AFP

Carrillo, Boschilia, Mbappé… Ces "seconds couteaux" si précieux pour Monaco

Carrillo, Boschilia, Mbappé… Ces "seconds couteaux" si précieux pour Monaco

Le 10/01/2017 à 09:28

COUPE DE LA LIGUE - Le quart de finale face à Sochaux (21h00) pourrait être une belle occasion de se montrer pour les habituels réservistes monégasques. Des "seconds couteaux" qui ont su montrer jusqu'ici qu'ils valaient mieux que leur statut de remplaçant.

Leonardo Jardim a vraiment tout pour être un entraîneur comblé. L'entraîneur monégasque peut être pleinement satisfait par les performances de son équipe depuis le début de la saison. Mais aussi, peut-être même surtout, par le fait que sa formation ne se résume pas aux onze hommes les plus régulièrement alignés au coup d'envoi. Cette saison, l'ASM a bien plus d'éléments sur lesquels s'appuyer. Des éléments qui prouvent match après match, en sortie de banc ou quand ils sont titulaires, qu'ils valent mieux que leur statut de réserviste. Et leur capacité à afficher le même rendement sur la seconde partie de la saison conditionnera aussi les ambitions monégasques.

Guido Carrillo

C'est le jour et la nuit par rapport à la saison passée pour l'attaquant argentin. Carrillo a trouvé ses marques et parvient désormais à exprimer ses qualités à la pointe de l'attaque monégasque. Son registre de pivot est déjà précieux pour Jardim, qui peut l'associer à des profils différents comme Germain, Falcao ou Mbappe. Et en plus, Carrillo marque. Avec 7 buts en 14 matches de L1, dont seulement 4 comme titulaires, l'ancien joueur d'Estudiantes affiche un superbe ratio d'un but toutes les 80 minutes en championnat. Le contraste est saisissant avec son inefficacité de la saison passée.

Guido Carrillo (Monaco), buteur contre Dijon.

Guido Carrillo (Monaco), buteur contre Dijon.AFP

Kylian Mbappé

Si l'efficacité de Carrillo force l'admiration, que dire de celle de Kylian Mbappé. En 11 apparitions en L1 et seulement 500 minutes de temps de jeu, le gamin de 18 ans a déjà signé 3 buts et 5 passes décisives en championnat, tout en s'illustrant en Coupe de la Ligue avec un triplé face à Rennes (7-0). Rapide, excellent dribbleur et fin finisseur, il offre un profil totalement différent de celui de Carrillo, mais très complémentaire. Et une polyvalence précieuse pour Jardim, qui peut l'aligner dans l'axe de l'attaque ou sur un côté. Son impact sur l'animation offensive monégasque est particulièrement impressionnant compte tenu de son jeune âge. Et de son faible temps de jeu.

Kylian Mbappé (AS Monaco)

Kylian Mbappé (AS Monaco)AFP

Gabriel Boschilia

Si Bernardo Silva venait à quitter le club, Monaco tiendrait déjà son remplaçant. Gabriel Boschilia s'inscrit un peu dans le même registre que le Portugais. Et il affiche un niveau de jeu très intéressant cette saison. Capable d'évoluer dans l'axe ou sur un côté, le milieu offensif brésilien de 20 ans s'est surtout illustré sur coups de pied arrêtés avec quelques buts sur coups francs. Mais cela ne doit pas faire oublier son impact dans le jeu, par sa qualité technique, la précision de ses passes… et son efficacité : 1 but toutes les 84 minutes cette saison, toutes compétitions confondues.

Gabriel Boschilia a inscrit un superbe coup franc pour Monaco à Nantes

Gabriel Boschilia a inscrit un superbe coup franc pour Monaco à NantesPanoramic

Almamy Touré

Il n'a pas eu beaucoup de chance dans la première moitié de saison avec des pépins physiques, mais Almamy Touré a su montrer ses qualités quand il en a eu l'occasion. Notamment son apport offensif dans un système de jeu où les latéraux ont un rôle déterminant à jouer en attaque. Passeur décisif face à Rennes (3-0) et Metz (0-7), Touré sera l'une des premières options de Jardim pour permettre à Djibril Sidibé ou Benjamin Mendy de souffler un peu, tout en conservant un homme capable d'élargir le jeu dans les phases d'attaque. S'il est enfin épargné par les blessures.

Almamy Touré (AS Monaco)

Almamy Touré (AS Monaco)AFP

Andrea Raggi

Avec João Moutinho et Nabil Dirar, Andrea Raggi fait partie des éléments d'expérience sur lesquels Leonardo Jardim peut compter en sortie de banc. L'Italien est, avec Valère Germain, le joueur qui a été appelé le plus souvent dans le groupe monégasque (30 fois). En grande partie parce qu'il présente l'avantage de la polyvalence avec sa capacité à jouer en défense centrale ou en tant que latéral. Un couteau suisse bien pratique pour Jardim et pour l'ASM. Mais c'est aussi par son influence sur le groupe monégasque que l'Italien est aussi précieux.

Andrea Raggi face à Gregory van der Wiel lors de Monaco-Fenerbahçe

Andrea Raggi face à Gregory van der Wiel lors de Monaco-FenerbahçeAFP

0
0