AFP

La Juventus Turin domine Naples 3-1 en demi-finale aller

La Juventus a pris son temps pour mettre un pied en finale

Le 28/02/2017 à 22:43Mis à jour Le 28/02/2017 à 23:13

COUPE D'ITALIE - Double tenante du titre, la Juventus a fait une bonne partie du chemin vers la finale en battant Naples 3-1 à l'aller au Juventus stadium mardi soir. Le Napolitain Callejon avait pourtant ouvert le score à la 36e minute de jeu, avant que les Turinois en renversent la vapeur en seconde période grâce à un doublé de Paulo Dybala sur penalty et un dernier but de Gonzalo Higuain.

La Juventus a pris une belle option pour la qualification pour la finale de la Coupe d'Italie. Les hommes de Massimiliano Allegri sont venus à bout de Naples (3-1) à l'occasion de la demi-finale aller. Malmenés en première période, ils ont réagi après la pause grâce à leur duo d'Argentins Dybala – Higuain et aux deux penalties obtenus. Les Turinois enchaînent ainsi un dixième succès toutes compétitions confondues. Le match retour aura lieu à Naples début avril.

Tout n'a pas été simple ce mardi pour les Turinois. Ils ont eu beaucoup de mal à imposer leur jeu et ont permis aux Napolitains de se mettre en évidence à plusieurs reprises. Neto, remplaçant d'un soir de Buffon au repos, a d'abord retardé l'échéance (23e, 24e et 27e). Avant de se montrer impuissant devant Callejon, tout seul pour reprendre au deuxième poteau une offrande d'Insigne (0-1, 36e). Une ouverture du score logique qui a eu le don de réveiller le leader de Serie A.

Reina a d'abord évité l'égalisation juste avant la pause en effectuant une double parade magistrale devant Mandzukic puis Lichtsteiner (45e). Mais le portier espagnol n'a plus été à son avantage par la suite. Bien au contraire. Pris à contre-pied, il n'a rien pu faire sur les deux penalties tirés par Dybala (47e et 69e). Et il a aussi manqué sa sortie aérienne sur un corner joué en deux temps qui a permis Higuain, opportuniste, d'inscrire le but du 2-1 (64e). Des faits de jeu dont ont bien su profiter des Turinois qui n'ont véritablement haussé leur niveau de jeu que 25 minutes. De quoi laisser quelques regrets aux Napolitains.

0
0