Iniesta Messi Ronaldo - AFP
 
Football > Ballon d'Or

Le profil des trois candidats au Ballon d'Or: Messi, Cristiano Ronaldo et Iniesta

Ils ne sont pas là par hasard

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 30/11/2012 à 00:16 -
Par Eurosport - Le 30/11/2012 à 00:16
Andres Iniesta est champion d'Europe avec la Roja, Cristiano Ronaldo champion d'Espagne avec le Real et Lionel Messi, le joueur qui a empile le plus de buts cette année. Des trois finalistes pour le Ballon d'Or, l'Argentin reste pourtant le favori. Coup d'oeil sur leurs performances de l'année 2012.
 

C’était le point d’interrogation. L’homme mystère. Andrés Iniesta est donc le troisième larron, celui qui fait le nombre à côté des géants Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. A moins que ? Titré cet été à l’Euro, où il a été élu meilleur joueur, le milieu de terrain du FC Barcelone a un argument en or à opposer à ses deux rivaux. L’Argentin n’a pas eu l’occasion de briller avec l’Albiceleste, faute de Copa America, tandis que le Portugais est allé moins loin que l’Espagnol en Pologne et en Ukraine. Mais quand on sait qu’un but décisif en finale de Coupe du monde ne suffit pas à convaincre les votants…

A priori, Cristiano Ronaldo devrait s’incliner une nouvelle fois face à son ennemi intime, Lionel Messi. Pour autant, le Portugais a davantage réussi son année 2012 d’un point de vue collectif. Il a d’abord mis la main sur le trophée de champion d’Espagne, marquant notamment un but décisif au Camp Nou, et il a emmené sa sélection dans le dernier carré de l’Euro après s’être extirpé du groupe de la mort. Mais ces dernières semaines, que l’on sait aussi convaincantes dans l’esprit des votants, ont été à l’avantage de Lionel Messi.

Le grand favori. Bizarrement, pour certains. Lionel Messi n’a remporté qu’une Coupe du Roi cette saison. Maigre bulletin collectif. Mais individuellement, l’Argentin est aussi convaincant que les saisons précédentes. Depuis le 11 novembre dernier, il est par exemple détenteur du record du nombre de buts inscrits en une seule année civile. Rien que ça. Il dynamite l’attaque du Barça et sur la première moitié de cette saison 2012-2013, grâce à la régularité de ses grosses performances, le club catalan survole la Liga et se porte bien en Ligue des champions. Même Ronaldo a confié que Lionel Messi était "encore un cran au-dessus". Le Brésilien, pas le Portugais évidemment.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×