Imago

Le Werder renversant

Le Werder renversant
Par Eurosport

Le 07/05/2009 à 19:30Mis à jour

Battu à l'aller sur sa pelouse (0-1), mené au score 1 à 0 au retour, le Werder Brême a réussi à inverser la vapeur pour s'imposer 3 à 2 au match retour et décrocher son billet pour la finale de la Coupe de l'UEFA. Les Brêmois retrouveront le Shakhtar Donetsk, qui est venu à bout du Dynamo Kiev.

. COUPE DE L'UEFA - DEMI-FINALES RETOUR

HAMBOURG - WERDER BREME : 2-3 (aller : 1-0)
Buts : Olic (12e, 87e) pour Hambourg. Diego (29e), Pizarro (66e), Baumann (83e) pour le Werder.

Le Werder Brême s'est qualifié grâce à un nouvel exploit à l'extérieur, la marque de fabrique de sa campagne européenne cette saison. Battu 1 à 0 à l'aller sur son terrain, le Werder a renversé la vapeur en s'imposant 3 à 2 sur la pelouse d'Hambourg qui, comme l'AC Milan, Saint-Etienne et Udinese, n'a rien pu faire contre la redoutable efficacité de son adversaire loin de ses bases.

La joie du Werder, invaincu en sept déplacements (six nuls, une victoire) en Ligue des champions et en Coupe de l'UEFA depuis août, a toutefois été ternie par l'avertissement reçu par son meneur de jeu brésilien Diego qui sera suspendu pour la finale d'Istanbul le 20 mai. Les joueurs de Thomas Schaaf avaient pourtant mal débuté la rencontre, le HSV prenant l'avantage dès la 12e minute grâce à Ivica Olic. Sur un raid du Néerlandais Joris Mathijsen, le Croate ouvrait la marque d'une astucieuse pichenette. L'attaquant, qui rejoindra en fin de saison le Bayern Munich, s'offrait à la 27e minute une superbe occasion de doubler la marque mais Tim Wiese, héros de la demi-finale de Coupe d'Allemagne qui avait opposé les deux clubs (1-1 a.p. 3 tab à 1), s'interposait.

Diego suspendu

Vexé, le Werder rétorquait aussitôt par l'intermédiaire de l'inévitable Diego. Le Brésilien, qui serait sur le point de rejoindre la Juventus Turin pour 25 à 30 millions d'euros, combinait avec Claudio Pizarro dans la surface de réparation et égalisait (29) à son tour grâce à une balle piquée. A la 37e minute, Diego faisait trembler la transversale hambourgeoise, puis écopait quelques minutes plus tard suite à une altercation avec son compatriote Alex Silva d'un carton jaune qui le privera de finale. En seconde période, le HSV reprenait son pressing et Wiese sauvait d'un arrêt du pied sur sa ligne son équipe (60).

La rencontre basculait à la 66e minute sur un tir lointain de Pizarro dont le rebond trompait Frank Rost. A la 83e minute, le capitaine du Werder, Frank Baumann, assurait définitivement malgré un second but d'Olic (87) la victoire de son équipe qui, méconnaissable en Championnat (10e) peut désormais offrir au football allemand son premier trophée européen depuis 2001 et à Diego, cantonné dans les tribunes, un probable cadeau d'adieux.

SHAKHTAR DONETSK - DYNAMO KIEV : 2-1 (aller : 1-1)
Buts : Rodriguez (27e), Ilsinho (89e) pour le Shakhtar. Bangoura (47e) pour le Dynamo.

La hiérarchie du championnat ukrainien n'a pas été respectée ! Leader au classement avec 12 points d'avance sur le Shakhtar en championnat, le Dynamo Kiev a vu son aventure européenne s'arrêter en demi-finale. En ballottage défavorable après son match nul concédé sur sa pelouse à l'aller (1-1), le club de la capitale, qui avait remporté la Coupe des Coupes en 1975 et 1986, n'a pas réussi à faire mentir les statistiques au retour. Et c'est bien le Shakhtar qui a l'honneur d'être le premier club ukrainien à se qualifier pour une finale de Coupe de l'UEFA.

Comme souvent cette saison, les tombeurs de l'OM peuvent encore remercier leurs joueurs brésiliens. Jadson, qui a profité d'un mauvais dégagement de son compatriote de Kiev Betao pour ouvrir le score, puis Ilsinho, qui a trouvé le chemin des filets à deux minutes du terme de la partie, ont mené leur club vers une finale tant espérée. De son côté, le Dynamo, qui a failli arracher la prolongation après un but d'Ismael Bangoura, s'est fait surprendre par son rival et va devoir se contenter du championnat...

0
0