Panoramic

Avant PSG-OL : Sans Verratti, ce n'est plus le même Paris

Sans Verratti, ce n'est plus le même Paris

Mis à jourLe 10/02/2016 à 00:43

Publiéle 09/02/2016 à 19:01

Mis à jourLe 10/02/2016 à 00:43

Publiéle 09/02/2016 à 19:01

Article de Martin Mosnier

COUPE DE FRANCE - Face à Lyon en Coupe de France ce mercredi, Paris devra faire sans Marco Verratti. Le PSG n'est pas le même sans son petit prodige italien. A Marseille, les hommes de Laurent Blanc ont souffert comme rarement cette saison au milieu de terrain. Tout sauf un hasard selon deux anciens chouchous du Parc des Princes, Jérôme Rothen et Vincent Guérin.

C'est un essai qui s'est transformé en belle tuile. A Saint-Etienne, Marco Verratti a disputé la dernière demi-heure de jeu. Trente minutes pour se blesser, trente minutes pour rechuter. Le milieu italien souffre de nouveau d'une pubalgie qui l'avait déjà éloigné des terrains fin novembre. C'est inquiétant car, la semaine prochaine, le PSG fera face à son rendez-vous le plus important en attendant mieux : son 8e de finale aller de la Ligue des champions face à Chelsea. C'est inquiétant car, sans Verratti, Paris n'offre pas les mêmes garanties.

Un léger coup d'œil dans le rétroviseur permet de s'en rendre compte assez facilement. A Geoffroy-Guichard, avant l'entrée en jeu du petit prodige italien, Paris a souffert face au pressing des Verts. Rarement les Parisiens s'étaient montrés aussi fébriles dans la construction et dans la conservation. Son entrée en jeu a coïncidé, comme par magie, avec le réveil spectaculaire du PSG. Une minute très exactement après son entrée en jeu, Ibrahimovic a ouvert la marque et Paris, un boulevard. "Verratti a changé beaucoup de choses dans le jeu", a pesté Christophe Galtier après la rencontre. Comment lui donner tort ? "Il apporte sa technique et son originalité", nous a confié Vincent Guérin ancien milieu de terrain du PSG. "Dans les dribbles, les accélérations, il apporte le geste efficace."

Edinson Cavani und Marco Verratti von Paris Saint-Germain sind bei Juve im Gespräch
Edinson Cavani und Marco Verratti von Paris Saint-Germain sind bei Juve im Gespräch - Imago

Rothen : "Une Verratti-dépendance"

Consultant à beIn Sports et ancien ailier gauche du PSG, Jérôme Rothen estime que Verratti représente l'ADN du PSG. Forcément, sans lui, Paris n'a pas le même visage : "L'identité de Paris depuis que Laurent Blanc a pris les commandes, c'est le jeu de conservation et de passes", note-t-il. "Thiago Motta et Marco Verratti sont les deux garants de cette philosophie. Donc oui, il existe une dépendance à Verratti comme il existe une dépendance à Motta ou à Ibrahimovic."

Une semaine après la victoire poussive à Geoffroy-Guichard (0-2), le déplacement à Marseille a donné une nouvelle preuve éclatante de l'aura de Verratti sur le jeu parisien. Sans lui, Paris a déjoué et laissé Marseille prendre peu à peu l'avantage dans le jeu. Avec 63% de possession en moyenne, le PSG a pris l'habitude de rendre fou son adversaire. Mais, au Vélodrome, il a dû partager la balle à parts quasiment égales (51% pour le PSG, 49% pour l'OM). Pris sous le feu du pressing marseillais, Thiago Motta a livré l'une ses prestations les plus brouillonnes depuis son arrivée en Ligue 1.

Marco Verratti pourrait manquer les chocs face à Marseille et Chelsea
Marco Verratti pourrait manquer les chocs face à Marseille et Chelsea - Panoramic

Guérin : "C'est un fluidificateur"

L'absence de Verratti fait mal au collectif mais elle handicape aussi et avant tout la rampe de lancement du PSG. La facilité technique et les déplacements de l'Italien sont de formidables béquilles pour Motta. "Verratti est un fluidificateur", continue Guérin. "Sa seule présence donne plus de libertés aux autres. Motta prend de l'âge, Verratti est dynamique, il apporte de l'aisance physique et technique à ses équipiers." Même constat chez Jérôme Rothen : "Il existe une telle complicité entre Motta et Verratti que, quand il en manque un, ça se ressent sur l'autre", juge-t-il. "Leur duo fonctionne sur le redoublement de passes, le jeu dans les petits périmètres."

Motta et Verrati, les indispensables du milieu parisien
Motta et Verrati, les indispensables du milieu parisien - Panoramic

Difficile pour Adrien Rabiot de soutenir la comparaison au Vélodrome. Le milieu parisien a perdu 17 ballons dimanche et a souvent couru après les Marseillais. Pour Guérin, il n'y a pas photo entre Verratti et ses doublures : "Rabiot comme Stambouli sont encore très jeunes et n'ont pas le même niveau de technicité." Sans Verratti, Paris est moins flamboyant, moins fluide. "Il est indispensable", a reconnu sans mal Laurent Blanc après la victoire en trompe-l'œil à Marseille (1-2).

Surtout quand l'adversaire presse, quand il chatouille les chevilles parisiennes dans leur propre camp comme l'ont très bien fait les Stéphanois et les Marseillais. Face à Chelsea, son absence serait un gros caillou dans la chaussure de Paris. "Il est irremplaçable par son profil", note Guérin. Mardi, Laurent Blanc a confié que son milieu défensif va beaucoup mieux sans annoncer si l'Italien sera du rendez-vous à Chelsea. Une présence qui changerait pas mal de choses.

0 commentaire
Vous lisez :