Gignac marseille coupe de france guingamp 2013 - AFP
 
Football > Coupe de France

Grâce à André-Pierre Gignac, l'OM se qualifie face à Guingamp (2-1)

Gignac tire l'OM d'un mauvais pas

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 06/01/2013 à 18:29 -
Par Eurosport - Le 06/01/2013 à 18:29
Auteur d'un doublé, André-Pierre Gignac a permis à l'OM de passer l'obstacle Guingamp (2-1, ap) en 32e de finale de la Coupe de la France.
 

Marseille a frôlé l’élimination. Face à une équipe de Guingamp audacieuse, l’OM a peiné pour finir par s’imposer 2-1 après prolongation et se qualifier pour les 16es de finale. Les Phocéens peuvent remercier un André-Pierre Gignac inspiré et auteur d’un doublé crucial. Le buteur phocéen a secoué un collectif bien apathique qui aurait pu se faire sanctionner. Car quelques minutes après l’égalisation guingampaise de Mandanne (84e), Charrier se retrouvait seul aux six mètres et sans une claquette exceptionnelle de Mandanda, l’aventure de Marseille en Coupe de France n’aurait pas duré plus de 90 minutes. Le tournant d’une rencontre qui a fini par sourire aux Olympiens malgré leur manque évident de rythme et d’inspiration. 

A la troisième place de la L1, avec le même nombre de points que le leader, le PSG, Marseille, privé de plusieurs joueurs suspendus (Fanni, Nkoulou, Jordan Ayew) ou en partance pour la Coupe d'Afrique des nations (André Ayew, Kaboré) a donc bien entamé l'année 2013 avant de se déplacer dimanche à Sochaux pour la 20e journée. Mais l'OM s'est fait quelques frayeurs. Sous les yeux de l'entraîneur des Queens Park Rangers, Harry Redknapp, venu superviser Loïc Rémy, les Marseillais ont pourtant longtemps maîtrisé Guingamp, 5e de Ligue 2 à un point du podium.

Redknapp dans les tribunes pour Rémy

Dès la 13e minute, Gignac s'infiltrait mais trouvait face à lui le solide gardien Vincent Planté. Les Bretons ont répliqué par un centre dangereux mais sur lequel Fauré était trop court. Puis, sur une mauvaise relance des joueurs de l'ancien Marseillais Jocelyn Gourvennec, Raspentino contrait et Gignac marquait en deux temps (1-0, 23e).

Plus grand chose ne s'est passé jusqu'à la 62e minute quand Rémy, qui partait seul, a semblé retenu à l'entrée de la surface de réparation, mais l'arbitre M. Moreira n'a pas bronché. L'OM semblait se diriger vers une qualification tranquille mais sans gloire. Avant que Mandanne ne frappe. Obligé de hausser le ton, l'OM a pris l'initiative et Gignac a placé une tête au-dessus (96e). Avant que le meilleur buteur marseillais ne soulage tout un stade...

Regardez cet événement sur Eurosport Player

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×