ERC

Récap de la saison : Kopecký s’impose à Zlín, Lukyanuk attaque pour conserver ses chances de titre

Récap de la saison :  Kopecký s’impose à Zlín, Lukyanuk attaque pour conserver ses chances de titre
Par ERC

Le 19/12/2016 à 10:34

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Jan Kopecký l'emporte pour la cinquième dans sa manche à domicile du Championnat d'Europe FIA des Rallyes, le Barum Czech Rally Zlín, au terme d'un duel haletant face à Alexey Lukyanuk qui aura duré jusqu'à la dernière spéciale.

Le Champion d'Europe 2013 était en tête à l'issue de 14 spéciales sur 15 avec sa ŠKODA Fabia R5 d'usine, mais il n'aura jamais eu plus de 9 secondes d'avance sur le Russe Lukyanuk. Ce dernier ne pilotait que pour la deuxième fois en République Tchèque.

Lukyanuk s'est brièvement emparé de la tête le samedi soir et il a réalisé le meilleur temps lors des deux passages à Pindula le dimanche pour à chaque fois diviser par deux l'écart qui le séparait de Kopecký. Après le deuxième passage et à une spéciale de la fin, l'écart était tombé à 4,6 secondes. Toutefois, les espoirs de Lukyanuk se sont envolés lorsqu'il a touché un baril d'eau à l'intérieur d'un virage et a cassé sa direction.

Lui et son copilote, Alexey Arnautov, ont pu effectuer les réparations et terminer l'épreuve mais ils ont perdu plus de 10 minutes dans la manœuvre, ce qui a permis à Kopecký de remporter ce rallye pour la cinquième fois et avec plus de deux minutes d'avance. "Les émotions sont très intenses, déclare Kopecký, qui est assisté par Pavel Dresler.C'est une sensation incroyable. Je ne sais pas quoi dire. Merci à ma voiture, à l'équipe et à ma famille."

Kopecký, dont la ŠKODA était équipée de pneus MICHELIN, a rendu hommage à Lukyanuk et confiait : "Merci à lui, ce week-end était génial. La bataille a été énorme face à lui." Lukyanuk, qui a finalement terminé à la 15ème place, commente : "Nous allions aussi vite que dans la spéciale précédente, ce n'était rien de fou. C'est de ma faute, j'étais trop près. Le week-end était super, j'ai eu une bataille excitante avec Jan et je m'en souviendrais longtemps mais cette erreur finale me coûte beaucoup."

Grâce aux points inscrits pour sa deuxième place dans la première journée, Lukyanuk conserve une chance de remporter le titre ERC lors de l'avant dernier rallye de la saison, le Rally Liepāja. Le champion en titre et leader du classement Kajetan Kajetanowicz a été obligé de se retirer le samedi à cause de problèmes moteur mais a repris la route le dimanche. Le Polonais a imité Lukyanuk dans la deuxième journée en prenant la deuxième place, l'écart entre les deux pilotes reste à 76 points au classement.

Les rebondissements de la dernière journée n'ont pas affecté que la lutte pour la victoire. Le Français Bryan Bouffier avait débuté la journée à la troisième place mais après deux mauvais temps, il s'est fait dépassé par Tomáš Kostka. Seulement, ce dernier a souffert d'un problème avec son différentiel dans la troisième épreuve du jour et n'avait plus de traction à l'avant. Il a perdu une quarantaine de secondes suite à cela. Bouffier a donc retrouvé la troisième place et comptait deux secondes d'avance sur Jaromír Tarabus à la mi-journée mais il n'a pas pu reprendre la route, sa Citroën DS3 R5 ne roulant plus que sur trois cylindres. Le natif de Zlin, Tarabus a ensuite, lui aussi, perdu ses chances de podium après un accident dans l'épreuve suivante.

C'est Jan Cerný qui a alors hérité de la troisième place mais il a bien cru avoir laissé passer sa chance après avoir été retenu derrière un autre pilote dans l'avant dernière spéciale, ce qui a permis à Kostka de lui passer devant. Toutefois, les mésaventures de Lukyanuk ont permis aux deux pilotes de terminer sur le podium. Kostka améliore donc son meilleur résultat à Zlin après ses troisièmes places de 2012 et 2014, tandis que le promu du Junior ERC Cerný monte pour la première fois sur le podium. Tous deux pilotent une Fabia R5 équipées de pneus Pirelli.

Le top 5 est complété par des pilotes tchèques. Pavel Valoušek a su remonté après une crevaison qui lui a fait perdre beaucoup de temps le samedi et prend la quatrième place. Il devance le débutant en ERC Fabian Kreim qui a, lui aussi, été victime d'une crevaison dans la pénultième spéciale. L'Allemand est quand même parvenu a terminé dans un top 5 verrouillé par ŠKODA.

Après une deuxième journée propre, Martin Vlček, qui s'élançait le premier, a terminé à 1,8s de Kreim et prend la sixième place dans sa Ford Fiesta R5. Le Belge Cédric Cherain, qui a l'ambition de rouler plus régulièrement en ERC la saison prochaine, a grimpé de la 13ème à la 7ème place dans la dernière journée pour finir devant trois pilotes locaux : Vojtěch Štajf, Miroslav Jakeš et Roman Odložilík. Les habitués de l'ERC, Dávid Botka et Antonín Tlusťák, ont manqué quelques points supplémentaires. Le premier rallye sur asphalte dans une voiture R5 du double vainqueur cette année Ralfs Sirmacis s'est conclu par un accident dans l'ES11. Le champion de Pologne Łukasz Habaj était également en train de remonter au classement avant de se manquer dans l'épreuve finale.



Ingram consolide son avance en tête de Junior ERC grâce à sa victoire
Chris Ingram a remporté son premier rallye de la saison en Junior ERC au Barum Czech Rally Zlín. Au meilleur des moments, puisqu'il renforce sa position en tête du classement de la catégorie. Après avoir pris une avance confortable pendant la première journée, le Britannique a assuré le coup le dimanche pour finalement s'imposer avec 23 secondes d'avance. Son rival et coéquipier chez Opel, Marijan Griebel, a été contraint de s'arrêter le premier jour après avoir endommagé la direction de sa voiture, mais il a été le plus rapide de tous dans cinq des six spéciales du dimanche. Il sauve ainsi la cinquième place. Sachant que ce sont les quatre meilleurs résultats de la saison qui comptent au classement final, la course au titre reste complètement ouverte avant la dernière manche en Lettonie. Si Ingram ou Griebel s'y imposent, alors ils pourraient tout les deux devenir champion. Łukasz Pieniążek a réalisé son meilleur résultat depuis sa victoire au Circuit of Ireland en prenant la deuxième place, tandis que Nikolay Gryazin a surmonté une sortie dans un fossé pour grimper sur le podium. Dominik Brož a terminé quatrième pour la deuxième fois de la saison.

Scattolon en grande forme en ERC2
Giacomo Scattolon a remporté sa deuxième victoire de la saison en ERC2 cette saison au Barum Czech Rally Zlín après avoir réalisé le meilleur temps de sa catégorie dans chacune des spéciales à part la dernière. En inscrivant le maximum de points possible, l'Italien a réduit l'écart sur le leader du classement Wojciech Chuchała, absent ce week-end, à 52 points. "Super week-end, nous sommes vraiment contents de notre position, déclare Scattolon.C'est notre première fois à Barum, et c'est un rallye très difficile, mais la voiture était parfaite."Affecté par des problèmes mécaniques, Tibor Érdi Jr a débuté la dernière journée avec 13 minutes de retard mais a terminé son week-end sur une bonne note avec un meilleur temps.

Deuxième en ERC3 et quatre scratchs pour Rossetti et Toyota
Le triple Champion d'Europe FIA des Rallyes Luca Rossetti a démontré le potentiel de la Toyota GT86 CS-R3 pour ses débuts dans le championnat.  L'Italien a terminé à la deuxième place en ERC3, 18 secondes derrière Chris Ingram, et a réalisé quatre fois le meilleur temps au cours du week-end. La stratégie de Rossetti était de prendre la mesure de la voiture à propulsion lors du premier passage sur les spéciales et d'attaquer pendant le deuxième passage. "Je suis vraiment surpris par la vitesse de la voiture, explique l'ancien champion ERC.Les temps que nous avons fait dans la deuxième boucle étaient assez impressionnants."

0
0