Getty Images

Müller : "Le Bayern n'a plus d'excuse"

Müller : "Le Bayern n'a plus d'excuse"
Par AFP

Le 12/10/2017 à 12:39Mis à jour Le 12/10/2017 à 12:41

Le Bayern "n'a plus d'excuse", expose à l'AFP son capitaine actuel Thomas Müller, après un changement d'entraîneur - Carlo Ancelotti remplacé par Jupp Heynckes - qui permet "de libérer de l'énergie".

"Un changement d'entraîneur permet toujours de libérer de l'énergie, et je pense que nous, les joueurs, nous devons maintenant donner beaucoup de nous-même. Il n'y a plus d'excuses", déclare Müller, rencontré mercredi par l'AFP à Ingolstadt, au siège de la marque Audi, à l'occasion d'une remise de voitures aux joueurs par ce sponsor majeur du club. "Le feu sacré est toujours là chez Jupp Heynckes, il a diffusé beaucoup d'énergie depuis lundi, avec son équipe d'entraîneurs", assure l'attaquant à propos de son entraîneur de 72 ans, sorti de sa retraite pour revenir au secours du club, quatre ans après son triplé historique Championnat-Coupe-Ligue des champions.

Le Bayern est actuellement deuxième du Championnat mais déjà à cinq points du leader Dortmund après sept journées seulement, et sa défaite 3-0 à Paris en Ligue des champions interroge sur sa capacité à jouer cette saison au plus haut niveau européen. Interrogé sur les changements nécessaires après le limogeage de Carlo Ancelotti, Müller préfère esquiver: "Ce qu'il faut changer? Les résultats !", dit-il en riant. Pour le reste, "nous allons en discuter en interne, on ne peut pas en parler comme ça dans les médias".

Vidéo - Heynckes : ''Muller doit porter l'équipe''

01:03
" Difficultés de concentration"

Selon la presse allemande, les stars du Bayern se plaignaient sous Ancelotti d'entraînements trop mous. Message apparemment entendu par Heynckes, puisque qu'avant même d'arriver à Munich, le nouveau coach a pris contact avec le préparateur physique Holger Broich, à qui il a demandé de mettre en place un programme. "Jusqu'ici nous nous sommes très bien entraînés", se réjouit d'ailleurs Müller: "Nous avons eu deux séances intensives et nous avons pris beaucoup de plaisir". De là à dire que le plaisir avait disparu avec Ancelotti...

"Il y a des choses qui n'ont pas été réussies à 100%", poursuit-il, pour expliquer les mauvais résultats du début de saison, dont la déroute parisienne qui a coûté sa place à Ancelotti: "Lors des deux derniers matches de Bundesliga, nous avons mené deux fois 2-0 et nous avons fait chaque fois match nul 2-2. Il y a eu des fautes individuelles peut-être dues à des difficulté de concentration. En tous cas maintenant nous devons être plus rigoureux collectivement", admet-il. Capitaine du Bayern par intérim en l'absence de Manuel Neuer blessé, Müller n'était plus un titulaire indiscutable du onze d'Ancelotti, peinant à trouver sa place dans les systèmes mis en place.

Vidéo - Lewandowski : ''Plus intensif avec Heynckes''

00:55
0
0