Le Suzuki SERT contrôle la course devant le Kawasaki SRC

Le Suzuki SERT contrôle la course devant le Kawasaki SRC

Le 18/09/2016 à 00:08

De notre partenaire Fimewc.com

En tête depuis les premiers tours, le Suzuki Endurance Racing Team reste maître de la situation sur le circuit Paul Ricard devant le Team SRC Kawasaki et la YART Yamaha Official EWC Team. Les points bonus sont attribués au dix premiers classés après 8 h de course.

Bol,Dor,2016,Race,Team,Sert

Bol,Dor,2016,Race,Team,SertFimewc.com

Suite à la chute de Julien da Costa, la Honda Endurance Racing vient de céder la 3e position que l’équipe anglaise occupait depuis plus de six heures. La Honda officielle pointe désormais en 17e place avec douze tours de retard et ne peut donc prétendre aux points bonus accordés aux dix premiers au classement des 8 heures de course.

Le Suzuki Endurance Racing Team fait le forcing en tête pour creuser l’écart avec le Team SRC Kawasaki à deux tours et c’est désormais le YART Yamaha Official EWC Team qui pointe en 3e position à quatre tours. En 4e place, le Trick Star Racing poursuit son beau parcours pour sa première sortie sur le Bol d’Or. Belle course aussi pour Maco Racing Team, 5e devant le F.C.C. TSR Honda.

Yamaha Viltaïs Experiences et Moto Ain se livrent une course dans la course pour la victoire Superstock en 7e et 8e position. Le Team Bolliger Switzerland et le Tati Team Beaujolais Racing, 3e Superstock, prennent les points bonus du 9e et 10e classés après 8 heures de course.

Pour la 4e place en Superstock, les choses se jouent pour le moment entre le Team 3Art Yam’Avenue et le Racing Team Sarazin. Le Junior Team Le Mans Sud Suzuki est 25e après une chute.

Le GMT94 Yamaha a été écarté de la tête de course par deux chutes suivies d’une alerte de surchauffe. La Penz13.com BMW Motorrad a abandonné sur casse moteur et le Team April Moto Motors Events sur souci de boite de vitesses. Le Team Tecmas Racing BMW pointe au delà de la 30e place avec deux pilotes seulement au guidon, Camille Hedelin et Dominique Platet, après la chute de Louis Rossi sur le tour de chauffe.

0
0