AFP

Un coup de canon de Douglas Costa permet au Bayern de recoller

Un coup de canon de Douglas Costa permet au Bayern de recoller
Par AFP

Le 18/12/2016 à 18:36

BUNDESLIGA – Grâce à un coup de canon de Douglas Costa, le Bayern Munich s'est imposé à Darmstadt (0-1), lors de la 15e journée. Les Bavarois reviennent en tête du classement à hauteur de Leipzig, qu'ils vont retrouver mercredi dans un choc très attendu en Bundesliga.

Munich s'est imposé aux forceps (1-0) dimanche sur la pelouse du dernier, Darmstadt, reprenant ainsi la tête du championnat d'Allemagne devant Leipzig, attendu mercredi à l'Allianz Arena pour le choc au sommet de cette première partie de saison. Après 15 journées, les Bavarois comptent désormais 36 points, comme Leipzig, et ne doivent leur première place qu'à une meilleure différence de buts (+26 contre +19).

"Nous avons pris trois points très importants, sans ces trois points, ça aurait été difficile mercredi contre le RB Leipzig", a admis le gardien et capitaine d'un soir du Bayern Manuel Neuer: "Mais sur le contenu, on ne peut pas être satisfaits, on n'a pas vu le vrai FC Bayern aujourd'hui". Samedi, le club saxon avait mis la pression sur le Bayern en s'imposant de belle manière contre le Hertha Berlin (2-0), obligeant les hommes de Carlo Ancelotti à l'emporter à Darmstadt pour rester en tête.

Un boulet de canon d'une trentaine de mètres de Douglas Costa dans la lucarne du gardien Michael Esser a permis aux visiteurs de faire la différence à la 71e minute, mais le Bayern a souffert, face à un adversaire qui n'était pourtant pas à sa hauteur. Privé de Robben et de Ribéry, victimes de problèmes musculaires dans la semaine, Ancelotti était revenu à son 4-3-3 de début de saison, avec deux milieux défensifs, Müller et Douglas Costa sur les ailes au soutien de Lewandowski.

"Les Taureaux" sans pression

Un schéma tactique dans lequel les attaquants du Bayern se sentent visiblement moins à l'aise. Le champion d'Allemagne s'est en tout cas montré incapable de prendre à la gorge le dernier du classement. D'autant que son capitaine Philipp Lahm, qui a ressenti une contracture à l'échauffement, a dû laisser sa place à Rafinha et son brassard à Neuer quelques minutes avant le coup d'envoi.

Certes, et c'était attendu, le Bayern a eu plus de 75% de possession de balle, mais le "Rekordmeister" s'est créé très peu d'occasions et n'a surtout jamais su tuer le match, faute de donner du rythme et de l'intensité. Munich s'est même exposé aux contres d'une équipe qui n'avait rien à perdre, et qui était portée par son public à chaque mouvement vers l'avant.

Ancelotti a cependant attendu la 69e minute pour remplacer Vidal, pour une fois en dessous de son rendement habitual, par Franck Ribéry, pour repasser en 4-2-3-1 avec Müller replacé au centre. Le but de Costa est arrivé deux minutes plus tard. Mercredi, le Bayern aura sans doute une motivation toute différente pour recevoir le RB Leipzig, le nouveau promu, propriété de Red Bull, qui a créé la surprise en étant la seule équipe à suivre le rythme de Munich en championnat.

Bien relancés par leur victoire sur Berlin, les "Taureaux" de Leipzig assurent qu'ils viendront sans pression à Munich. "Ce sera un match de bonus pour nous", a même déclaré l'entraîneur Ralph Hasenhüttl, qui continue à jurer qu'il ne pense absolument pas au titre de champion.

0
0