Panoramic

COUPE DE FRANCE - Caen-OM - Les 7 déclas qui prouvent que Michel aborde 2016 avec confiance

Les 7 déclas qui prouvent que Michel aborde 2016 avec confiance

Le 02/01/2016 à 20:25

COUPE DE FRANCE - Passé en conférence de presse, samedi, avant le déplacement de Marseille sur la pelouse de Caen (en 32e de finale), Michel a balayé l'actualité brûlante du club et affirmé que tout le groupe olympien abordait 2016 avec confiance et ambition.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

A la veille de son entrée en 32e de finale de la Coupe de France face au Stade Malherbe Caen, l'Olympique de Marseille semble avoir passé une trêve plutôt bénéfique. C'est en tous cas le discours tenu par Michel, passé en conférence de presse samedi. Le technicien de l'OM, qui souhaite qualifier l'OM pour la Ligue des champions la saison prochaine, a fait le point sur plusieurs sujets brûlants.

Sur le cas Steve Mandanda

Annoncé sur le départ dès le mois de janvier, Steve Mandanda sera bien aligné en Coupe de France sur la pelouse de Caen. Michel a simplement évoqué le côté sportif concernant son capitaine, dont le futur est toujours aussi flou.

" Steve Mandanda sera bien titulaire pour le match de demain"

Sur le mercato hivernal

Le mercato a évidemment été posé sur la table. Michel a profité de ce retour devant les micros pour mettre les points sur les i sur certains sujets. Les cas Michy Batshuayi et Wissam Ben Yedder ont été évoqués.

" Je ne pense pas que Michy s’en aille. Je n’y pense pas. S’il est enrhumé par exemple, on cherche une doublure, c’est tout. On est content de lui. On ne veut pas le remplacer"
"
Je n'ai pas changé d'opinion depuis deux mois à ce sujet. le président connaît les besoins existants au sein du club. Il faut des opportunités pour se renforcer. Il faut attendre."
"
Je ne veux pas parler de Ben Yedder. Il paraît qu'il coûte 10 millions d'euros. Mais je n'ai aucune information. Je ne veux parler que de mes joueurs"

Sur le match face à Caen

Battu au Vélodrome par cette surprenante équipe de Caen (0-1), lors de la 1re journée de Ligue 1, l'OM, à l'aise à l'extérieur cette saison, se rend avec une certaine confiance à d'Ornano. Et avec la volonté de bien faire.

" Mes joueurs n’ont pas besoin de ressort psychologique surtout quand on fait des matches à l’extérieur. Cette compétition nous intéresse. Nous allons jouer contre une équipe forte et ça c’est une motivation (...) L’équipe de Caen n’a pas beaucoup changé. Nous, nous avons changé en raison de la situation et de nos besoins. Ce début de saison au Vélodrome montrait comment allait être saison. Une saison difficile pour l’OM."

Sur les ambitions de l'OM

Désireux de réaliser une seconde partie de saison plus aboutie que la première, Michel a affirmé vouloir jouer le coup sur tous les tableaux. Rien ne sera mis de côté.

" Il est de l’obligation d’un entraîneur de connaître l’histoire de l’OM : mon objectif est de participer aux quatre compétitions. On veut aller le plus loin possible quelle que soit la compétition. L’année dernière, les coupes n’ont pas été un succès mais l’équipe a fait une bonne saison en Ligue 1. La Coupe de France nous intéresse au même titre que la Coupe de la Ligue."
""
Michel (à gauche), l'entraîneur de l'OM, salue la sortie de Rémy Cabella face à Troyes (6-0).

Michel (à gauche), l'entraîneur de l'OM, salue la sortie de Rémy Cabella face à Troyes (6-0).AFP

Sur ses rapports avec son groupe

Débarqué en remplacement d'un Marcelo Bielsa démissionnaire - après la défaite face à Caen au Vélodrome - au mois d'août dernier, Michel est revenu sur les rapports humains et sportifs qu'il a entretenu avec son groupe. Pour lui, la confiance est là. Et elle est réciproque.

" Nous avons toujours cette confiance et cet espoir. Jouer dans cette équipe est une motivation, entraîner aussi. J’y crois, c’est pour cela que l’on veut aller le plus loin possible. (...) Vous ne m’entendrez jamais dire que je vais renoncer à quelque chose. Nous avons des difficultés à tout moment. Quand je parle à mes joueurs, je ne renonce jamais. Je lis des bonnes et des mauvaises choses sur moi. Je respecte tout. Nous pouvons gagner tous les matches. Je peux louer mes joueurs pour qu’ils fassent de leur mieux "

Sur l'état physique de ses troupes

Interrogé sur l'effet des fêtes de fin d'année sur son groupe, Michel s'est montré satisfait de l'état physique général lors de la reprise de l'entraînement. Il a quand même évoqué les cas de certains gourmands.

" Il n'y pas eu trop de prise de poids chez les joueurs pendant la trêve. il y a quelques temps, il y avait trois ou quatre joueurs en surpoids. Ils l'ont compris, fait des efforts et sont en forme maintenant"

Sur le cas Abou Diaby

Arrivé en tant que pari l'été dernier, Abou Diaby n'a toujours pas disputé une seule minute avec le maillot de l'OM cette saison. A en croire le technicien olympien, on ne reverra pas l'international français sur les terrains avant au minimum un mois.

" Il faut au moins trois semaines pour savoir si on peut le récupérer. Mais il n'est pas prêt. C'est la dernière fois que je réponds à des questions sur ce sujet."
Michy Batshuayi (Marseille) avec Michel (Entraineur OM)

Michy Batshuayi (Marseille) avec Michel (Entraineur OM)Panoramic

0
0