AFP

Coupe de France : Marseille vient à bout de Trélissac (0-2) et file en quart de finale

Trélissac a vendu chèrement sa peau mais l'OM file en quart

Le 11/02/2016 à 23:12

COUPE DE FRANCE - Une superbe lucarne de Romain Alessandrini (33e) et le premier but marseillais de Steven Fletcher (88e) ont permis à l'OM de s'imposer (0-2) jeudi soir lors du dernier 8e de finale de la Coupe de France face à une équipe de Trélissac qui n'aura pas à rougir de sa prestation. En quart de finale, les Olympiens retrouveront d'autres amateurs, ceux de Granville.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

Le dernier quart de finale de la Coupe de France opposera donc Granville à l'Olympique de Marseille. Ce jeudi, l'OM, qui s'est défait difficilement des amateurs de Trélissac (0-2) à Chaban-Delmas grâce à un frappe splendide de Romain Alessandrini et le premier but de Steven Fletcher, a obtenu le droit de poursuivre son aventure en Coupe de France.

Vidéo - La 1re occasion du match pour Trélissac après 62 secondes

00:39

Après Caen et Montpellier, c'est donc le club périgourdin qui est tombé face à Marseille. Avec les honneurs et la tête haute. Pendant 90 minutes, l'actuel pensionnaire de CFA, généreux, combattant mais parfois trop maladroit, aura tout fait pour compliquer la tâche des Olympiens. Sans un Mandanda toujours aussi concentré, l'issue aurait pu être différente. Car à l'image des dernières semaines, l'OM a pu apprécier l'irréprochabilité de son gardien international. Dès la 62e seconde, le portier s'est interposé devant Cavaniol. Parfaitement lancé dans le dos d'un De Ceglie encore à la peine tout au long du match, l'attaquant de Trélissac est venu buter sur Mandanda (2e), très prompt à sortir dans ses pieds.

Sous la pluie et sur une pelouse abîmée, l'OM a mis vingt minutes à réagir. Meilleur Olympien de la partie, Alessandrini a allumé la première mèche d'une frappe lointaine (21e). Une première alerte rapidement suivie par un poteau de Nkoudou (26e), conséquence d'un centre en retrait de… l'ancien Rennais. C'est à la 33e minute que l'OM a trouvé la solution sur un chef d'œuvre d'Alessandrini, encore lui. Après un une-deux avec Fletcher, le numéro 11 a envoyé une frappe limpide et soudaine des 20 mètres dans la lucarne droite de Rucard.

Vidéo - La lucarne magnifique d'Alessandrini

00:37

Mandanda tient la baraque, Fletcher libère l'OM

Assommé mais pas abattu, Trélissac s'est lancé de nouveau dans la bataille. Bien aidé par une erreur défensive d'Isla (41e), Papin, Steven de son prénom, a cru un instant tenir l'égalisation. Mais Mandanda s'est bien couché. Et sur l'action qui a suivi, Keita n'a pu trouver que le poteau droit du gardien marseillais à bout portant.

En seconde période, le gardien marseillais a eu moins à s'employer. Mais l'OM a tout autant souffert. Les 45 dernières minutes ont été moins virevoltantes. Cavaniol (56e) a pensé tenir l'égalisation mais sa frappe trop croisée n'a pas trouvé le cadre. Titularisé pour la première fois, Fletcher a été l'auteur du but du K.-O (87e), son premier sous sa nouvelle tunique. Celui qui a libéré l'OM, celui qui a récompensé aussi sa belle prestation. Après une interception puis un centre dans la foulée de Barrada, l'Ecossais n'a pas manqué sa reprise du gauche face au but.

Vidéo - Le but de Fletcher (87e)

00:32

Juste avant (83e), le joueur prêté par Sunderland avait raté l'immanquable sur une belle contre-attaque menée par Nkoudou. Pas de quoi gâcher une soirée compliquée mais réussie pour les Marseillais. A Chaban-Delmas, en plus…

0
0