AFP

Messi aime "les qualités" de Ronaldo, CR7 rêve du pied gauche de l'Argentin

Messi aime "les qualités" de Ronaldo, CR7 rêve du pied gauche de l'Argentin

Le 11/01/2016 à 18:27

BALLON D'OR 2015 - Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Neymar ont participé à la conférence de presse ouvrant la cérémonie de remise du Ballon d'Or 2015. Les trois hommes étaient d'humeur badine et se sont échangé les compliments.

Lionel Messi et Cristiano sont maintenant deux vieux loups de mer. L’Argentin, finaliste du Ballon d’Or pour la neuvième fois de sa carrière, et le Portugais, qui comptabilise huit podiums, ne sont plus vraiment stressés par l’événément. Bien moins que Neymar qui a un peu semblé dans ses petits souliers quand il est arrivé sur la scène destinée à présenter les finalistes de l'édition 2015. Mais le Brésilien s’est petit à petit déridé dans une ambiance très bon enfant.

Quand il a été demandé aux trois protagonistes de dire ce qu’ils s’enviaient les uns les autres, Lionel Messi a commencé à mettre les choses au point. "Pas de place pour la jalousie ici", a-t-il lancé afin d’éviter une mauvaise interprétation de ses propos à venir concernant Cristiano Ronaldo. "Mais ses qualités, j’aimerais bien les avoir, oui. Il a des qualités extraordinaires", a reconnu le quadruple Ballon d’Or.

Neymar : "Moi, je prends les deux jambes"

Et CR7 ? Que pense-t-il de son rival éternel ? Du bien, aussi. Surtout de son pied gauche. "J’aimerais bien l’avoir", a-t-il lancé. Non sans rappeler le que le sien n’était pas si mal. Mais à choisir, le Madrilène prendrait quand même pied le pied gauche de Messi.

A l’extrémité de la scène, Neymar écoutait religieusement les deux hommes, quand il s’est décidé à donner son avis sur la question et a rebondi sur la réponse de CR7 en lâchant un très audible : "Moi, je prends les deux jambes". Avec un grand éclat de rire général pour conclure la conférence de presse. A défaut de décrocher le Ballon d'Or lundi soir, Neymar aura au moins réussi son entrée dans la cour des grands.

Vidéo - Le palmarès du Ballon d'Or en 90 secondes

01:34
0
0