FOOTBALL - 2012/2013 - Leverkusen-Dortmund - Santana - Kiessling - Bender - AFP
 
Article
commentaires
Football > Bundesliga

Le dauphin du Bayern, c’est Dortmund

Le dauphin, c’est Dortmund

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/02/2013 à 21:06 -
Par Eurosport - Le 03/02/2013 à 21:06
Derrière l’intouchable Bayern, Dortmund s’est emparé de la deuxième place de la Bundesliga en s’imposant à Leverkusen au terme d’un match superbe (2-3).

Le choc annoncé entre Leverkusen et Dortmund a tenu toutes ses promesses. Au terme d’un match très spectaculaire, le Borussia a eu le dernier mot pour déposséder le Bayer de la deuxième place de Bundesliga (2-3). Le double champion en titre a construit son succès sur une entame de match parfaite avec deux buts de Reus (3e) et Blaszceykowski (9e s.p.) dans les dix premières minutes, et une capacité de réaction immédiate avec un but de Lewandowski (63e) dans la foulée de l’égalisation de Stefan Reinartz, auteur d’un doublé (58e, 62e). Nouveau dauphin, Dortmund compte 12 points de retard sur le Bayern Munich et deux d’avance sur Leverkusen, désormais troisième.

Dortmund semblait avoir tué le match en menant 2-0 après neuf minutes de jeu mais Leverkusen a montré que sa place sur le podium n'était pas usurpée en revenant à la marque en début de seconde période avant de céder. Lancé par Lewandowski, Reus trompait le gardien d'une balle piquée pour ouvrir la marque (3e). Le buteur polonais était ensuite taclé par le gardien dans la surface et son compatriote Blaszczykowski se chargeait de transformer le penalty (2-0, 9e).

Blaszczykowsk i manque un penalty

A la reprise, Leverkusen se ruait vers les buts adverses. Et là où les buteurs habituels (Kiessling et Schürrle) échouaient sur la défense et le dernier rempart australien Langerak, excellent remplaçant de dernière minute de Weindenfeller (grippé), c'était Reinartz qui s'offrait un doublé (58e, 62e). La joie était pourtant de très courte durée. Un grosse minute, le temps pour Reus de profiter d'une erreur défense et pour Lewandowski de marquer en renard des surfaces le 3e but (63e).

Sept minutes plus tard, Blaszczykowski manquait l'occasion de tuer le match en voyant son penalty repoussé par le gardien Leno. Mais Dortmund résistait aux assauts des locaux pour arracher sa 11e victoire de la saison, restant toutefois à 12 points d'un Bayern souverain lors de son succès samedi à Mayence (3-0). Auparavant, Nuremberg s'était offert Mönchengladbach (2-1) devant son public pour accéder à la 14e place avec 8 longueurs d'avance sur le premier relégable (Hoffenheim). "Gladbach" (7e) manquait l'occasion de passer Schalke et Mayence pour entrer dans le top-5.