CAN 2013 Ivory Coast Drogba - AFP
 
Football > Coupe d'Afrique des Nations

Nigeria - Côte d'Ivoire (2-1) : Le rêve (encore) brisé des Eléphants

Le rêve (encore) brisé de la Côte d'Ivoire

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/02/2013 à 18:39 -
Par Eurosport - Le 03/02/2013 à 18:39
Didier Drogba et la Côte d'Ivoire ne remporteront pas la CAN 2013, battus par le Nigeria (2-1), dimanche à Rustenburg. Les Nigerians affronteront le Mali.
 

La Côte d’Ivoire s’arrête là. Le choc des quarts de finale de la CAN a vu les Super Eagles s’offrir le scalp des Eléphants (1-2). Didier Drogba repart encore une fois de la CAN avec des regrets. Un an après leur défaite en finale aux tirs au but face à la Zambie, les Ivoiriens, dont le dernier titre remonte à 1992, se sont encore pris les pieds dans le tapis lors de cette Coupe d’Afrique des Nations qui ne sourit décidément pas à la génération Drogba. L’ancien Marseillais (35 ans) a d’ailleurs sans doute laissé passer sa dernière chance de s’offrir ce trophée. Mais les joueurs de Sabri Lamouchi, grandissimes favoris, n’ont pas réussi à imposer leur jeu. Et la jeune équipe du Nigeria, absente de l'édition 2012, s’offre une demi-finale face au Mali, un peu plus digne du standing des Super Eagles.Donnés gagnants par tous les observateurs au coup d'envoi, les

Donnés gagnants par tous les observateurs au coup d'envoi, les Eléphants ont très vite déchanté devant les intentions du Nigeria. Ideye, d'un coup de tête trop enlevé (8e), mais surtout Moses (10e) ont inquiété Boubacar Barry Copa, maillon faible de cette sélection ivoirienne dimanche. Le portier de Lokeren, tout heureux de voir une première tentative d'Emenike passer au dessus de sa transversale (27e), s'est complètement troué lorsque l'attaquant du Spartak Moscou lui a adressé un missile en pleine figure pour trouver l'ouverture du score (1-0, 43e). Auparavant, Drogba, finalement titularisé, s'était procuré la seule réelle occasion des Eléphants en première période (34e).

Drogba a remis les siens dans le droit chemin

Le nouveau joueur de Galatasaray, bien malin, n'en est pas resté là et est même parvenu tromper l'arbitre en amplifiant un léger contact pour obtenir un coup franc bien placé aux abords de la surface. D'un service millimétré pour la tête de Tioté, il a remis son équipe sur les bons rails (1-1, 50e). Le finaliste de la dernière édition a relevé la tête. Mais momentanément seulement. Si Yaya Touré, très bon depuis le début du tournoi, a tenté de donner l'avantage à sa sélection (67e), c'est bien le Nigéria qui a eu le dernier mot. Auteur d'une belle percée dans l'axe, Sunday Mba a plié l'affaire (2-1, 78e). Bien moins efficaces que leurs adversaires, les hommes de Sabri Lamouchi quittent cette CAN par la petite porte. Stephen Keshi, qui a remporté la compétition en 1994 en tant que capitaine du Nigeria, peut désormais rêver à un sacre en tant que sélectionneur.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×