AFP

Le Bayern s'envole en tête après sa victoire à Mönchengladbach (0-1)

Le boulevard est encore plus large pour le Bayern

Le 19/03/2017 à 19:47

BUNDESLIGA - Vainqueur logique sur le terrain du Borussia Mönchengladbach (0-1) dimanche, lors de la 25e journée, le Bayern Munich s'est envolé en tête du classement. La formation de Carlo Ancelotti, qui s'est imposée avec un bon Franck Ribéry et un but de Thomas Müller, a désormais 13 longueurs d'avance sur son dauphin, le RB Leipzig.

Le Bayern Munich n'a pas laissé passer l'occasion. Après la lourde défaite du RB Leipzig sur la pelouse du Werder Brême samedi (3-0), le club bavarois a tué le semblant de suspense qui pouvait encore exister dans la course au titre en allant s'imposer dimanche sur le terrain du Borussia Mönchengladbach (0-1). Les hommes de Carlo Ancelotti ont ainsi porté leur avance à 13 points sur le promu en tête du classement. Un gouffre.

Le club bavarois aurait pu signer un succès plus large. Ou le dessiner plus tôt. Il lui a fallu attendre de passer l'heure de jeu pour faire la différence sur une inspiration de Thiago Alcantara. Parfaitement servi dans le dos de la défense de Mönchengladbach par l'international espagnol, Thomas Müller a signé l'enchaînement parfait pour donner la victoire au FCB (0-1, 63e).

Ribéry en forme

Franck Ribéry, titularisé par Ancelotti, n'était pas dans ce coup-là. Mais le Français a quand même été très actif sur son côté gauche et à l'origine de quelques occasions manquées par Robert Lewandowski (18e, 25e, 33e). Le buteur polonais n'a pas été en réussite, à l'image d'une reprise de la tête superbement sauvée par Yann Sommer après une "spéciale" d'Arjen Robben ponctuée par un missile sur le poteau (44e).

Le portier suisse a largement contribué à maintenir son équipe dans le match, notamment devant Robben sur un nouveau service de Ribéry (71e). Et le Borussia, qui a dû attendre le dernier quart d'heure pour adresser son premier tir cadré, n'a pas été loin d'en profiter et d'arracher un point (80e, 90e). Cela n'aurait pas vraiment reflété le scénario d'une rencontre largement dominée par un Bayern sur une voie toujours plus large vers le titre.

0
0