AFP

L'OM rejoint Sochaux en demi-finale après une victoire sur Granville (0-1)

Sans trembler, l'OM met fin au rêve de Granville

Mis à jourLe 04/03/2016 à 11:24

Publiéle 03/03/2016 à 22:48

Mis à jourLe 04/03/2016 à 11:24

Publiéle 03/03/2016 à 22:48

Article de Vincent Bregevin

COUPE DE FRANCE – Marseille a fait respecter la hiérarchie sans trop de soucis. L'OM s'est imposé devant Granville, formation de CFA2, en quart de finale jeudi soir à Caen (0-1), grâce à un but de Michy Batshuayi. Mi-avril, les Marseillais affronteront Sochaux à Bonal pour une place en finale.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

Pas de miracle pour Granville. Le club de CFA2 a vu son épopée prendre fin jeudi soir à Caen face à Marseille, en quart de finale de la Coupe de France (0-1). Dominateur mais tenu en échec à la pause, l'OM a fini par trouver la faille avec un but de Michy Batshuayi en début de seconde période (50e). Les Marseillais se déplaceront à Sochaux (L2), le 19 ou le 20 avril, pour tenter d'accéder à la finale de l'épreuve, pour la première fois depuis 2007.

L'équipe de Michel n'a pas été d'un grand réalisme face aux amateurs de Granville, mais une action limpide a suffi à son bonheur. Abdelaziz Barrada a pris toute la défense granvillaise à revers avec une ouverture lumineuse pour Benjamin Mendy sur son côté gauche. Le latéral marseillais, très bon sur l'ensemble du match, a adressé un centre parfait repris victorieusement par Michy Batshuayi du plat du pied, au cœur des six mètres (0-1, 50e).

01:54
Granville - OM : 0-1 - Eurosport

Impuissant sur cette action, Jérémy Aymes a été impérial par ailleurs. Si Granville y a cru jusqu'au bout, c'est bien grâce à son gardien. Il a notamment permis à son équipe de ne pas être menée à la pause grâce à des interventions parfaites devant Batshuayi (20e), Florian Thauvin (24e) et Romain Alessandrini (30e). Aymes a encore sorti le grand jeu devant Batshuayi (48e), juste avant l'ouverture du score de l'attaquant belge, puis sur un tir à bout portant de Georges-Kevin Nkoudou (64e) pour éviter le but du break de l'OM.

La belle réaction de Granville

Mais Granville n'avait pas les armes pour faire fructifier le travail de son gardien. Malgré un début de match plein d'enthousiasme, les amateurs ont rapidement abandonné le contrôle du jeu à l'OM. Menés au score, ils ont cependant eu une belle réaction d'orgueil, et deux opportunités pour égaliser sur deux coups de pied arrêtés. Mais Pierre Lemonnier (69e) et Marius Musina (75e) n'ont pas réussi à cadrer devant Steve Mandanda.

Cela n'enlève rien au mérite de Granville, célébré comme il se doit au coup de sifflet final malgré son élimination. L'OM, de son côté, reste en course pour tenter d'enlever un trophée qui lui échappe depuis 1989. La Coupe de France est vraisemblablement la meilleure chance d'accéder à l'Europe pour l'équipe de Michel, seulement 13e de Ligue 1, avec un match en moins. Pour cela, il lui faudra vaincre Sochaux, tombeur des Marseillais en finale de l'épreuve en 2007, sur la route qui mène au Stade de France.

03:30
Hlts Granville - OM - Eurosport
0 commentaire
Vous lisez :