AFP

Double plaisir pour la Lazio, tombeuse de la Roma et qualifiée pour la finale

Double plaisir pour la Lazio

Le 04/04/2017 à 22:43Mis à jour Le 04/04/2017 à 23:33

COUPE D'ITALIE - La Lazio Rome s'est qualifiée mardi soir pour la finale de la Coupe d'Italie, malgré sa défaite contre son frère ennemi de la Roma au stade Olympique, en demi-finale retour (3-2). Les Laziali, qui avaient ouvert le score, ont géré leur avantage de deux buts acquis au match aller. En finale, la Lazio affrontera la Juventus ou Naples, qui joueront leur demie retour mercredi soir.

Deux ans après sa dernière finale de Coupe d’Italie, la Lazio est de retour à ce stade de la compétition. En position très favorable grâce à son succès de l’aller (2-0), le club frappé de l’aigle sur son maillot a su gérer son avance contre la Roma malgré la défaite finale, au stade Olympique mardi soir (3-2). Les deux équipes se sont livrées à un chassé-croisé, El Shaarawy (43e) répondant à Milinkovic (37e) en première période, tandis qu’Immobile a redonné l’avantage aux siens après la pause (56e) et que Salah a offert une victoire pour l’honneur aux Romanisti en marquant un doublé en toute fin de match (66e, 90e). La Lazio saura ce mercredi soir qui de la Juventus ou de Naples sera son adversaire en finale.

Vidéo - Les Giallorossi ont bien réagi, mais ça n'a pas suffi : le résumé de Roma - Lazio en vidéo

02:37

Au moins autant que l’élimination face au rival honni, les supporters de la Roma auront du mal à digérer l’énorme occasion vendangé par Edin Dzeko d’entrée de jeu (3e). Un but si tôt dans la partie aurait forcément mis une très forte pression sur les Laziali et galvanisé les hommes de Luciano Spalletti. Un tournant dans ce match qui a justement bien tourné pour la Lazio. C’est en effet totalement contre le cours du jeu, sur son premier tir cadré, que le quatrième de la Serie A a quasiment scellé le sort de cette demi-finale (37e), obligeant son adversaire à marquer quatre buts pour renverser la vapeur. Ce qui n’est jamais arrivé.

Douzième but d’Immobile en 2017

Ciro Immobile n’est pas étranger au redressement de la Lazio après une saison 2015-2016 moyenne et il a encore confirmé son statut de très bonne pioche du recrutement estival romain. Après s’être cherché ces dernières années, l’ancien de Dortmund (27 ans) s’accomplit dans son nouveau club et est entré un peu plus dans le cœur de ses supporters en inscrivant un nouveau but dans le derby (56e), son deuxième dans cette demi-finale aller-retour. Une réalisation pleine d’opportunisme, en contre, qui a récompensé son activité parfois ingrate sur le front de l’attaque laziale, sa vingt-et-unième toutes compétitions confondues et sa douzième en 2017.

Dans un autre style, Strakosha a également évité à son équipe quelques sueurs froides en réalisant de belles parades sur El Shaarawy (20e), Strootman (73e) et surtout Salah (82e) même s’il est fautif sur le deuxième but de ce dernier (90e). Sans conséquence, il jouera bien la finale d’une Coupe d’Italie que la Lazio rêve de soulever, quatre ans après son dernier sacre.

0
0