AFP

Playoffs - NFC : Seattle favori, Green Bay en grand danger

Seattle favori, Green Bay en grand danger

Le 10/01/2016 à 12:00

NFL - Place dimanche à la NFC, dont les playoffs débutent dimanche. Roi de la conférence depuis deux ans, Seattle se déplace à Minnesota. Malgré l'absence de Marshawn Lynch, les Seahawks ont les faveurs du pronostic. Pour Green Bay, la mission s'annonce compliquée à Washington.

NFC – Le programme des playoffs

1. Carolina (15-1) directement qualifié pour le prochain tour
2. Arizona (13-3) directement qualifié pour le prochain tour

Wild-card round
3. Minnesota (11-5) – Seattle (10-6)
4. Washington (9-7) – 5. Green Bay (10-6)

MINNESOTA VIKINGS - SEATTLE SEAHAWKS

Vainqueur du Super Bowl il y a deux ans, finaliste malheureux l'an dernier, Seattle domine la Conférence Nationale depuis deux saisons. Les Seahawks abordent cette fois les playoffs avec un statut fragile de tête de série N.6. Pourtant, ils ne sont pas loin de faire figure candidats au titre, à nouveau. Ce sera en tout cas le cas dimanche à Minnesota. Teddy Bridgewater, le jeune quarterback des Vikings, va découvrir les playoffs. Toujours un moment compliqué, surtout face à la défense disruptive de Seattle. L'attaque de Minnesota peut aussi compter sur son running back Adrian Peterson, mais face au front seven des Seahawks, sa tâche sera complexe.

Il y a quelques semaines, en saison régulière, Seattle avait totalement démoli Minnesota (38-7). Russell Wilson, le quarterback du champion 2014, n'a peut-être jamais aussi bien joué que lors de cette seconde moitié de saison. Il reste sur 24 touchdowns et une seule interception lors de ses huit dernières sorties. Et comme la défense contre la passe est le point faible de Minnesota... Dans ces conditions, ni l'avantage du terrain ni même l'absence du running back des Seahawks, Marshawn Lynch, ne semblent des raisons suffisantes de croire à un exploit des Vikings. L'équipe a beaucoup progressé, mais il lui manque peut-être encore un an pour être prêt à relever ce genre de défis.

WASHINGTON REDSKINS – GREEN BAY PACKERS

10 ans. Voilà 10 ans que Washington n'a plus gagné le moindre de playoffs. Les Redskins y croient dur comme fer, non sans quelques raisons. D'abord parce qu'ils ont gagné 6 de leurs 7 derniers matches à domicile et qu'ils auront l'avantage du terrain face à Green Bay. Et leur quarterback, Kirk Cousins, s'est montré particulièrement efficace au FedExField. Lors des 7 matches évoqués, voici son bilan : 15 touchdowns, 0 interception, et 123.7 de rating. Juste monstrueux.

A l'inverse, Green Bay d'barque en playoffs en ayant perdu 6 de ses 10 dernières rencontres. Pas franchement un élan irrésisitible. L'attaque du Pack peine à trouver la bonne carburation ces derniers temps et la superstar Aaron Rodgers a souffert récemment. Lors des deux derniers matches, il a été sacké… 13 fois. Un vrai massacre. Du coup, il joue sous pression et commet des erreurs. Les Packers auront besoin d'un grand Rodgers dimanche. Et il aura besoin d'aide. Le vécu tellement supérieur de Green Bay peut faire la différence, mais si Cousins reste dans sa zone de confort, gare.

0
0