AFP

Coupe du roi (8e de finale) : Barcelone s'impose dans un derby chaud bouillant (4-1)

Le Barça a fait sa loi dans un derby chaud bouillant

Mis à jourLe 06/01/2016 à 23:37

Publiéle 06/01/2016 à 22:24

Mis à jourLe 06/01/2016 à 23:37

Publiéle 06/01/2016 à 22:24

Article de Damien Dorso

COUPE DU ROI - Grâce notamment à un doublé de Lionel Messi, les Blaugrana ont pris une bonne option sur la qualification en 8e de finale aller (4-1) contre leur voisin de l'Espanyol.

Cette fois, le Barça n'a pas fait de détail face à son voisin. Les joueurs de Luis Enrique ont pris une sérieuse option en s'imposant largement à domicile face à l'Espanyol Barcelone en huitième de finale aller de la Coupe du Roi (4-1). Tenus en échec samedi en Liga sur la pelouse de leurs adversaires du soir (0-0), les Blaugrana ont pourtant subi l'ouverture du score sur un contre conclu par Caicedo (9e). Mais Leo Messi était en forme et a signé deux buts (13e et 44e) avant de servir Piqué (49e) et Neymar (88e) devant des visiteurs finalement réduits à neuf dans un derby tendu.

Comme lors de la dernière journée de Liga, les joueurs de l'Espanyol ont pris le match par le bon bout en se plaçant rigoureusement dans leur moitié de terrain et en harcelant le porteur de balle adverse. Ils ont surtout fait preuve d'une grande efficacité en marquant au bout de leur tout premier contre emmené par Marco Asensio et conclu avec sang-froid dans la surface de Marc-André Ter Stegen par Felipe Caicedo (0-1, 9e).

Mais ce but a réveillé les champions du monde, qui pouvaient compter pour la première fois sur leurs recrues estivales, Arda Turan et Aleix Vidal, enfin autorisées à jouer. L'ancien Sévillan a débuté sur le banc, le Turc était lui titulaire dans l'entre-jeu au côté d'un Busquets toujours incontournable et d'un Iniesta encore brillant.

Turan s'intègre doucement, Messi prend les choses en main

Les visiteurs n'ont pas pu savourer leur avantage au score bien longtemps. Lionel Messi a égalisé d'un tir au point de penalty après une passe d'Andres Iniesta, moins de cinq minutes après l'ouverture du score (1-1, 13e). Hormis un bon coup franc d'Abraham détourné par Ter Stegen (17e), les joueurs de l'Espanyol n'ont ensuite plus rien réussi sur le plan offensif et ont subi un coup dur avec la sortie, sur une blessure musculaire à la cuisse droite, de Caicedo (41e). Ils ont de nouveau craqué juste avant la pause sur un joli coup franc de Messi et se sont démobilisés (2-1, 44e).

Servi devant le but de Pau Lopez par Messi en début de seconde période, Gerard Piqué a aggravé le score (3-1, 49e). Arda Turan aurait bien voulu faire de même mais le gardien adverse a repoussé son tir croisé (62e). Le Turc s'est montré volontaire pour sa première sortie, à l'aise techniquement aussi, mais il aura besoin de davantage de rythme pour réellement montrer ses qualités. Aleix Vidal est lui entré en jeu à la place de Dani Alves au moment de la sortie de Turan (67e).

Le latéral droit espagnol n'a pas dénoté non plus. Il faut dire que l'Espanyol s'est retrouvé à dix puis à neuf après les expulsions de Hernan Lopez, pour une grosse faute sur Jordi Alba (72e), puis Pape Kouly Diop, après un échange houleux avec Luis Suarez (75e). L'avant-centre uruguayen a beaucoup parlé mais a aussi beaucoup raté dans ce match (80e, 84e et 90e+4).

Neymar, lui, a brillé, percuté et beaucoup dribblé. Il a aussi pris pas mal de coups mais a tenu bon dans ce derby tendu et profité d'un joli service de Messi en une-deux pour marquer d'une belle volée croisée (4-1, 88e). Le Barça a haussé le ton et fait parler son talent offensif, l'Espanyol n'a pas tenu le choc et aura bien du mal à inverser la tendance la semaine prochaine lors du match retour.

0 commentaire
Vous lisez :