AFP

L'AS Monaco qualifiée grâce à son court succès sur l'AC Ajaccio (2-1)

Dans la douleur, Monaco s'en sort grâce à Germain

Le 06/01/2017 à 22:51Mis à jour Le 07/01/2017 à 00:28

COUPE DE FRANCE - Dominatrice en Ligue 1, l'AS Monaco a eu plus de mal en Coupe de France vendredi mais s'est tout de même imposée (2-1) face à l'AC Ajaccio. Les hommes de Leonardo Jardim ont largement dominé la rencontre mais sont tombés sur les montants ou un grand Riffi Mandanda dans les buts corses. Valère Germain a inscrit le but de la qualification. Falcao a aussi marqué.

Eurosport Player : Regardez les 32es de finale la Coupe de France en LIVE

Voir sur Eurosport

Monaco s'est fait peur mais a, comme souvent, pu compter sur son duo Falcao-Germain pour dominer l'AC Ajaccio en 32e de finale (2-1). L'un était titulaire, l'autre remplaçant mais les deux ont converti leur première occasion, rappelant que leur duo est sans doute le meilleur de l'Hexagone cette saison. Avec moins de réussite, l'ASM aurait pu s'embarquer dans une prolongation dommageable tant le mois de janvier des joueurs de Jardim s'annonce terrible au niveau du calendrier.

Monaco n'a pas tardé à entrer dans le match et à se procurer déjà une énorme occasion de but dès la quatrième minute. Fabinho se frayait un chemin dans la surface corse mais son centre arrivait trop dans le dos de Boschilia au second poteau. Ajaccio s'en sortait bien mais ne s'en laissait pas compter et sans un De Sanctis très vigilant, Nouri aurait sans doute pu mieux ajuster un lob qui finissait sa course loin du cadre (6e).

La revanche de Falcao

Une rare occasion que les Ajacciens vont sans doute regretter. Quelques minutes plus tard, une perte de balle au milieu permettait à Sidibé de lancer Mbappé sur la gauche. La pépite monégasque trouvait Falcao au premier poteau et le "Tigre" ne tremblait pas pour transformer en but cette première occasion (1-0, 19e). Le Colombien prenait une belle revanche sur la Coupe de France, lui qui avait connu une grave blessure en janvier 2014.

Vidéo - Falcao a retrouvé la Coupe de France de la meilleure des manières : son but

00:59

Le début de seconde période était tout aussi palpitant. En deux minutes, Falcao et Mbappé trouvaient la barre transversale et mettaient une pression énorme sur le but corse. La tête sous l'eau, l'ACA obtenait un penalty, généreux peut-être, transformé par Cavalli pour égaliser (1-1, 65e). Un bonheur de (très) courte durée puisque seulement deux minutes plus tard, Germain déviait un coup franc de Moutinho dans le but d'un Mandanda impeccable jusque-là mais pas exempt de tout reproche sur ce but décisif (2-1, 67e).

Scénario cruel pour l'ACA qui bien que largement inférieur à Monaco, s'est défendu avec ses armes, inquiètant bien souvent les pensionnaires de l'élite en contre. La fin de match était tendue, Madri obligeant De Sanctis à une parade réflexe de grande classe pour protéger le but d'avance des joueurs du Rocher. Un avantage que l'ASM a pu conserver, non sans mal, jusqu'au coup de sifflet final. L'année 2017 commence bien pour Monaco, mais pas sûr que Leonardo Jardim ait apprécié la prestation irrégulière de ses joueurs.

Vidéo - Bousculée, l'ASM peut remercier son duo Falcao - Germain : le résumé de Monaco - AC Ajaccio

02:42
0
0