAINQUEURS
2016 :Umberto Scandola/Guide D’Amore (ŠKODA Fabia R5)
2015 :Umberto Scandola/Guide D’Amore (ŠKODA Fabia R5)
2014 :Tonino Di Cosimo/Mario Papa (Ford Focus RS WRC 08)
2013 (première édition) :Alfredo De Dominicis/Matteo Chiarcossi Ford Focus RS WRC 08)

LA SAISON ERC EN CHIFFRES
Victoires ERC en 2017 :Al-Attiyah, Bouffier, Kajetanowicz, Kopecký, Lukyanuk et Magalhães 1
Scratches ERC en2017 :Lukyanuk 20, Kajetanowicz 17, Kopecký 11, Al-Attiyah 9, Bouffier 7, Gryazin 5, Magalhães 4, Griebel, Kresta, Moura, Østberg, Polykarpou et Suárez 1

0
0