Getty Images

Le classement complet : Buffon au pied du podium, Cavani aux portes du Top 10

Le classement complet : Buffon au pied du podium, Cavani aux portes du Top 10

Le 07/12/2017 à 20:36Mis à jour Le 08/12/2017 à 01:25

BALLON D'OR - Ce jeudi, le classement du Ballon d'Or, regroupant les 30 joueurs les plus performants de 2017, a été dévoilé. Si la première place faisait peut de doutes, le reste du classement était source de questions. Découvrez le classement complet.

Le classement complet :

Nous connaissons donc désormais l'intégralité du classement de cette édition 2017 du Ballon d'Or. Le podium est composé de Cristiano Ronaldo (Portugal - Real Madrid), Lionel Messi (Argentine - FC Barceone) et Neymar (Brésil - FC Barcelone, Paris Saint-Germain). Gianluigi Buffon échoue au pied du podium. Viennent ensuite Luka Modric et Sergio Ramos. Trois des six premiers viennent donc du Real Madrid. Retrouvez ici le classement complet.

Le classement complet du Ballon d'Or 2017

20h : Ronaldo sacré pour la 5e fois, devant Messi et Neymar

Consacré meilleur joueur du monde pour la quatrième fois en cinq ans, CR7 rejoint donc au palmarès Leo Messi, une nouvelle fois deuxième derrière l'attaquant madrilène. Et c'est Neymar, 3e, qui complète un podium identique à celui d'il y a deux ans, mais pas dans le même ordre (Messi, Ronaldo, Neymar en 2015).

19h35 : Gianluigi Buffon, 4e

C’est une bien triste quatrième place pour Gianluigi Buffon. Finaliste de la Ligue des champions, l’Italien glane certes son meilleur classement depuis 2006. Mais sa saison et sa carrière méritaient tellement plus. Monstrueux avec la Juve, champion d’Italie, "Gigi" a encore prouvé que l’âge ne l’atteint pas. Mais, sans des stats d’attaquants, difficile de figurer plus haut. C’est la tristesse de ce Ballon d’or 2017. Car Buffon méritait vraiment le podium.

Vidéo - Buffon : "Je n'ai pas de secret, je suis juste chanceux"

00:30

19h30 : Luka Modric, 5e

2 petits buts en 2017. Mais combien de passes lasers, de décalages délicieux et de gestes de génie ? Évidemment, c’est le meilleur classement de la carrière du Croate et il est tellement mérité. Doté d’un QI football tellement supérieur à la moyenne, capable de gratter un ballon et faire mieux jouer ses coéquipiers, Modric sait tout faire. Et si le Real a autant gagné ces dernières saisons, il n’y est clairement pas étranger. Pour le football et pour les créateurs de l’ombre, cette cinquième place récompense une certaine vision du football. A base d’extérieurs du pied.

Luka Modric (Real Madrid)

Luka Modric (Real Madrid)Getty Images

19h25 : Sergio Ramos, 6e

Le capitaine exemplaire. Le général aux coups de tête salvateurs. Un défenseur central intraitable et brillant offensivement. Voilà tout ce que représente Sergio Ramos. Encore auteur d’une année 2017 monstrueuse, il a guidé le Real sur le toit de l’Europe pour la deuxième année consécutive. Patron de défense, premier guerrier et un mental d’acier : l’Espagnol représente tout ça. Et cette sixième place n’est clairement pas usurpée.

Sergio Ramos

Sergio RamosGetty Images

19h10 : Kylian Mbappé, 7e

mbappé psg

mbappé psgEurosport

19h05 : N’Golo Kanté, 8e

2 petits buts en 47 matches. Mais une activité folle. Plus que cela même. Absolument partout avec Chelsea, sacré champion d’Angleterre pour la deuxième année consécutive et nommé meilleur joueur de la Ligue par ses pairs, N’Golo Kanté n’en finit plus de grandir. Devenu indiscutable en Bleu, il est l’une des références mondiales à son poste. Et, voir un milieu défensif de l’ombre aussi haut, honnêtement, cela fait plaisir. Cela vient surtout couronner une ascension qui n’est pas prête de se terminer.

Vidéo - Stream Team FC : "Le XI de la FIFA me chiffonne : comment ne pas y mettre Kanté ?"

01:48

19h00 : Robert Lewandowski, 9e

56 buts en 53 matches. Là aussi, cela pèse lourd. Très lourd même. Déçu de sa 16e place en 2016, Robert Lewandowski s’est énervé sur les terrains pour continuer à grimper dans la hiérarchie. Arme fatale du Bayern Munich, champion d’Allemagne, le Polonais a aussi brillé en qualifications en envoyant la Pologne en Russie l’été prochain. Bref, il a été énorme. Avec un titre européen, il aurait pu prétendre à plus. Mais il s’invite bel et bien à la table des grands.

Bayern Munich's Polish forward Robert Lewandowski celebrates after scoring a goal during the UEFA Champions League Group B football match between Anderlecht and Bayern Munich at Constant Vanden Stock Stadium in Brussels on November 22, 2017.

Bayern Munich's Polish forward Robert Lewandowski celebrates after scoring a goal during the UEFA Champions League Group B football match between Anderlecht and Bayern Munich at Constant Vanden Stock Stadium in Brussels on November 22, 2017.Getty Images

18h55 : Harry Kane, 10e

50 buts en 49 matches. Le bilan statistique d’Harry Kane parle pour lui. Arme offensive numéro un de Tottenham et de l’équipe nationale anglaise, le Three Lion a pris une autre dimension ces derniers mois, notamment en marquant contre le Real Madrid, prouvant qu’il peut être présent dans les grands matches. Impressionnant d’efficacité mais aussi de facilité, Kane n’en finit plus de surprendre. Sa 10e place est tout sauf imméritée. Et, à 24 ans, on aura l'occasion de le revoir à de multiples reprises.

Vidéo - "Kane n'a pas besoin de titres pour prouver qu'il est un des meilleurs attaquants au monde"

00:52

18h20 : Edinson Cavani, 11e

"El Matador" fait une entrée fracassante. Et elle est complètement normale. Le buteur du PSG, monstrueux sur l’année civile avec 50 pions en 57 matches, a clairement affolé les compteurs. L’Uruguayen, souvent moqué et absent du classement l’an passé, a mis tout le monde d’accord. Et ce n’est pas les supporters parisiens qui diront le contraire.

Vidéo - Areola : ''Cavani, un grand monsieur"

00:21

18h15 : Isco, 12e

C'est son premier classement au Ballon d'Or. Et il est remarquable. Douzième de ce Ballon d'or 2017, Isco mérite bien sa place. Relancé par Zinedine Zidane au poste de meneur de jeu, le génial espagnol a apporté toute sa classe et sa créativité au Real Madrid. Buteur en demi-finale de C1 face à l'Atlético, l'ancien de Malaga a clairement pris une autre dimension. Auteur de 20 buts, il a aussi réussi à être décisif. Et franchement, le voir sur le pré est toujours un régal.

Vidéo - Isco : "Zidane a été très important pour moi"

01:25

18h00 : Luis Suarez, 13e

Après Antoine Griezmann, c’est au tour de Luis Suarez de chuter au classement. Treizième en 2017 après une année moins prolifique (28 buts en 52 matches), l’Uruguayen subit de plein fouet le manque de résultats du Barça en 2017 mais également son début de saison anonyme. Pas de quoi s’inquiéter, "El Pistolero" devrait être en pleine forme au moment important : au printemps et en Russie.

Luis Suarez

Luis SuarezGetty Images

17h55 : Kevin de Bruyne, 14e

20e la saison passée, Kevin de Bruyne grimpe tranquillement au classement. L'actuel meilleur joueur de Premier League paie les "mauvais" résultats de Manchester City en Ligue des champions (élimination en 8es de finale, troisième de Premier League) qui l'empêchent de viser le Top 10. Il n'empêche, le Belge, actuellement inarrêtable, prend date pour l'année prochaine si les Citizens gardent le rythme. Avec un De Bruyne à la baguette, cela devrait durer.

Vidéo - Guardiola : "De Bruyne ? Je suis un spectateur, comme vous"

00:20

17h50 : Paulo Dybala, 15e

C’est la première grande surprise de ce classement : Paulo Dybala, grand artisan de la fabuleuse saison de la Juventus, ne termine que 15e. Pourtant auteur de 29 buts en 60 matches en 2017, auteur d’un doublé important en quart de finale face au Barça et véritable détonateur du champion d'Italie, l’Argentin paie peut-être sa faible présence en sélection et sa finale ratée face au Real. Il n’empêche, un Top 10 n’aurait pas été de trop pour le petit dribbleur de poche.

Paulo Dybala - Juventus v Crotone - Serie A 2017/18

Paulo Dybala - Juventus v Crotone - Serie A 2017/18Getty Images

17h35 : Marcelo, 16e

Et encore un joueur du Real. Encore capital dans la grande saison madrilène, Marcelo se classe cette année après avoir été oublié l’année passée. Est-ce le meilleur latéral gauche du monde ? La question mérite d’être posée. Et la réponse, pour beaucoup, est évidente…

Marcelo en septembre 2017 sous le maillot du Real Madrid.

Marcelo en septembre 2017 sous le maillot du Real Madrid.Getty Images

17h30 : Toni Kroos, 17e

17e l’année dernière, le métronome du Real, Toni Kroos ne bouge pas d’un iota. Encore irréprochable de régularité, l’Allemand de 27 ans a encore pesé de tout son poids dans l’année exceptionnelle du Real Madrid. Pas toujours dans la lumière, il est pourtant diaboliquement efficace. Et ce n’est pas Luka Modric et Casemiro, ses deux compères au milieu, qui diront le contraire.

Zinédine Zidane et Toni Kroos

Zinédine Zidane et Toni KroosGetty Images

17h15 : Antoine Griezmann, 18e

Quinze places de perdues pour Antoine Griezmann. Troisième l’an passé après un Euro exceptionnel, le Français dégringole logiquement au classement après une année 2017 plus anonyme malgré ses 29 buts en 61 matches. Absent de la finale de C1 cette année et absent de la course au titre en Liga, l’Atlético a aussi subi cette légère perte d’influence du Français. Il n’empêche, c’est un jolie 18e place pour un joueur qui n’a rien gagné cette saison.

Antoine Griezmann

Antoine GriezmannGetty Images

17h10 : Eden Hazard, 19e

Eden Hazard est 19e. Le Belge, champion d’Angleterre et grand artisan du titre des Blues, termine à une place presque décevante au vu de sa saison. Mais l’absence de Ligue des champions prive le dribbleur de figurer un peu plus haut. Le Mondial 2018, avec une Belgique conquérante, pourrait l’aider à viser les étoiles.

Vidéo - Conte : ''Hazard peut faire partie des meilleurs''

00:47

17h05 : David de Gea, 20e

David De Gea face à Arsenal

David De Gea face à ArsenalGetty Images

16h45 : Leonardo Bonucci, 21e

L'autre 21e se nomme Pierre-Emerick Aubameyang. Le sérial buteur du Borussia (41 buts en 48 matches), classé onzième l'année dernière, se retrouve retrogradé. Mais l'absence de performances dans les gros matches et son faible palmarès (Coupe d'Allemagne) le prive de figurer plus haut.

Pierre-Emerick Aubameyang (Real Madrid vs. Borussia Dortmund)

Pierre-Emerick Aubameyang (Real Madrid vs. Borussia Dortmund)Getty Images

16h40 : Sadio Mané, 23e

C’est une entrée fracassante pour le Sénégalais. Jamais classé auparavant, Sadio Mané, l’attaquant de Liverpool, se classe 23e avec 16 buts en 33 matches. Détonateur des Reds, accélérateur de particules et capable de gestes fous (comme contre le Spartak Moscou mercredi), le numéro 19 des Reds régale tous les week-ends.

16h35 : Radamel Falcao, 24e

C’est un grand retour. Après trois ans d’absence, le "Tigre" Radamel Falcao revient dans le classement. Capitaine et buteur de l’AS Monaco, champion de France, le Colombien est revenu tel un phénix cette année : 35 buts en 49 matches dont certains cruciaux dans la grande année monégasque. Alors, certes, il avait déjà terminé 5e du classement. Mais y figurer à nouveau ressemble déjà à une victoire.

Radamel Falcao

Radamel FalcaoEurosport

16h25 : Karim Benzema, 25e

Vidéo - "Benzema est peut-être le meilleur attaquant français de club"

01:07

16h20 : Jan Oblak, 26e

Depuis Zahovic en 2000, aucun joueur slovène n'avait été aussi bien classé. Dernier rempart impressionnant de l'Atlético Madrid, Jan Oblak est donc 26e au classement cette année. Moins médiatique que d'autres portiers mais tout aussi redoutable, la muraille Oblak (24 ans) mérite bien sa place.

16h15 : Mats Hummels, 27e

C'est un infranchissable qui se classe 27e. Non-classé en 2016, Mats Hummels, défenseur du Bayern Munich et de l'Allemagne, s'invite dans le classement cette année. Champion d'Allemagne et vainqueur de la Supercoupe, il bénéficie de la nouvelle saison XXL du club bavarois.

16h10 : Edin Dzeko, 28e

C'est le premier joueur bosnien a figurer dans ce classement France Football : Edin Dzeko, meilleur buteur de Serie A et de Ligue Europa, termine finalement 28e au classement. Ses statistiques impressionnantes (35 buts en 53 matches) n'auront pas suffi à le faire figurer plus haut. Il n'empêche, c'est une petite récompense pour un buteur de sa trempe.

Edin Dzeko

Edin DzekoGetty Images

16h05 : Mertens et Coutinho, 29e

Les deux premiers noms sont connus. Et, cette année, il n'y aura pas de 30e. Dries Mertens (Napoli / Belgique) et Philippe Coutinho (Liverpool / Brésil) ont été désignés 29e au classement suite au vote des journalistes choisis par France Football.

0
0