AFP

PSG - OL 3-0 : Comme prévu, Paris reste fermement accroché à sa couronne

Comme prévu, le PSG reste fermement accroché à sa couronne

Mis à jourLe 10/02/2016 à 23:34

Publiéle 10/02/2016 à 22:57

Mis à jourLe 10/02/2016 à 23:34

Publiéle 10/02/2016 à 22:57

Article de Vincent Bregevin

COUPE DE FRANCE - Tenant du titre, le PSG s'est qualifié sans mal pour les quarts de finale après avoir battu Lyon pour la quatrième fois de la saison (3-0). Un doublé de Zlatan Ibrahimovic a permis aux Parisiens de faire la différence après une heure de jeu stérile, avant qu'un but d'Adrien Rabiot, entâché d'un hors-jeu manifeste, ne clôt le score pour de bon.

Le PSG ne lâche décidément rien. Et confirme sa capacité à faire plier systématiquement ses adversaires à l'usure. L'équipe de Laurent Blanc l'a encore prouvée en s'imposant devant Lyon pour la quatrième fois cette saison, mercredi au Parc des Princes, en 8e de finale de la Coupe de France (3-0). Un succès qui a encore été marqué de l'empreinte de Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois s'est offert un doublé (62e, 66e) pour initier la victoire du tenant du titre, confirmée par un troisième but d'Adrien Rabiot entaché d'une position de hors-jeu (74e).

Comme beaucoup de victimes de la machine parisienne, Lyon a tenu une heure avant de céder. L'étincelle est venue d'un Lucas flamboyant. Le Brésilien a placé une accélération dont il a le secret pour déposer Christophe Jallet avant d'adresser un centre à Zlatan Ibrahimovic. De la poitrine, l'avant-centre parisien a trompé une première fois Anthony Lopes (1-0, 62e), avant de récidiver quelques minutes plus tard sur un service de Serge Aurier, malgré une légère position de hors-jeu (2-0, 66e).

01:35
CdF : PSG - Lyon 1er But de Zlatan - Eurosport

Lyon ne s'est pas remis de ces deux coups de massue, alors qu'il avait plutôt bien tenu le choc jusque-là. Notamment en première période. Après avoir bénéficié de la maladresse d'Edinson Cavani, servi une nouvelle fois par Lucas (31e), les Gones ont même eu l'opportunité de prendre l'avantage. Mais c'était sans compter sur un Salvatore Sirigu décisif au moment de sortir la frappe enveloppée de Maxwell Cornet (39e).

Lacazette passe à côté

Alexandre Lacazette, lui, était en panne d'inspiration au Parc. A l'image d'une belle occasion manquée de ramener l'OL dans le match (71e). Le genre d'opportunité qu'il faut savoir saisir face au PSG. Quasiment dans la foulée, Adrien Rabiot, pourtant en position de hors-jeu, a plié la rencontre du pied gauche, sur un centre de Maxwell (3-0, 74e). Et Lucas aurait pu obtenir une récompense méritée pour l'ensemble de son oeuvre, mais sa reprise n'a trouvé que le poteau sur un centre d'Angel Di Maria, entré en cours de jeu (71e).

03:32
Hlts PSG-Lyon - Eurosport

Sans conséquence pour un PSG toujours en lice pour tout gagner cette saison. Sans impressionner, notamment en première période, Paris continue de gagner inlassablement et peut aborder sereinement son rendez-vous face à Chelsea en Ligue des champions mardi prochain. Entre temps, les Parisiens auront une dernière répétition face à Lille samedi au Parc des Princes. Où les Lillois tenteront de résister à ce rouleau-compresseur qui écrase tout sur son passage.

0 commentaire
Vous lisez :