Eurosport

Cette saison, la France possède l'armada offensive la plus prolifique

Cette saison, la France possède l'armada offensive la plus prolifique

Mis à jourLe 14/01/2016 à 16:57

Publiéle 14/01/2016 à 11:10

Mis à jourLe 14/01/2016 à 16:57

Publiéle 14/01/2016 à 11:10

Article de Glenn Ceillier

Les buteurs français se régalent en Europe depuis le coup d'envoi de la saison. A quelques mois de l'Euro, leur bilan est tout simplement le meilleur des grandes nations. Si on cumule les buts des cinq meilleurs buteurs de chaque pays, personne ne fait aussi bien que les Français.

Dans moins de cinq mois, il y a l'Euro 2016. Dans cinq mois, on va enfin savoir de quel bois sont faits les Bleus. En attendant, Didier Deschamps peut avoir le sourire en pensant à l'état de forme de ses attaquants. Dans l'ensemble, les Français ont pris la bonne habitude de faire trembler les filets cette saison.

Pour s'en rendre compte, on s'est amusé à regarder les cinq meilleurs buteurs de chaque nation qui participe à l'Euro dans les cinq grands championnats européens. Et aucun autre pays ne possède une combinaison d'attaquants aussi prolifiques que la France depuis le coup d'envoi de cet exercice 2015-2016.

La France et sa richesse offensive

L'équipe de France présente un beau vivier offensif. Cette saison, les attaquants des Bleus sont légion à s'illustrer dans leur club. En tête du peloton, il y a bien sûr celui qui pourrait être le grand absent de l'Euro : Karim Benzema et ses 18 buts toutes compétitions confondues, dont 14 en Liga ! Mais l'attaquant du Real Madrid n'est pas le seul Tricolore à briller dans les surfaces adverses. Loin de là. Redoutable avec Arsenal, Olivier Giroud (18 buts, 12 en Premier League) affiche un compteur identique à celui du Madrilène après son doublé contre Liverpool (3-3).

Si Wissam Ben Yedder (13 buts) est sur un nuage actuellement avec Toulouse, Antoine Griezmann (14 buts) ou encore Kevin Gameiro (12 buts) portent aussi haut les couleurs françaises hors de l'Hexagone. Le contingent tricolore est impressionnant. Surtout que cela ne s'arrête pas là. Derrière ce Top 5, il y a encore du monde. A Cologne, Anthony Modeste (10 buts, dont 7 en Bundesliga) réalise ainsi un bel exercice. Il devance d'un rien Alexandre Lacazette, qui a pourtant connu un début de saison mitigé (9 buts, 7 en L1), ou encore Anthony Martial (9 buts, 5 en Premier League). Le constat est évident : en attaque, la France ne manque pas de réserve.

En Europe, le Top 5 des Bleus est le plus prolifique

Si on cumule les buts des cinq meilleurs réalisateurs de chaque nation cette saison, la France peut bomber le torse. Le Top 5 français pèse 75 buts. C'est tout simplement le meilleur total. Derrière, il y a l'Espagne (67 buts), l'Allemagne (61), l'Angleterre (61) et la Belgique (59). Etant donné les difficultés de Diego Costa (8 buts), voir les Espagnols aussi haut peut surprendre. Mais ils peuvent remercier le serial-buteur de l'Athletic Bilbao, Aritz Aduriz (22 buts, 11 en Liga). Le Top 5 espagnol est d’ailleurs composé de noms moins connus du grand public et de joueurs qui ne fréquentent finalement pas ou peu la Roja, comme Imanol Agirretxe (12 buts) et Lucas Perez (12 buts).

Dans le sillage de Thomas Müller (21 buts, 14 en Bundesliga), l'Allemagne partage de son côté la dernière place de ce podium avec l'Angleterre, portée elle par les performances de Jamie Vardy et de Harry Kane. Allemands et Anglais doublent la Belgique, ce qui représente une petite surprise. Mais derrière Romelu Lukaku (19 buts, 15 en Premier League), Michy Batshuayi (14 buts, 11 en L1) et Kevin De Bruyne (12 buts), aucun Belge évoluant dans les cinq grands championnats du Vieux Continent ne dépasse les 10 buts.

Avec 59 réalisations pour leur Top 5, les Diables Rouges sont finalement assez loin de la France. Et on ne vous parle pas de l'Italie, dont le Top 5 pointe à 28 buts de celui des Bleus. Ou encore du Portugal (35 buts) et de la Suède (30 buts) qui n'ont pas grand monde derrière Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic.

Même l'Argentine est derrière…

Quand on parle d'armada offensive, on pense forcément à l'Argentine et sa pléiade de stars offensives. On n'a pas pu résister à l'envie de savoir où se situaient les Argentins. Entre Gonzalo Higuain (20 buts dont 18 en Serie A), Lionel Messi (17 buts, 9 en Liga), Sergio Agüero (11 buts), Paulo Dybala (11 buts) et Angel Di Maria (9 buts), le Top 5 argentin affiche 68 buts depuis le coup d'envoi de cet exercice. Et là encore, c'est derrière le Top 5 français. Les Brésiliens, malgré les 18 buts de Neymar, sont eux très loin derrière (47 buts).

Neymar et Lionel Messi face à Grenade
Neymar et Lionel Messi face à Grenade - AFP

De bon augure pour l'Euro ? Pas forcément

Avoir autant de joueurs aussi prolifiques est une belle promesse pour un sélectionneur. Mais cela ne rime pas nécessairement avec réussite. La Coupe du monde 2002 a par exemple démontré que l'on peut compter dans ses rangs les meilleurs buteurs de la Premier League (Henry), de la Serie A (Trezeguet) mais aussi de la L1 (Cissé) et se faire sortir d’un tournoi international dès le premier tour... sans le moindre but inscrit.

Didier Deschamps ne sait aussi toujours pas s'il va pouvoir s'appuyer sur Karim Benzema. Mis en examen le 5 novembre pour "complicité de tentative de chantage" à l'encontre de Mathieu Valbuena, l'ancien Lyonnais, arme offensive numéro 1 des Bleus, n'est "plus sélectionnable" tant que son dossier judiciaire n'évolue pas. Son absence ne serait pas anodine. Mais en attendant d'en savoir plus, le patron des Bleus peut déjà se dire que tout le monde est en forme. Et c'est déjà une très bonne nouvelle.

(Réalisé avec Infostadra Sports)

0 commentaire
Vous lisez :