Eurosport

Universiade 2017 : Début de l’escrime, les Polonaises brillent

Universiade 2017 : Début de l’escrime, les Polonaises brillent

Le 23/08/2017 à 14:44Mis à jour Le 23/08/2017 à 14:45

C'est déjà la deuxième journée officielle de cette Universiade d'été 2017 et l'escrime fait son entrée au programme de la compétition.

Du 20 au 25 août, les meilleurs escrimeurs vont en découdre au cours de ces rencontres universitaires multi-sports qui se tiennent cette année à Taipei, la capitale de Taïwan.

Ce sont pas moins de 447 jeunes sportifs qui sont appelés à combattre dans les trois grands types d’armes : l’épée, le sabre et le fleuret, aussi bien en individuel que par équipes. Le Nangang Exhibition Center sera le théâtre de ces matches acharnés au cours desquels les compétiteurs partent à l’aussaut des podiums.

Doublé de la Pologne chez les filles

Aujourd’hui, l’escrime est entrée de plain-pied dans cette 29ème Universiade, puisque les premières médailles ont même été décernées. Deux épreuves étaient au menu ce samedi 20 août : le sabre masculin et l’épée féminine. « C’est le moment d’apprécier le sport que vous aimez. Pour beaucoup d’entre vous, cette Universiade sera une étape importante dans votre carrière sportive », avait déclaré Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO) et ancien champion olympique par équipe de fleuret en 1976 à Montréal, lors de la cérémonie d’ouverture. Message reçu 5 sur 5 par les épéistes polonaises.

La Pologne s’est en effet offert le premier titre en escrime de cette Universiade d’été par l’intermédiaire d’Aleksandra Zamachowska. La blonde de 21 ans s’est facilement imposée en finale face à sa compatriote brune Kamila Pytka (15-8). Derrière ce joli doublé, l’Italienne Roberta Marzani et l’Ukrainienne Kseniya Pantelyeyeva s’emparent des médailles de bronze.

Un roi hongrois et l’Iran à l’honneur chez les hommes

Chez les hommes, le sacre du jour est tombé dans l’escarcelle de la Hongrie. Enver Yildirim a eu beau être fort comme un Turc, il s’est finalement incliné en finale face à Andras Szatmari. Le Hongrois n’a pas fait de détails en se détachant rapidement pour l’emporter 15 touches à 6. L’Iran complète le podium en plaçant deux représentants sur la boîte, deux Mohammad : Fotouhi et Rahbari.

Ce dernier a d’ailleurs éliminé le meilleur tireur français, Jean-Philippe Patrice, au stade des quarts de finale. Dimanche, l’Universiade se poursuit avec le fleuret féminin et l’ épée masculine. À suivre sur les antennes d’Eurosport !

0
0