Imago

Paris doit s'y risquer

Paris doit s'y risquer
Par Eurosport

Le 16/04/2009 à 13:05Mis à jour

Paris se rend à Kiev après un quart de finale aller indécis (0-0). Rien n'est encore joué et les hommes de Paul Le Guen devront montrer la même efficacité défensive en y ajoutant un soupçon d'audace. Sans plus d'initiatives offensives, difficile d'espérer voir le carré final.

S'APPUYER SUR UNE DEFENSE EFFICACE

Il s'agit du point fort du Paris Saint-Germain lors de ses dernières semaines. Face à Kiev au match aller (0-0) ou Lille ce week-end (0-0), le club de la capitale a montré un hermétisme efficace, au détriment parfois du jeu. Les retours de Zoumana Camara voire de Sylvain Armand apportent un peu plus de densité encore à une arrière-garde en confiance. La bande à Hoarau doit s'appuyer sur ses bases solides. Même s'il faudra forcément marquer pour intégrer le dernier carré de la coupe de l'UEFA.

L'avis de Le Guen : "On a fait une bonne première étape, un match solide. La priorité était de ne pas prendre de but à l'aller, même si on aurait bien aimé concrétiser une ou deux situations. On a suffisamment bien joué cette saison pour avoir des éléments de confiance, et contre Kiev à l'aller, on ne s'est pas exposé énormément, à Lille non plus."

DE L'AUDACE

Audace offensive d'abord. Depuis plusieurs matchs, Paris s'en remet aux éclairs de Sessegnon. Il faudra plus de soutien offensif, de l'allant pour forcer le verrou ukrainien. Le PSG estampillé Paul Le Guen s'est montré bien trop frileux au match aller et il lui faudra montrer plus d'initiatives offensives. Audace sur la feuille de match ensuite. A l'aller, Paul Le Guen avait ménagé Makelele et Giuly. Le premier devrait être titularisé jeudi. Pour le reste, peut-on se fier à la mise en place tactique à Kiev? Chantôme et le jeune Maurice étaient alignés avec les titulaires. Mais le PSG peut-il se passer de Clément et Rothen? Même si ce dernier réalise une saison timide, sa précision sur coups de pied arrêté reste indispensable.

L'avis de Le Guen : "Je suis convaincu que nous allons y arriver. Nous avons les arguments et même si nous n'avons pas marqué contre Kiev et Lille, la configuration de ce match retour de Coupe UEFA est différente puisque nous devons inscrire au moins un but."

LUYINDULA DOIT S'EN REMETTRE

Depuis sa convocation en équipe de France, Peguy Luyindula a toutes les peines du monde a retrouvé son meilleur niveau. Meilleur buteur du club sur le Vieux Continent avec 6 réalisations, il est indispensable au PSG en UEFA. L'international français ne cesse d'être baladé aux quatre coins du terrain. Et son rendement s'en ressent. Face à Nice, il a même délivré une passe décisive bien involontaire à Loïc Rémy, comme un symbole de sa mauvaise passe actuelle. Une crise de confiance dont Paris se passerait bien à l'heure d'aborder des échéances capitales.

L'avis de Le Guen : "Péguy est revenu dans d'excellentes conditions. Je le trouve plein d'abnégation, de volonté. Je lui demande d'ailleurs beaucoup de choses car je crois qu'il a la caisse pour répondre à cela. Il est d'ailleurs demandeur. Il n'est pas forcément en confiance actuellement, mais je suis persuadé que cela va revenir très vite."

0
0