Alain Traore, 2013 - AFP
 
Article
commentaires
Football > Coupe d'Afrique des Nations

Alain Traoré, meilleur buteur de la CAN 2013, héros du Burkina Faso

Alain Traoré, héros de la nation

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 28/01/2013 à 09:07 -
Par Eurosport - Le 28/01/2013 à 09:07
Si les Etalons peuvent se qualifier pour les quarts de finale de la CAN 2013, ils le doivent en grande partie aux trois buts du Lorientais Alain Traoré.

Le Burkina Faso peut remercier Alain Traoré. A Ouagadougou, on doit déjà être en train de construire des statues à l'effigie du milieu de terrain de Lorient, devenu le sauveur, l'homme providentiel, le messie des Etalons avec ses trois buts lors des deux premières rencontres de la CAN 2013. L'intéressé refuse pourtant de tirer la couverture à lui. "C'est mon métier de marquer des buts (...) et c'est ce qui est arrivé. Le coach savait que je n'avais pas 90 minutes dans les jambes mais qu'à tout moment je pouvais entrer et faire la différence. Ça m'a souri mais de là à me considérer comme le messie je crois que non. Vous allez m'excuser mais c'est le travail de tout un groupe", tempère le joueur de 25 ans.

Kaboré: " Il est phénoménal "

Au Burkina pourtant, ses exploits répétés esquissent le portrait d'un héros national. Déjà buteur face à la Centrafrique (3-1, 0-1) dans la dernière minute du match qui a qualifié les Etalons pour la Coupe d'Afrique, le Lorientais a remis le couvert face au Nigeria (1-1), lors de la 1e journée, avant de se signaler d'un spectaculaire doublé face à l'Ethiopie (4-0). Pas mal pour un joueur qui se remet tout juste d'une blessure à la cheville gauche.

Aujourd'hui, Traoré est le meilleur buteur de la compétition sud-africaine et le Burkina, éliminé piteusement au premier tour de l'édition 2012 (trois matches, trois défaites, deux buts pour, six contre), encore en course pour une qualification pour les quarts, une première depuis 1998. "Il est phénoménal. On connait ses qualités depuis longtemps. Depuis tout petit, on joue ensemble. Je suis content d’être son partenaire et d’être de la même génération que lui. Cela fait vraiment partie des belles choses de la vie. Dans notre équipe, on a des joueurs d’exception et des partenaires merveilleux", confirme le Marseillais Charles Kaboré.

Ne pas perdre face à la Zambie

Atout majeur des Etalons, le gaucher magique guide permet à ses compatriotes de continuer à y croire. "Cette victoire va nous donner la confiance nécessaire pour faire face à la Zambie, champions en titre, assure Paul Put, son sélectionneur. Rien n'est encore assuré. Nous avons quatre points et nous pouvons en cas de défaite être dépassés par le Nigeria. Nous allons tout faire pour passer le premier tour." Pour cela, il faudra éviter une défaite face aux Chipolopolos. Tout autre résultat enverrait les Etalons en quarts de finale, quel que soit le score d'Ethiopie-Nigeria. Les Burkinabè ont leur destin en main et c'est à Traoré qu'ils le doivent.