Getty Images

Le Bayern Munich et Corentin Tolisso réussissent leurs débuts en battant Leverkusen (3-1)

Le Bayern et Tolisso réussissent leurs débuts
Par AFP

Le 18/08/2017 à 22:43Mis à jour Le 18/08/2017 à 23:29

BUNDESLIGA - Pour son premier match de la saison en championnat, le Bayern Munich ne s'est pas manqué face au Bayer Leverkusen vendredi (3-1). Malgré les trombes d'eau qui ont retardé la rencontre, le champion s'est rassuré après une présaison peu aboutie. Corentin Tolisso s'est signalé en inscrivant un but.

Le Bayern Munich a facilement dominé Leverkusen vendredi 3-1 en match d'ouverture de la Bundesliga, avec notamment un but de sa nouvelle recrue Corentin Tolisso, transféré de Lyon à l'intersaison. Les buts ont été marqués par Niklas Süle (1-0, 9e), Tolisso (2-0, 19e) et Robert Lewandowski sur pénalty (3-0, 52e). Mehmedi a répliqué pour Leverkusen (65e).

L'ex-Lyonnais Corentin Tolisso, joueur le plus cher de la Bundesliga, a donc inscrit marqué un but vendredi dès son premier match de championnat sous le maillot bavarois. Un tir cadré dangereux dès la 5e minute, un but sur sa deuxième occasion (2-0, 19e), et un tir sur le poteau quelques minutes plus tard : le jeune international français acheté 47,5 millions d'euros par les champions d'Allemagne n'a pas perdu de temps pour faire scander son nom par les 75.000 supporteurs de l'Allianz Arena.

En mode rouleau-compresseur et sous une pluie diluvienne, le champion d'Allemagne a facilement dominé son premier adversaire, et pris la tête provisoire du championnat d'Allemagne, en attendant les autres matches programmés samedi et dimanche.

La vidéo a déjà été utilisée

Les autres buts du Bayern ont été marqués par Niklas Süle (9e), transféré de Hoffenheim à l'intersaison, et par l'inévitable Robert Lewandowski (52e, pénalty). Le pénalty transformé par le buteur polonais est le premier de l'histoire de la Bundesliga a avoir été accordé après l'intervention de l'arbitre vidéo.

Leverkusen a sauvé l'honneur par Admir Mehmedi (65e), et s'est montré dangereux à plusieurs reprises dans la dernière demi-heure, sans parvenir à tromper Sven Ulreich, qui remplaçait dans les buts Manuel Neuer, qui n'a repris l'entraînement que début août après une opération du pied en juin.

Le match avait été précédé d'une minute de silence, en hommage aux victimes des attentats en Espagne, qui sera également respectée samedi et dimanche sur tous les stades de première et deuxième division.

Tolisso, Ribéry puis Coman : les Français se sont montrés

Flanqué pour la première fois en championnat de son "co-entraîneur" Willy Sagnol, ex-star du Bayern des années 2000, l'entraîneur munichois Carlo Ancelotti avait réservé quelques surprises dans la composition de son onze de départ, notamment en titularisant d'entrée trois nouvelles recrues, Süle en défense centrale, Tolisso en milieu de terrain et Sebastian Rudy, en récupérateur. Arjen Robben en revanche était sur le banc, alors que son compère Franck Ribéry était bien sur la pelouse, pour entamer à 34 ans sa 11e saison avec le Bayern. Sorti à la 77e minute, Ribéry a été remplacé par Kingsley Coman, très en jambes et auteur de deux belles percées dans la défense.

Kingsley Coman remplace Franck Ribéry lors de Bayern Munich - Bayer Leverkusen

Kingsley Coman remplace Franck Ribéry lors de Bayern Munich - Bayer LeverkusenGetty Images

Principaux concurrents du Bayern pour le titre, Leipzig et Dortmund, deuxième et troisième du championnat l'an dernier, débutent l'un et l'autre à l'extérieur samedi, respectivement contre Schalke et contre Wolfsburg.

0
0