Getty Images

Pourquoi le Real Madrid a accepté de prêter James Rodriguez au Bayern Munich

Pourquoi le Real a accepté de prêter James au Bayern

Le 11/07/2017 à 20:33

TRANSFERTS - Le prêt de James Rodriguez au Bayern Munich interroge. Mais tous les protagonistes y trouvent leur intérêt. Le Bayern Munich a notamment réalisé une jolie opération pour faire le bonheur de Carlo Ancelotti. Explications.

Quel est l'intérêt du Real ? Se libérer d'un gros salaire et d'un potentiel problème de vestiaire

Le Real Madrid se sépare de l'un de ses gros salaires. James Rodriguez touche au Real près de 8 millions d'euros par saison. Pendant les deux prochains exercices, ce sera au Bayern Munich d'assumer cette charge. Le champion d'Espagne et d'Europe en titre va en plus empocher 5 millions d'euros par saison avec ce prêt. Sur le plan financier, et même si l'option d'achat - non obligatoire - semble assez faible (entre 35 et 40 millions d'euros), étant donné le prix du transfert du joueur en 2014 (75 millions en 2014) et son âge (25 ans), le club merengue n'est donc pas à plaindre avec ce prêt.

Malgré les rumeurs (PSG, Manchester United…), le Real Madrid ne croulait pas non plus sous les offres alors que la valeur de James sur le marché n'était pas à son maximum. Le club madrilène profite aussi de cette opération pour se séparer d'un joueur qui était dans une situation délicate au sein de la Maison Blanche. Zinedine Zidane ne le considérait déjà pas comme un incontournable. Or l'arrivée de Dani Ceballos n'aurait fait que compliquer encore un peu plus sa position. En l'envoyant en Bavière, Zizou s'évite certaines tensions et fait plaisir à Jorge Mendes, l'agent de James et de Cristiano Ronaldo - ce qui n'est jamais une mauvaise idée.

James Rodriguez avec Zinedine Zidane au Real Madrid - 2016

James Rodriguez avec Zinedine Zidane au Real Madrid - 2016Panoramic

Quel est l'intérêt du Bayern ? Faire plaisir à Ancelotti sans prendre trop de risque

C'est le grand gagnant de l'histoire. Le Bayern Munich va pouvoir profiter des services de James Rodriguez pendant deux saisons pour un moindre coût (10 millions d'euros). Et le club bavarois pourra choisir en premier dans deux ans s’il souhaite l’acheter définitivement, contre une somme très abordable - compte tenu des tarifs en vigueur cet été - pour un joueur de ce calibre. Le Bayern "se réserve une option d'achat du joueur au terme de la période de prêt", a en effet précisé le Real Madrid dans son communiqué. Surtout, le champion d'Allemagne fait plaisir à son entraîneur, Carlo Ancelotti, sans prendre trop de risques.

Si Karl-Heinz Rummenigge et Uli Hoeness ont quelques doutes sur le Colombien, selon certaines sources au Bayern, l'entraîneur italien est un grand fan de James. Il l'avait fait venir au Real en 2014 et lui avait fait confiance. "L'engagement de James Rodríguez était l'un des grands souhaits de notre entraîneur Carlo Ancelotti", a d'ailleurs indiqué le président du conseil d'administration du Bayern. Avec ce prêt, le club allemand s'offre aussi l'opportunité de relancer une pointure, qui est encore jeune. Sans faire un pari trop lourd sur le plan financier, ce qui n'est pas dans la culture bavaroise.

James Rodríguez

James RodríguezGetty Images

Quel est l'intérêt de James ? Se relancer avec un coach qui l'apprécie

James Rodriguez s'extirpe d'une situation compliquée au Real Madrid. Avec la montée en puissance d'Isco, il a encore perdu du poids au sein de la Maison Blanche en fin de saison dernière. Sa relation avec Zidane n'était en plus clairement pas au beau fixe. Il était donc temps de changer d'air. Et il ne part pas n'importe où. En Bundesliga, il va retrouver Carlo Ancelotti. Sous ses ordres, il avait brillé pour sa première saison au Real (17 buts et 18 passes en 46 matches).

Cependant, la star colombienne va devoir encore se battre pour gagner sa place de titulaire. S'il est polyvalent, James est plus à l'aise quand il joue en 10. Or la saison passée, Thiago Alcantara s'est illustré au cœur du jeu au Bayern. Et sur les ailes, il y a du beau monde. Ancelotti va donc devoir trouver la bonne formule. Et l'ancien Monégasque s'illustrer.

0
0